VIDEO – GUERRE AU DONBASS. Qui a tué Alexeï Mozgovoï ? Voici quelques pistes

Posted on Mai 24, 2015 @ 18:38

32


alexPar Alexandre Sivov

____________________________________________________________________________

Alexei Mozgovoï

Alexei Mozgovoï

Selon l’information vérifiée, Alexeï Mozgovoï a été tué dans l’attentat d’hier dans une zone non loin de la ligne du front et bien sécurisé contre les troupes de Kiev, afin qu’elles ne puissent s’y infiltrer. Il y avait un cortège de trois voitures. 7  personnes ont été tuées, dont deux femmes. L’une d’elle était enceinte.  Les tueurs, de vrais professionnels, ont réussi à s’échapper. Les répercussions de ce meurtre en Russie est comparable au meurtre de Jean Jaurès en 1914 en France.

Qui est le commanditaire ?

Igor Plotnitski, dirigeant de la RP de Lougansk est soupçonné. Ces derniers temps, il avait, dit-on, des problèmes avec Mozgovoï. Mais, Plotnitski, selon les dires, est plutôt un bureaucrate inefficace et peureux, pas un monstre. Et pour les petites troupes, ce meurtre sophistiqué était une tâche très compliquée.

Le Kremlin, qui voyait en Mozgovoï le dirigeant de gauche très médiatisé ? Il était plutôt un danger aux yeux de l’oligarchie russe ? Probablement.

Poutine est-il à l’origine ? Je ne le crois pas, il est plutôt un playboy âgé : hockey, moto, glamour et bla-bla. Mais pas un monstre lui aussi.

L’oligarchie russe a-t-elle prépayé des escadrons de la mort à l’aide du FSB pour le liquider ? C’est plus que probable.

C’est pas le premier meurtre obscur d’un insurgé opposé à la ligne du Kremlin, trop aimable avec Kiev. Auparavant, c’est Alexandre Bednov, Evgeniï Iscenko et d’autres, moins connus, qui furent tués.  De plus, un grand nombre d’attentats ont raté. Les autres opposants sont chassés hors du Donbass sous des menaces du mort.

Parmi  les partisans du «Printemps russe», soit en Russie, soit au Donbass, c’est l’effroi et la consternation. Lors du meurtre de Nemtzov, les libéraux accusaient ouvertement Poutine à tort. Maintenant, les blogeurs russes ont peur. Même le célèbre «El-Murid», toujours méfiant et cynique à l’encontre du pouvoir russe, qui prédisait à plusieurs reprise la prochaine mort de Mozgovoï par la main du Kremlin, s’est limité cette fois à évoquer le sujet juste sur trois lignes pour constater les faits.

Sur l’Internet russe, sous couverture de l’anonymat, on parle d’enfer. On ne parle plus que de ça. Tous mes amis m’ont informé par mail. Chacun se pose cette question : « Est-ce qu’on peut en finir avec Kiev sans en finir avec le régime oligarchique russe ? »

Alexandre Sivov     

>>>> DECOUVREZ CE GENIE DE L’INFORMATIQUE (Clic)

Publicités
Posted in: Actualité