TERRORISME. Boko Haram ne peut résister à la solidarité sous-régionale

Posted on Août 13, 2015 @ 7:33

1


L’insécurité va crescendo au Nigeria, au Cameroun, au Tchad ou encore au Niger car, comme l’a précisé le président tchadien Idriss Deby: « Boko Haram est décapitée. Il y a de petits groupes éparpillés dans l’est du Nigeria, à la frontière avec le Cameroun. Nous sommes en mesure de mettre définitivement hors d’état de nuire Boko Haram », a affirmé le chef de l’Etat devant la presse nationale à l’occasion de la célébration du 55e anniversaire de l’indépendance du Tchad.

Confucius disait:   « La plus grande gloire n’est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute ». Une mobilisation générale doit être mise en place dans les Etats qui sont menacés par cette nébuleuse sans foi ni loi, et surtout, sans aucun objectif réel, à part tuer tuer et encore tuer des innocents pour piller leurs biens. La spéculation sur la disparition du terroriste Abubakar Shekau qui n’a pas été vu en public depuis 5 mois n’a aucune espèce d’importance…

LIRE AUSSI. Il faut de la solidarité pour éradiquer Boko Haram 

En d’autres termes, cette recrudescence cache effectivement l’affaiblissement de Boko Haram qui n’est plus capable d’affronter des troupes et, pour sa survie, attaque des innocents tout en pillant leurs biens ou en enlevant des femmes pour en faire leur bouclier. L’armée camerounaise a justement affronté ces monstres il y a quelques jours à Ashigachia, ville située à la frontière, finalement, leur cimetière. Une dizaine de terroristes tués, tout comme en 2014 où des centaines avaient trouvé la mort en affrontant l’armée camerounaise.

Hier, notamment, l’armée nigériane par la voix du porte parole de la Défense, le colonel Rabe Abubakar, a promis des efforts supplémentaires et soutenus de l’armée pour diminuer les incidences du terrorisme dans le pays, en particulier dans les régions du nord.Il a appelé les populations à plus de vigilance…

Publicités
Posted in: Actualité