ETATS-UNIS. Le meurtrier, facho et suprémaciste blanc était nostalgique du KKK

Posted on Juin 18, 2015 @ 20:01

34


noir

A l’insu de son plein gré, Barack Obama a fait plus de mal aux noirs que personne. Quand le meurtrier déclare qu’il tue, c’est parce que, selon lui, les noirs ont violé leurs « femmes » ou « filles » et pire, prennent maintenant leur « pays ». Il évoque clairement un président noir. Est-ce ça qui motive certains policiers ? Sans doute. Le facho tueur de neuf personnes, abattues mercredi dans une église de la communauté noire de Charleston aux États-Unis, a été arrêté, ont rapporté jeudi plusieurs médias.

Le jeune homme blanc de 21 ans a été appréhendé à Shelby en Caroline du nord dans des circonstances encore inconnues, selon la chaîne locale WLTX19 et CNN.

Le suspect a été identifié comme Dylann Roof, habitant dans les environs de Columbia, la capitale de la Caroline du sud, située à deux heures de route au nord-ouest de Charleston, où a eu lieu la fusillade, selon le comté de Berkeley.

Suspect très dangereux

Les cheveux coupés au bol, il apparaît sur son profil Facebook vêtu d’un blouson noir sur lequel sont accrochés l’ancien drapeau de l’Afrique du sud du temps de l’apartheid, symbole du régime ségrégationniste, ainsi celui de l’ex Rhodésie (devenue Zimbabwe). Ces deux régimes sont très admirés aux États-Unis par les suprémacistes, qui promeuvent la suprématie des Blancs.

Le tueur présumé a déjà eu affaire à au moins deux reprises à la police, pour notamment trafic de drogue. Le suspect, «très dangereux», est «resté pendant près d’une heure avec le groupe» qui étudiait la bible dans l’église avant de tirer, a précisé le chef de la police de Charleston, Gregory Mullen.

Publicités
Posted in: Actualité