COMPLOT CONTRE LA SYRIE. L’Occident arme les terroristes en Syrie et dit les combattre

Posted on Déc 8, 2014 @ 21:52

180


Assad n’est pas responsable de la guerre

Silence et embarras. Silence assourdissant de ban ki-Moon ou Obama, sans oublier Israël, qui soigne déjà ces terroristes chez lui. Après, ils viendront faire la leçon à la Syrie, à l’Iran ou à la Russie.

Pourquoi les responsables israéliens et occidentaux ne réagissent pas à la publication de plusieurs rapports rédigés par la Fnuod (une force de Casques bleus stationnée sur le plateau du Golan depuis 1974) décrivant la situation sur le terrain ?

Car ces documents confirment que des officiers de l’Etat hébreu entretiennent des contacts suivis avec certains des groupes « rebelles » combattant le régime d’Al-Assad. Parmi lesquels des islamistes du Front al-Nusra, la branche syrienne d’Al-Qaeda. Sans commentaire…

Qui lutte vraiment contre le terrorisme ?

Surtout pas l’occident, encore moins Israël. Il est donc facile de mettre sur la liste des groupes terroristes, le Hamas, alors que soi-même on alimente le terrorisme. Les récents bombardements contre la Syrie par Tsahal ne sont pas seulement un indicateur, mais des preuves.

Un Etat terroriste est celui qui, par des actions illégales, se permet de tuer des innocents ici ou là. Les Etats-Unis, Israël et leur coalition se le permettent. Toute honte bue, ces derniers osent accuser le pouvoir syrien de ce qu’il se passe en Syrie alors qu’ils l’alimentent.

Il a fallu que l’Etat islamique (Daesh), tue des Occidentaux, pour que ceux-ci décident, enfin, de combattre le terrorisme que subissent les Syriens depuis 3 ans.

Posted in: Actualité
180 Responses “COMPLOT CONTRE LA SYRIE. L’Occident arme les terroristes en Syrie et dit les combattre” →
  1. je pense que tout cet embrasement au moyen orient et en Ukraine et peut être d autres situations similaires ,dans l avenir ,quelque part dans le monde ne sont qu un départ pour une avancée vers la Russie et la chine .C est peut être une autre forme de conquête a long terme .Il faut absolument que la Russie défende ouvertement la Syrie ,l Irak et le Liban par tous les moyens ,a commencer a barrer le passage des terroristes vers la Syrie
    .La Russie doit montrer ses muscles comme puissance pour influencer et fléchir cette coalition .Les prédateurs étayent quotidiennement leurs canines et qui peut confirmer que l Asie ne figure pas au programme ?

    J'aime

    Réponse
  2. mercredi, 10 décembre 2014
    L’ONU révèle le lien entre le régime sioniste et les terroristes

    IRIB- « Les forces de défense d’Israël escortent les terroristes blessés jusqu’aux hôpitaux israéliens. De même, elles leur remettent des paquets », indique un rapport des observateurs des Nations Unies.

    « Le rapport des observateurs des Nations Unies, sur les hauteurs de Golan, présenté aux 15 membres du Conseil de sécurité de l’ONU met, clairement, en évidence, les contacts réguliers entre les forces de défense israélienne (IDF) et les groupes terroristes, qui se trouvent à proximité des frontières syriennes avec Israël », a écrit, le 8 décembre, Barak Ravid dans un rapport sur le site News Transparency.

    Les rapports de ces 18 mois des observateurs de l’ONU, sur les hauteurs de Golan, témoignent de l’ampleur des coopérations entre Israël et les terroristes contre la syrie

    Jusqu’en 2013, environ un millier d’observateurs onusiens étaient actifs dans cette région mais avec l’apparition du contentieux syrien les opérations de ces forces ont été considérablement limitées. L’intensification des attaques contre eux, ces derniers mois, ont amené nombre de pays du monde dont l’Autriche et la Croatie à rappeler leurs observateurs.

    Plusieurs postes de surveillance des observateurs ont été fermés, aux frontières syriennes, et le centre de commandement de ces postes a été transféré en Israël.

    Selon les rapports des observateurs au Golan, Israël a commencé en mars, de soigner les terroristes blessés dans ses hôpitaux.

    Le représentant syrien auprès des Nations Unies a remis une plainte à l’instance contre les vastes coopérations entre les terroristes et Israël.

    J'aime

    Réponse
    • mercredi, 10 décembre 2014
      Alep/Quneitara: où en est L’AAS ?

      IRIB- selon les sources syriennes, l’armée nationale continue à marquer des points face
      aux terroristes dans différentes localités d’Alep où l’étau se resserre autour des terroristes . tous les axes des combats sont embrasés : l’axe Handarat, la localité Sayf al Dowla, les alentours de la mosquée de Rassoul al Akram et dans la localité de Touman. les unités d’artillerie de l’armée ont violemment pilonné les positions des terroristes retranchés dans des camps des réfugiés palestiniens évidemment vidés de leurs réfugiés. ces camps se trouvent à Handarat, à Al Ameriya, à Salahedin. les combats dans la localité de Al Manacher ont fait 20 morts dans les rangs des terroristes. l’aviation syrienne a très intensément bombardé les cités de Hayan, de Bayanoun, de Al Zahra de Al Heydariya entre autre ainsi que Al Brij et l’autoroute de Castillo où sont repliés les terroristes . à Kobani les affrontements se poursuivent sur l’axe sud de la ville entre les terroristes de Daech et les kurdes syriens. A Quneitara , et son rif, les sources syriennes font état d’affrontements armée /front Al Nosra dans les localités de Al Samadaniya et al Hamadaniya : le village de Al Machirafa dans le rif de Quneitara est également le théâtre de violents combats. dans l’ensemble, l’armée continue à avancer à la fois à Alep et à Quneitara .

      J'aime

      Réponse
  3. bonjour.

    mercredi, 10 décembre 2014
    Syrie : l’Iran dénonce la guerre d’usure !

    IRIB- « Les tentatives des sponsors protecteurs régionaux et extra-régionaux des terroristes de provoquer une guerre d’usure sont vouées à l’échec »,

    a déclaré le secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale en qualifiant le terrorisme et l’extrémisme de menace mondiale pour la paix et la sécurité.

    « A la lumière du renforcement de la convergence et de la promotion de la participation des courants fidèles à l’indépendance et à la Constitution, de grandes victoires seront remportées », a affirmé, ce mercredi, Ali Shamkhani, secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale, lors de sa rencontre avec le chef de la diplomatie syrienne, Walid Mouallem, rendant également hommage à la Résistance historique du peuple et du gouvernement syriens face aux groupes terroristes et extrémistes dans ce pays.

    « Le terrorisme et l’extrémisme représentent une menace pour la paix et la sécurité, dans le monde. Les terroristes de diverses nationalités qui massacrent les gens, en Syrie et en Irak, sont devenus des criminels expérimentés et impitoyables d’autant plus qu’avant être un danger pour les peuples syrien et irakien, ils représentent une menace pour leur pays vulnérable. Les récentes violations par le régime sioniste de l’espace aérien syrien ont été perpétrées pour le rehaussement du moral des terroristes. De tels agissements ne parviendront pas à retarder le processus croissant de l’insécurité au sein du régime usurpateur. Le fait d’armer la Cisjordanie, suscitera, certainement, l’inquiétude des autorités de ce régime barbare », a précisé Shamkhani.

    En critiquant les tentatives de certains pays de créer une zone d’exclusion aérienne et une zone tampon dans des régions frontalières syriennes, le représentant du Guide Suprême de la Révolution Islamique au Conseil suprême de la sécurité nationale y a vu de démarches dans le sens du renforcement des groupes terroristes.

    « De tels actes ne font qu’affecter la souveraineté et l’intégrité territoriale de ce pays au lieu d’instaurer la sécurité et diminuer les souffrances du peuple syrien », a-t-il souligné.

    En rendant hommage au leadership, peuple et gouvernement de la RII pour ce qui est du soutien constant et tous-azimuts à la résistance du peuple et du gouvernement syrien face aux groupes terroristes et extrémistes, Walid Mouallem, s’est exprimé en ces termes : « nous sommes convaincus que grâce à la résistance, l’unité du peuple syrien et le soutien des pays amis comme l’Iran, la Russie et l’Irak nous serons capables d’éradiquer le terrorisme dans la région ».

    Mouallem a mis l’accent sur la volonté qu’a fait preuve le gouvernement syrien dans le suivi des pourparlers politiques et l’adoption d’une solution syro-syrienne.

    « Le gouvernement syrien s’est engagé à préserver l’indépendance du pays et la vox populi. La non-ingérence des étrangers et des courants inféodés dans la crise syrienne est la seule solution à ces problèmes », a affirmé Mouallem.

    J'aime

    Réponse
  4. France:
    la communauté juive s’élève contre une nouvelle tournée de Dieudonné .
    Le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) s’est élevé mardi contre une prochaine tournée du polémiste Dieudonné, plusieurs fois condamné pour antisémitisme, appelant l’Etat à dissuader les salles de spectacles du pays de l’accueillir. Actuellement à l’affiche du petit théâtre parisien de la Main d’or, le dernier one-man-show de Dieudonné doit tourner de fin décembre jusqu’à juin 2015 dans plusieurs grandes villes françaises.

    Le Crif, instance de représentation politique de la communauté juive française, a déploré qu’une vingtaine de salles aient accepté de lui offrir une nouvelle « tribune de la honte » pour déverser « sa haine des Juifs et de ceux qui osent le critiquer ». « L’irresponsabilité de ces exploitants est particulièrement grave alors que les violences antisémites progressent et se banalisent dangereusement », a-t-il dénoncé dans un communiqué, se disant « inquiet » et « choqué ».

    Considérant que Dieudonné « n’est plus un humoriste depuis longtemps » et que « ses spectacles ne sont que des meetings politiques, le Crif a demandé à la ministre de la Culture, Fleur Pellerin, « d’agir sans tarder » pour dissuader les salles de l’accueillir. Condamné à plusieurs reprises par la justice française pour des propos antisémites, Dieudonné avait été il y a un an dans le viseur du gouvernement socialiste au pouvoir à Paris, qui avait fait interdire plusieurs de ses représentations fin 2013 et début 2014.

    O pays des droits de l’homme tout est permis .

    J'aime

    Réponse
    • « O pays des droits de l’homme tout est permis . »

      C’est devenu surtout le pays des droits de l’homme sioniste et franc-maçon.

      J'aime

      Réponse
  5. mardi, 09 décembre 2014
    Les conflits fratricides s’attisent: Nosra contre Ahrar, Daesh contre Jaïch..

    IRIB-La situation ne cesse de se déchirer en Syrie
    créant des foyers de tension et de désaccords fratricides au sein des milices en action .

    A Idleb, à Deir Ezzor, dans la Ghouta orientale, ou ailleurs, cela devient courant de voir les frères d’armes d’hier se retourner les uns contre les autres du jour au lendemain et se glisser le plus facilement dans un combat sanguinaire impitoyable.

    C’est le cas dernièrement dans le gouvernorat d’Idleb, où la relation entre les deux alliés front al-Nosra et Ahrar al-Cham est au plus bas, et ce malgré leurs affinités idéologiques proches du « salafisme jihadiste » dirigé par Al-Qaïda.

    Leur différend est dû au refus des Ahrar de prendre position dans le conflit qui a opposé le Nosra à la milice soutenue par les États-Unis, le Front des révolutionnaires de la Syrie (FRS). Celle-ci qui est dirigée par l’officier déserteur Jamal Maarouf a été délogée du gouvernorat et son chef et ses hommes se trouvent à l’heure actuelle en Turquie.

    Selon al-Hadath News, le désaccord est sorti en public lors de la rencontre qui a réuni les dirigeants des deux milices dans la localité de Telmens à l’est de Maaret Noemane. Elle visait à s’entendre sur un plan d’action pour prendre le contrôle de deux bases militaires stratégiques de l’armée syrienne à Wadi Deif et Hamidiyyeh, et anticiper les opérations que cette dernière entreprenait en direction de Khan Cheikhoune pour y briser le blocus qui lui est imposé.

    Les dirigeants des deux milices se sont disputés entre eux, puis se sont séparés lorsque le Nosra a décidé de ne plus participer à la bataille. Le lendemain, des accrochages ont éclaté entre eux à Telmens, pour la première fois, directement après que le Nosra a enlevé un dirigeant des Ahrar, Abou Khaled al-Ansari et refusé de le relâcher.

    Le Nosra s’est par la suite retiré de la localité, sommant les Ahrar de la quitter et de recourir à l’arbitrage des Tribunaux religieux, faute de quoi il l’attaquerait. Un grand nombre de miliciens Ahrar s’y sont vite déployés, surtout après l’assassinat de l’un de leur responsable, Ismaïl as-Sabii dans la ville de Maaret-Noemane.

    Jaïch al-Islam contre Ansar

    Mêmes scènes de démêlés intestins dans la Ghouta orientale, où la guerre d’élimination se poursuit entre les milices.

    Quatre responsables de la milice « Ansar » ont été abattus dans la ville de Mesraba en se dirigeant vers Harasta, et comme de coutume c’est sur le chef de la milice pro saoudienne Jaïch al-Islam, Zahrane Allouche qui est le premier suspecté. Il a liquidé une bonne partie des chefs de milices qui se trouvaeint à ses côtés dans la coalition du Front Islamique qu’il commande aussi.

    Allouche capitule

    Toujours dans la Ghouta, il est question que Allouche est en train de prôner une solution politique avec les autorités syriennes aussi bien dans la Ghouta orientale où se trouve son fief que dans toute la Syrie afin de mieux se consacrer à la lutte contre Daesh.

    C’est ce qu’a révélé le journal syrien proche du pouvoir al-Watan , citant les sites de coordination de l’opposition dans cette région.

    « Finalement Zahrane l’a affiché en public après que ses négociations avec le régime se faisant clandestinement », rapporte l’une d’entre elle citant un responsable dans la Ghouta, Abou Ouday, qui assure que cette position de Allouche a été déclarée ouvertement lors d’une rencontre de chefs de groupuscules et de personnalités.

    L’information a soulevé un tollé au sein des miliciens de cette région. Alors que Allouche n’a pas réagi ni pour démentir, ni pour confirmer.

    Daesh contre Jaïch al-Islam

    Cette information intervient au moment où les sites pro Daesh (Etat Islamique-EI) ont diffusé sur leurs comptes des photographies montrant leurs miliciens se préparer pour lancer une attaque contre une région stratégique dans la Ghouta orientale contrôlée par Jaïch al-Islam.
    Celle-ci s’appelle Bir-alKassab, et constitue un passage incontournable de la Ghouta vers le gouvernorat de Deraa.

    Exécuté par Nosra car pro Daesh

    Autre signe des conflits intestins, également dans la Ghouta orientale : le front al-Nosra a exécuté un de ses chefs pour trahison, car il défendu Daesh et refusé de le combattre. Connu sous le pseudonyme Abou Khattab al-Iraki, son exécution dans la localité de Aarbine a suscité un tollé de réactions sur les comptes Twitter, d’autant qu’il faisait partie des premiers miliciens qui ont fait part aux batailles dans cette région.

    Daesh accuse l’ASL

    A Deir Ezzor aussi la relation est au plus mal entre Daesh et la milice de l’Armée syrienne libre (ASL).

    Sur fond du grand revers subi par la milice takfiriste dans son assaut contre l’aéroport militaire qui fait toujours parler de lui.

    Sur les comptes Twitter de Daesh, ce dernier l’impute à l’ASL, assurant «qu’elle a poignardé les moudjahidines dans le dos et a soutenu la coalition internationale en lui fournissant les datas nécessaires » pour faciliter le bombardement de ses positions.

    Sachant que c’est l’armée syrienne et plus précisément son aviation et non les forces de coalition qui ont avortée l’attaque en question, tuant des dizaines de miliciens takfiristes.

    Selon al-Hadath News, des accrochages ont toujours lieu autour de l’aéroport, mais ils ont nettement baissé d’intensité.

    Une gifle aux apostats

    Justement et à propos de Daesh, une vidéo insolite a circulé sur la toile exposant les nouveaux procédés de torture qu’il exerce à l’encontre des miliciens du Nosra faits prisonniers. Ils ont sommés de se gifler tout en répétant que le front al-Nosra est apostat !

    L’émir du sud
    Le front al-Nosra a publié une photographie illustrant l’homme qu’il appelle « l’émir du sud », en allusion à son chef dans la région du sud syrien, c’est-à-dire dans les gouvernorats de Quneitra et du Golan, dont la majeure partie est occupée par l’entité sioniste.
    Connu également sous le pseudonyme Abou Jolibeb, il a été photographié en train de piéger des véhicules dans la ville de Cheikh Miskine, où l’armée syrienne livre bataille pour la restituer.

    J'aime

    Réponse
    • Parfait pour ces dératisations fratricides faux frères et vraies vermines !
      Bon mais une précision pour distraire un peu Fredo; la ville de Maarat al Noman est à environ 70klm d’Alep et au sud sur l’autoroute Alep Hama, Homs Damas et c’était dans ses jardins et vergers d’oliviers et de pistachiers, la patrie de Abu Ala AL Maari grand poète aveugle et philosophe et végétarien et célibataire pour ne pas faire subir une vie de m… à ses enfants !
      Bref, on venait le visiter de tout le monde cultivé d’alors, et donc de très loin !
      C’est là aussi que les archives ont retenu que une bande de croisés (il passa à Maara tles années de croisades les comtes de Toulouse ou Raymond de St Gilles et d’autres en masse,) ont égorgé ou fait griller à la broche, dévoré et éventré tout Syrien d’alors qui se trouvait sur leur route vers al Qods histoire non seulement de se remplir l’estomac mais surtout de semer la terreur dans les villages voisins et de piller tout ce qui se trouvait à portée de mains ! Le massacre fit quelque 20.000 victimes et bien sûr femmes enfants bébés et même tout foetus dans le ventre de sa mère ! C’est bien archivé dans les écrits de l’un de ces « valeureux franc » Raymond de Fouchre et dans les Chroniques des Croisades…
      dans nos actuelles années de « révolution démocratique selon la forme moderne vendue aux médias occidentaux et les Français par l’opposition syrienne aux ordres des Sarko-Hollando-BHL dont Kodmaniens – Blog du Monde Leverrier- l’homme du verre -Glassman et les autres Filious et « amis fabiusiens de la malheureuse Syrie »….
      l’ ASl et autres Nostra aussitôt installés sur place, ont décapité la statue de ce fameux philosophe athée du 11e siècle, mais toujours dérangeant sans doute pour ces minimini embryons de cerveaux très incultes…

      Mais bon, tout cela pour raconter aussi que :
      Noman a donné notre Anémone…blanche tachée de sang Ad Naaman : et mais là à cette heure très matinale j’ai un trou de mémoire.. Cela à voir avec Adonis très beau mais qui en se penchant pour s’admirer dans l’eau d’une fontaine tâcha de son sang les pétales en d’ autre temps immaculés ! Maarat al Noman…Anémone … hélas !
      Et la mosquée de Maara t (la grecque Magara) est de la même époque -13e s. – que la belle Sultaniya d’Alep face à la Citadelle, et il y a peu, réduite toujours par cettte vermine infecte sponsorisée par nous et les Us en un tas de gravats ! et dans un très beau et grand khan, le Mourad Pacha et donc ottoman, on pouvait admirer…des très belles mosaïques ( il parait qu’elle ont été mises à l’abri mais pas sûr que ce soit le cas pour toutes ! )
      Enfin au marché des légumes dans la rue montante de la petite ville très agricole on pouvait se fournir en légumes sur des tas énormes d’aubergines, de courgettes, et etc ….Kan ya ma kan hélas, hélas ! l’horreur encore et toujours…

      J'aime

      Réponse
      • bonjour @ lafleurs les cannibales takfiris ont remplacer les monstres croisés,mais la Syrie vaincra grâce a sa pugnacité et son courage!
        et avec ses alliés!merci pour l’histoire!

        J'aime

        Réponse
        • L’histoire si dense de la Syrie et si longue a toujours été marquée par des guerres, des massacres, des pillages des destructions toujours menées des tous les biens ou leur accaparement sans vergogne par des envahisseurs étrangers qttirés par la beauté, la richesse et l’intelligence des lieux, et l’ingéniosité de ses habitants .. et quand ces voyous et leurs mercenaire et leurs complices dans la place ont obligés ces malheureuses populations à fuir près ou loin de leurs terres ou les ont mis en esclavage , ces mêmes exilés ont contribué à enrichir l’économie, les savoirs, les savoir faire, la culture et le bien-être de ces sociétés et de la terre entière, et même de qui leur avaient cyniquement envoyé leurs mercenaires armés et tous ceux que leur propre société ne pouvait plus ni nourrir ni supporter !
          L’histoire de la Syrie ou plutôt du Bilad Cham très bien archivée le raconte en détails…
          La région arabe enchaîne les drames mais reconstruit toujours….mais le fardeau du malheur est sans doute de plus en plus insupportable pour le peuple syrien…les moyens pour l’anéantir, de plus en plus sophistiqués, et la connerie des voyous (internationaux d’ailleurs n’a pas de limite ( pour l’intérieur et les actions extérieures), pas plus que la vulgarité de leurs attaques et l’immense médiocrité comme l’arrogance insigne de leurs pensées.
          Mais au moins, tous ces peuples toujours mis à l’épreuve de l’intense connerie adverse, à la longue et je n’en doute pas, savent toujours déjouer ces plans merdiques et si ils perdent en partie, en face c’est encore plus la bérésina…et la plongée dans un abject qui est chaque jour plus évident et plus insupportable à de plus en plus d’humains ou
          de tout ce qui, du vivant ou de l’inerte les supporte….
          ET bon ils ont des alliés comme par exemple ces lanceurs d’alerte et ces dénonciateurs courageux dont Snowden aujourd’hui toujours debout ! et qui fait face par exemple à ces politiciens français si profondément lâches et à ces US qui se révèlent pour ce qu’ils sont : …abjects !

          J'aime

          Réponse

  6. africalibre

    Déc 9, 2014 @ 20:30

    J'aime

    Réponse
  7. Reportage d’ ANNA NEWS à Jobar, banlieue de Damas.

    J'aime

    Réponse

  8. africalibre

    Déc 9, 2014 @ 19:37

    (…).
    Mme Merkel, dans quel monde vivez-vous ?
    Et où avez-vous vécu ces 25 dernières années ?
    Où étiez-vous, lorsque les États-Unis ont piétiné le droit international en Irak, afin d’étendre leur sphère d’influence sur le pétrole irakien ?
    Où étiez-vous, quand le droit international en Afghanistan était (et est toujours) bafoué, avec la participation de l’Allemagne ?
    Où étiez-vous quand la Libye a été bombardée, lorsque l’opposition syrienne a été armée et affiliée à ISIS [l’État islamique] après les livraisons d’armes ?
    Tout cela était-il, à votre avis, conforme au droit international ?
    (…)
    .

    .
    UNE DÉPUTÉE ACCUSE MERKEL DE SERVIR LES INTÉRÊTS DES USA AU DÉTRIMENT DES CITOYENS ET DE L’EUROPE
    http://www.vineyardsaker.fr/2014/12/09/video-transcription-devant-le-parlement-allemand-une-deputee-accuse-merkel-de-servir-les-interets-des-usa-au-detriment-des-citoyens-et-de-leurope/#more-8678

    J'aime

    Réponse
  9. @ S.S.A post du déc 9, 2014 @ 15:10.. sujet : Tout savoir sur Assad sa stratégie et son objectif.

    Si nous vous avions pas sur ce blog… Il faudrait absolument vous inventer !!!

    Une seule étoile pour votre colabo-sionisme !

    Il vous reste plus qu’à rentrer au Mossad vous serrez bien rémunéré

    J'aime

    Réponse

  10. africalibre

    Déc 9, 2014 @ 19:01


    .
    US Police Have Killed Over 5,000 Civilians Since 9/11
    http://www.mintpressnews.com/us-police-murdered-5000-innocent-civilians-since-911/172029/

    J'aime

    Réponse

  11. africalibre

    Déc 9, 2014 @ 18:48

    J'aime

    Réponse

  12. africalibre

    Déc 9, 2014 @ 18:44

    J'aime

    Réponse

  13. africalibre

    Déc 9, 2014 @ 18:28

    HS, mais …

    J'aime

    Réponse

  14. africalibre

    Déc 9, 2014 @ 18:26

    .

    J'aime

    Réponse
  15. mardi, 09 décembre 2014
    « Frappes israélienne destinées à établir la zone no fly à Alep « !!!(Debka)

    IRIB-selon les sources américaines citées par Debka ,
    site proche des milieux du renseignement de l’armée sioniste, les chasseurs israéliens auraient visé les équipements russes du régime syrien, équipements que Moscou avait envoyés en Syrie pour empêcher l’établissement d’une zone d’exclusion aérienne au dessus de la Syrie par les États Unis et la Turquie.  » les frappes aériennes visant le rif de Damas ont été dirigées contre les missiles que les russes avaient envoyés en Syrie pour empêcher l’établissement de la zone d’exclusion aérienne au dessus du nord de la Syrie.  » et Debka de poursuivre :  » ces équipements dont les missiles ( pièces de missiles S300 : ndlr) étaient destinés à aider la Syrie et le Hezbollah à faire échec à la zone d’exclusion aérienne que les États Unis et la Turquie s’apprêtent à établir dans le nord syrien »  » ces équipements ont été envoyés en Syrie après que Poutine eut été informé de l’intention d’Obama et d’Erdogan de rédiger l’avant texte d’une résolution pour instaurer une zone d’exclusion aérienne dans le nord de la Syrie. ‘ La Russie a mis en garde à plusieurs reprises contre toute tentative d’établir une zone d’exclusion aérienne dans le nord syrien, zone où tout avion syrien serait abattu. la Russie a très clairement annoncé que le fait d’établir une zone no fly en Syrie signifie l’ingérence directe des États Unis en Syrie , et qu’il déclencherait par conséquent une réaction militaire russe pour défendre l’état syrien. selon Debka, » l’avant texte de la résolution américano turc stipule que les chasseurs américains décollent de la base aérienne turque dans le sud du pays pour aller abattre les chasseurs sukhoî ou les hélicoptères et les drones syriens qui frapperaient les positions terroristes dans le nord syrien »

    J'aime

    Réponse
  16. Bonjour,

    Eh oui, ce n’est pas à la civilisation de la duplicité et du cynisme qu’on va demander un peu d’éthique. Le cas syrien est là pour en parler mieux tous les discours du monde. Billet à lire http://0z.fr/cr7Jk
    A2N

    J'aime

    Réponse
    • un scoop dans les infos de ces pseudo agences de presse aux ordres et t ces merdias :
      je vous le livre issu de Afp- OLJ qui vous prie de bine vouloir vous étonner -LOL et en y ajoutant tout le mépris d’une profondeur insondable qu’ils nous inspirent à tous ici et ce’st trop dommage qu’on ne puisse aller leur jeter à la figure :
       »
      et voila l’info : « La CIA a menti aux autorités américaines loooooooooooooooooooooL: la CIA a menti, la CIA mentait , La cia ment….. ….
      AH bon ? première nouvelle ! Bon !

      J'aime

      Réponse
  17. HS
    Un mur entre l’Ukraine et la Russie d’ici quatre ans (Iatseniouk)

    © REUTERS/ Yannis Behrakis
    09/12/2014
    KIEV, 9 décembre – RIA Novosti

    Kiev a besoin de huit milliards de hryvnias (plus de 520 millions de dollars) et d’un délai de quatre ans pour réaliser le projet « Mur » à la frontière avec la Russie, a annoncé mardi le premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk.

    « Le projet « barrière européenne » consistant à l’ériger et à aménager la frontière d’Etat sera réalisé (…) d’ici quatre ans. Pour cela, une agence publique chargée de l’aménagement de la frontière a été créée (…) Le coût total du projet est estimé à huit milliards de hryvnias », a indiqué le chef du gouvernement ukrainien.

    Début septembre, le premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a déclaré que l’Ukraine construirait une « barrière » à la frontière ukraino-russe. A ces fins, Kiev entendait attirer près de 38 millions de dollars d’investissements étrangers. Les autorités ont au départ déclaré que le mur serait érigé d’ici trois ans.

    Le président ukrainien Piotr Porochenko a confirmé la possibilité d’un tel projet.

    L’Ukraine traverse une période de crise politique et se trouve au bord de la faillite. Selon le gouvernement, le PIB ukrainien baissera de 5% en 2014. Le premier ministre Iatseniouk, la Banque nationale d’Ukraine et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) s’attendent à une chute du PIB ukrainien de 7%. Les autorités du pays comptent sauver l’économie nationale grâce aux emprunts étrangers.

    J'aime

    Réponse
    • mardi, 09 décembre 2014
      La Russie capture un drone US

      IRIB- Un drone de reconnaissance et de frappe américain a été intercepté dans le ciel de Crimée.
      Le drone MQ-5B, à en juger par l’étiquetage sur les côtés, faisait partie du groupe de la brigade américaine n°66 des renseignements militaires américains, déployée principalement en Bavière.Selon certaines sources, la brigade a été transférée dans la ville ukrainienne de Kirovograd, d’où les drones américains réalisent des missions de reconnaissance en Crimée et dans les régions frontalières de la Russie.Le drone volait à environ 4.000 mètres d’altitude et était pratiquement invisible du sol. Il a été possible de rompre la liaison avec ses opérateurs américains grâce à un système radio-électronique.Cette interception remonte au mois de mars 2014 mais la nouvelle se trouve actuellement dans un bulletin d’informations, rendu public à l’occasion du 100e anniversaire de la formation de la DCA russe.

      J'aime

      Réponse
    • Ouais, veulent construire un mur, j’espère que les gazoducs buteront contre…

      J'aime

      Réponse

    • Rose des sables

      Déc 9, 2014 @ 18:54

      Salut fredo, contente de ton retour. J’ai failli lancer un avis de recherche

      J'aime

      Réponse
  18. Tout savoir sur Assad sa stratégie et son objectif.

    Ce que vous allez lire vous ne l’entendrez presque nul part:

    http://franckblod.canalblog.com/archives/2014/12/08/31072662.html

    J'aime

    Réponse
    • Si dans ton blog on remplace Assad par khadafi ou un autre guguse et on remonte à 300ans en arrière on a la même histoire.
      Alors explique moi pourquoi le sioniste Assad arme les ennemis d’Israël et pourquoi il ce fait bombarder par les alliées d’Israël et qu’ils ont essayé a plusieurs fois de l’assassiner.
      Ah j’ai compris Assad est maussade!!!

      J'aime

      Réponse

    • Rose des sables

      Déc 9, 2014 @ 19:43

      S.S.A

      C’est bien gentil mais les virées dans les égouts c’est pas notre rayon

      J'aime

      Réponse
  19. Tous couchée face à Israel c’est dingue.

    J'aime

    Réponse
    • S.S.A@

      Ton blog est sponsorisé par la CIA, le Modssad…ou quoi ??

      Mais qu’est-ce que tu racontes?? Bachar et la Syrie sont attaqués par les sionistes via leurs mercenaires et supplétifs de DAECH, Al qaïda, Al Nosra…depuis près de 4 ans et tu viens ici nous polluer avec ton blog de mes 2 nous dire que « Assad est sioniste » allez barre toi de là !!

      J'aime

      Réponse
  20. « Le terrorisme, , est représenté par ce que l’on appelle l’État islamique, qui n’est ni islamique ni un État. Cette organisation est appelée Daech en arabe, mais il faudrait plutôt la désigner sous le nom péjoratif de fahech. » a declare l’émir Turki al-Fayçal, président du Centre du roi Fayçal pour la recherche et les études islamiques, basé à Riyad, a donné une causerie-débat animée par le fondateur de la WPC, Thierry de Montbrial.

    « Il faut s’attaquer à la racine du mal, en l’occurrence Bachar el-Assad. »

    En conclusion, l’émir Turki a souligné ne pas comprendre « comment les services de renseignements occidentaux et les milieux américains n’ont pas vu que le comportement des régimes en place à Bagdad et à Damas allait renforcer les organisations terroristes ».

    ————————————
    Rappelons toujours pour ces salopards DES AL SAOUD que le hadith du prophete (qssl) est eternel :

    Lorsqu’on lui avait cité la région de Najd pour qu’il fasse des invocations de bénédiction en sa faveur. Le Prophète n’avait pas donné satisfaction à ceux qui le lui avaient demandé mais il avait dit au contraire ce qui signifie : « C’est de là-bas qu’apparaîtra le fer de lance du diable« [rapporté par Al-Boukhariyy].

    J'aime

    Réponse
  21. mardi, 09 décembre 2014
    « Amnesty international » accuse le régime sioniste de crime de guerre

    IRIB- « Amnesty international » a accusé le régime sioniste de crime de guerre, lors des opérations, baptisées « Bordure protectrice », menées en été, avant de demander…

    l’ouverture d’une enquête, sur ce sujet. « La destruction de 4 bâtiments, au cours des derniers jours de ces opérations, constitue une violation des droits l’Homme », a ajouté cette organisation non-gouvernementale active dans le domaine des droits de l’Homme.

    «Selon les informations dont nous disposons, ces destructions ont eu lieu, sur une large échelle, et de manière préméditée, sans aucune justification militaire. Les déclarations et les actions des militaires israéliens mettent, clairement, en évidence que les attaques avaient eu lieu, pour châtier, collectivement, les habitants de Gaza et anéantir leurs biens», a annoncé le directeur d' »Amnesty international », pour le Moyen-Orient et l’Afrique du nord.

    Selon les chiffres fournis par les secouristes palestiniens, lors de la récente offensive contre la bande de Gaza, environ, 2.200 Palestiniens, pour la plupart, des civils, sont tombés en martyrs.

    «Les crimes de guerre doivent être examinés, de manière indépendante et impartiale, et leurs auteurs seront châtiés, dans le cadre d’un processus équitable», a-t-il ajouté. Les autorités israéliennes n’y ont pas encore réagi.

    J'aime

    Réponse
  22. Qassem Souleimany et Hassan Nasrallah, les nouveaux Giap et Cienfuegos. Par René Naba.

    http://axedelaresistance.com/qassem-souleimany-et-hassan-nasrallah-les-nouveaux-giap-et-cienfuegos/

    J'aime

    Réponse
  23. HS

    Russie.cinq régiments de s 400 et vingt divisions de pantsir en renfort d’ici 2020

    la defense aérienne est de plus en plus complexe:
    pour faire face aux frappes partant des airs et de l’espace,la Russie usera de son aviation d’attaque et d’autres types d’armes,pour l’offensive,ainsi que de systèmes de defense anti aérienne et anti missile pour la partie offensive a déclaré le commandant de l’armée de l’air russe Viktor bordanev,écrit le quotidien rossiiskaia gazeta..

    http://fr.ria.ru/presse_russe/20141209/203184015.html

    J'aime

    Réponse
    • mardi, 09 décembre 2014
      Deir Ezzour : la plus humiliante défaite de Daech?

      IRIB- De très violents combats continuent à opposer
      l’armée syrienne aux terroristes de Daech autour de l’aéroport militaire de Deir Ezzour pour le sixième jour consécutif . tous les axes militaires sont embrasés . les Assadistes ont réussi à éloigner des combats de l’aéroport lui -même et la guerre se déroule en ce moment dans les parages. les forces nationales contrôlent depuis quelques heures la localité de Jafra à l’est de l’aéroport. les unités d’artillerie et l’aviation syrienne prennent activement part à ces combats . les soldats syriens se battent avec une telle bravoure que les Daechistes ont été amenés en dépit de leur supériorité numérique ( 6000 daechistes contre 2000 soldats syriens) et géographique ( puisque Daech encercle les positions de l’armée) à recourir à leur tactique favorite à savoir les attentats suicides . dans la nuit de lundi à mardi, un terroriste saoudien a tenté de faire exploser une voiture piégée pour pouvoir foncer la ligne de la résistance mais il a été pulvérisé à coup d’un missile Kornet tiré par les forces de protection de l’aéroport. parallèlement à Jafra à l’est de l’aéroport, des combats très violents se poursuivent au nord est de l’aéroport avec en aval un bilan de pertes takfiris très lourd . sur un total de 70 morts terroristes la quasi totalité sont étrangers : libyens, irakiens, saoudiens, turcs tunisiens … le nord de l’aéroport est contrôlé par Daech mais les bombardements de l’aviation syrienne s’intensifient de minute en minute . il s’agit d’un véritables rasage des « rats » dans cette localité selon les témoins. l’armée syrienne s’est emparée de nombreux corps des terroristes tués . pour faire face aux impacts d’une telle défaite, les takfiris ont procédé à la publication à vaste échelle des photos des corps des soldats syriens tués dans d’autres régions. deux des photos mettent aussi en scène les décapitation des forces syriennes .. une chose est sûre , Daech est mis au pas par l’armée assadiste à Deir Ezzour d’où des frappes aériennes d’Israël du dimanche ….

      J'aime

      Réponse
      • Je suis d’accord avec vous Fredo sauf sur un point l’armée qui se bat est l’armée Syrienne tous syriens confondus, pas l’armée Assadiste. Assad est le président élu à une large majorité à la tête de l’Etat de la Syrie.

        J'aime

        Réponse
        • vous avez raison @ magdibek c’est toutes la Syrie et L’AAS qui est concerné vrai,parfois je reprend sur ce point les déclarations et articles de irib,et des fois non,désolé,mais ont se comprend,bonne soirée!!

          J'aime

          Réponse
  24. @Hezbollah déc 9, 2014 @ 13:34

    Merci beaucoup Hezbollah de nous avoir communiqué ce texte fort instructif de Monsieur Hervé Ryssen sur Adolphe Crémieux et l’Alliance israélite universelle.

    http://axedelaresistance.com/adolphe-cremieux-et-lalliance-israelite-universelle/

    Je vous invite à consulter également le blog de Hervé Ryssen

    J'aime

    Réponse
  25. HS
    Forces navales russes: Moscou ne passera plus de commandes à l’étranger (Rogozine)
    © REUTERS/ Stephane Mahe
    09/12/2014
    MOSCOU, 9 décembre – RIA Novosti

    La Russie ne passera plus de commandes pour ses bâtiments de guerre à l’étranger, mais les construira désormais elle-même, a annoncé mardi le vice-premier ministre Dmitri Rogozine.

    « Nous construirons désormais notre flotte nous-mêmes et uniquement en Russie », a indiqué M. Rogozine sur sa page Twitter.

    Le monde entier suit attentivement le conflit lié à la livraison des deux bâtiments de guerre de type Mistral construits en France pour la Russie. Paris refuse de les remettre aux forces navales russes au motif que la situation en Ukraine l’empêche d’honorer ses engagements.

    Selon le vice-premier ministre, les ex-dirigeants du ministère de la Défense ont commis l’erreur de passer cette commande à la France. Il estime que la situation actuelle « montre à quel point la dépendance technologique vis-à-vis d’un autre État nuit aux intérêts de la Russie ».

    Mistral: caractéristiques techniques

    « Le contrat sur les Mistral a dès le début constitué une erreur », a déclaré M. Rogozine.

    Le premier des deux bâtiments de projection et de commandement – le Vladivostok – devait être remis le 14 novembre, mais sa livraison a été suspendue sine die.

    Le président français François Hollande a subordonné la remise du navire au règlement de la crise en Ukraine. Aux termes du contrat russo-français de 1,2 milliard de dollars signé en 2011, en cas de non-livraison, la France s’exposera à des pénalités dont le montant varie entre 3 et 10 milliards d’euros.

    J'aime

    Réponse
    • Entre 3 et dix milliards, une paille : il nous coûte cher, ce Holland-otan.
      Il va falloir vendre quelques aéroports, mais aussi des hôpitaux etc.

      J'aime

      Réponse
  26. Réponse
  27. Ca ne date pas d aujourdhui a DERAA apres l attentat suicided aujourdhui

    CARTE PHOTO datee du 10 AOUT 1924 montre des BANDITS ARRETES aux ENVIRONS DE DERAA qui PARTICIPERENT a un ATTENTAT du 3 AOUT 1924 !!

    http://images-01.delcampe-static.net/img_large/auction/000/257/863/032_001.jpg?v=2

    http://images-02.delcampe-static.net/img_large/auction/000/257/863/032_002.jpg?v=2

    J'aime

    Réponse
  28. Comment Vladimir Poutine a renversé la stratégie de l’Otan.

    http://axedelaresistance.com/comment-vladimir-poutine-a-renverse-la-strategie-de-lotan/

    J'aime

    Réponse
  29. Le Mossad et Daech….

    IRIB-Dans une interview accordée à la chaîne TV iranienne Press TV,
    un haut conseiller du président russe Vladimir Poutin, Alexander Prohanov, a accusé le Mossad l’agence d’espionnage israélien d’entraîner les terroristes de DAECH opérant en Irak et en Syrie.

    Selon Prohanov, le Mossad a probablement transféré aux terroristes de DAECH et leurs supplétifs Al Nusra & C° certaines de leurs méthodes d’espionnage et des conseillers militaires israéliens leurs méthodes de combat.

    Pour Prohanov, derrière DAECH il y a les USA et Israël qui ne forment qu’un lorsqu’il s’agit de manipuler des groupes terroristes pour imposer par la force leurs intérêts et que leurs principales cibles sont l’Iran et la Russie.

    « Ils ont lancé leur première attaque terroriste contre nous il y a quelques jours en Chetchénie » a-t-il ajouté.

    L’aide israélienne aux terroristes d’Al Nusra affilié à DAECH dans le Sud de la Syrie notamment sur le Golan syrien occupé n’est plus un secret pour personne.

    Un rapport de l’UNDOF ( United Nations Désengagement Observer Force) qui surveille depuis 1974 le cessez le feu entre Israël et la Syrie sur le Golan occupé fait état d’une « coopếration directe » entre les terroristes et des officiers de l’armée israélienne ces 18 derniers mois.

    Toujours selon ce rapport l’UNDOF a vu des soldats israéliens « du côté est de la ligne de cessez le feu ouvrant la barrière à deux individus » de même que des terroristes blessés étaient soignés dans les hôpitaux israéliens de Safed et Nahariya.

    « UNDOF a observé qu’au moins 10 individus blessés ont été transférés par des membres armés de l’opposition du point Bravo de l’autre côté de la ligne de cessez le feu. » De même UNDOF a identifié des « soldats israéliens faisant passer deux cantines à des membres de l’opposition syrienne côté syrien ».

    La Syrie s’est plainte plusieurs fois en vain auprès de l’ONU de cette coopération entre Israël et les terroristes. En Septembre l’armée nationale syrienne a envoyé une lettre à l’UNDOF disant que Tel Aviv avaient installé des tentes pour héberger des terroristes armés.

    En Mars dernier Press TV avait montré une vidéo montrant clairement des soldats israéliens aidant au transfert de terroristes blessés dans la partie du Golan occupé par Israël.

    L’armée israélienne a également couvert l’enlèvement par les terroristes de plusieurs dizaines de soldats de l’UNDOF son objectif étant de mettre fin à la présence de l’UNDOF sur le Golan occupé qu’ils veulent annexer pour y exploiter le pétrole syrien. Malgré des effectifs réduits à cause de ces enlèvements l’UNDOF continue d’assurer un service minimum comme en témoigne ce rapport.

    L’objectif des militaires israéliens de créer une zone tampon dans le Sud de la Syrie allant de la frontière jordanienne jusqu’à la frontière libanaise pour ensuite l’annexer à la partie qu’ils occupent sur le Golan syrien en utilisant les terroristes d’Al Nusra et ce qui reste de l’ASL a néanmoins échoué. L’armée nationale syrienne aidée par la Résistance libanaise du Hezbollah a déjoué ces plans d’annexion de l’entité coloniale juive sioniste notamment autour du Mont Hermon.

    planetenonviolence

    J'aime

    Réponse
  30. UNICEF : 425 000 enfants de Gaza ont un besoin immédiat de soutien psychologique.

    http://axedelaresistance.com/unicef-425-000-enfants-de-gaza-ont-un-besoin-immediat-de-soutien-psychologique/

    J'aime

    Réponse
  31. Adolphe Crémieux et l’Alliance israélite universelle.

    http://axedelaresistance.com/adolphe-cremieux-et-lalliance-israelite-universelle/

    J'aime

    Réponse
  32. Réponse
  33. Daraa / L’armée détruit un véhicule transportant l’équipe d’Orient TV:

    L’équipe médiatique d’orient TV (trois journalistes), un des fervents soutiens aux terroristes, décimée hier à Cheikh Meskin au centre du gouvernorat de Daraa alors qu’elle était à bord d’un véhicule appartenant aux groupes terroristes armés. BYE BYE

    J'aime

    Réponse
  34. bonjour.

    mardi, 09 décembre 2014
    Damas bombardé : avec ou sans l’aval US ?!!

    IRIB- le site Al Nashra revient sur les frappes aériennes….

    … du dimanche contre Damas et ses environs pour souligner que  » cette nouvelle agression n’aurait jamais pu avoir lieu sans l’aval des Etats Unis  » !  » en effet il s’agit d’une agression qui va au delà d’une simple action militaire et les chasseurs israéliens ont transmis en quelque sorte le message des Etats Unis à travers leurs bombes ! ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’Israël s’attaque au territoire syrien . le régime israélien a déjà violé la souveraineté de la Syrie en perpétrant des frappes similaires contre Jermana dans la banlieue de Damas ou encore contre des localités frontalières de Quneitara. en 2013, ces frappes ont également eu lieu par un Israël , déterminé à soutenir les terroristes takfiris. d’ailleurs les forces de maintien de la paix au Golan ont confirmé de multiples contacts entre Israël et les opposants d’Assad et les implications incessantes du régime sionistes dans la guerre en faveur des miliciens anti Assad. la réalité est que les opposants d’Assad tentent depuis déjà quelques temps d’attaquer les centres militaires situés dans la localité de Dimas mais ils n’ont cessé d’échouer et enfin c’est Israël qui est intervenu en personne pour en finir avec les réserves militaires syriens répartis dans deux petits aéroports militaires, l’un situé à Dimas , l’autre, placé non loin de l’aéroport de Damas. mais les plus récents renseignements font état du fait que les cibles en question ne contenaient pas de grosses quantités d’armements et que par conséquent, les explosions qui ont suivi les frappes n’ont été ni nombreuses ni trop violentes . la question est dès lors celle-ci : Israël a-t-il bombardé la Syrie dans le strict objectif de soutenir les rebelles ? il est bien évident que les frappes israéliennes n’auraient pas pu avoir lieu sans l’aval des Etats Unis ( ndlr : certaines sources n’écartent pas l’implication directe des avions US dans ces frappes) qui cherchent à faire passer un message allant au delà d’une simple action contre un centre militaire ou du soutien aux rebelles ou même de la destruction des convois d’armes à l’adresse du Hezbollah » et Al Nashra d’ajouter :  » il semblerait que les frappes israéliennes visaient d’abord l’Iran et la Russie . il s’agit d’une réaction à l’intransigeance de Moscou à soutenir coute que coute le régime Assad . les propos de Poutine en Turquie où il a mis l’accent sur la popularité d’Assad ou encore la visite de Bogdanov au Moyen Orient et sa rencontre avec le Hezbollah ou encore le plan russe visant à réconcilier Assad et ses ennemis jurés , tout et tout demandait une réponse ferme de la part des Etats Unis et cette réponse , c’est Israël qui la fournie en lieu et place des Etats Unis. un autre point à relever est ceci : les frappes aériennes contre Israël interviennent au terme d’une série d’assauts takfiris contre l’armée syrienne dans diverses provinces, assauts soldés tous par les défaites des terroristes . la défaite de Daech a été encore plus cuisante quand il a tenté de s’emparer de l’aéroport militaire de Deir Ezzour à l’Est de la Syrie. à regarder de plus près, l’armée syrienne est en train de déplacer le front des combats vers le nord , là où elle progresse continuellement . dans le sud et en dépit des ingérences directes d’Israël, la Syrie et ses alliés font continuellement l’échec aux offensives terroristes . Daraa s’avère très difficile à tomber entre les mains des terroristes qui se sentent littéralement désemparés à Alep . D’ailleurs la multiplication du nombre des attentats-suicides dans diverses provinces en guerre prouve que les takfiris ne suivent plus aucun plan de guerre précis et que la confusion la plus totale règne sur le camp des terroristes et de leurs protecteurs. Par ailleurs, l’armée syrienne continue à étendre son champ d’action et son contrôle sur diverses régions surtout dans la cité industrielle d’Alep d’où elle compte lancer une vaste offensive militaire contre les positions terroristes au nord de la ville, ce qui montre que la balance se penche surtout en faveur de l’armée assadiste sur le champ de bataille et ce, sur fond des efforts de réconciliations inter syriens dopés par la Russie et la Syrie. Il va sans dire aussi que les frappes israéliennes sont liées avec la situation interne en Israël et les tentatives de Netanyahu de se tirer du pétrin électoral qui s’esquisse devant lui et qui risque de happer lui et sa coalition. Les dirigeants israéliens utilisent toujours les tensions militaires à des fins politiques . en effet à chaque fois qu’une action militaire israélienne échoue à renverser un régime politique, c’est pour l’extension régionale de la crise qu’œuvre Israël. La question est dès lors celle-ci : Israël cherche –t-il à créer des tensions militaire pour pousser le Hezbollah à réagir ? certes , les frappes israéliennes suivent de multiples objectifs mais à terme, ce sont des acteurs régionaux qui ont entre leurs doigts le pouls de la guerre en Syrie. La guerre Russie/Occident est longue et ancienne . et Moscou a été aussi visé dimanche : Obama a voulu faire comprendre à Poutine qu’un changement des rapports de forces en Syrie est impossible sans qu’il donne son feu vert …

    J'aime

    Réponse
  35. Damas bombardé: la riposte d’Assad?!

    IRIB- l’analyste politique syrien, Nofal Nofal revient au micro du journaliste
    de Fars sur les raids aériens menés par l’aviation israélienne contre le rif de Damas et des localités de Quneitara et affirme :  » les raids aériens sionistes témoignent d’une chose : l’effondrement des milices terroristes qui combattent depuis 4 ans en Syrie, milices qu’Israël et les pays arabes du golfe Persique soutiennent et tentent de sauver en ce moment par tous les moyens possibles et imaginables.  » pour l’expert syrien, les succès militaires de l’armée syrienne a infligé une claque royale au régime sioniste , un régime piégé dans une impasse politique et militaire sans précédent et qui s’ébat pour s’en tirer et qui en est désormais au stade de déchirer le voile sur son alliance avec le terrorisme.  » Mais quelle riposte Assad pourra-t-il réserver aux raids sionistes ?  » la riposte syrienne aux récents raids aériens sionistes d’Israël ne pourrait que se traduire par une exacerbation des combats contre les mercenaires d’Israël. ce sera là la grande réponse syrienne à Israël et à ses actes de provocation; ceci étant dit, c’est la direction syrienne qui décidera de la riposte de sa nature militaire ou non militaire et ce, en fonction de la donne sur les champs de bataille, tout en consultant les parties et les pays alliés et amis ». Interrogé sur les vols de reconnaissance sionistes menés au dessus du sud du Liban et sur les régions frontalières avec la Syrie, il a souligné : l’ennemi israélien est sans cesse inquiet des tactiques choisies par l’armée syrienne et la Résistance libanaise . les craintes d’Israël se sont intensifiées depuis que le président du conseil politique du Hezbollah a annoncé l’intention du Hezb à s’engager directement sur un etendu encore plus vaste pour débarasser le Golan de la présence des takfiris. l’agression du dimanche de l’aviation sioniste est un message à l’adresse d’Assad et du Hezbollah : les terroristes takfiris sont sous la protection d’Israël. mais quoi qu’il en soit, Israêl devra savoir que ses frappes contre la Syrie n’influeront en rien la volonté de l’axe de la Résistance à en finir avec les terroristes . au contraire,cette volonté en sortira renforcée ».

    J'aime

    Réponse
    • Au moins on sait d’ où venait récemment la trouille de Fabius qui relayait il y a peu les clameurs idem « de ses « amis du peuple syrien – Alepin » dans ses cris soudain affolés :  » « il faut sauver Alep  »
      Fabius au secours d’Alep et des routes qui vont aux frontières des Turco-et pays larbins arabo-CIA quand par ailleurs il n’a jamais pris la peine d’aller mettre les pieds en Syrie.
      Oui les maîtres de Fafa sont inquiets : donc ils essaient de mettre le paquet pour sauver leur scénario de « destruction massive et rapidement mené et jusqu’à l’Iran  » et longuement mijoté pour toute la région par la bande puante des Bush obama et Natanya-Hou et des larbins toujours aux ordres et à la manoeuvre y compris des tortionnaires des UCIAS

      J'aime

      Réponse
  36. Les occidentaux qui ont decide que la lutte contre daech va prendre des annees,bien plus au dela de la presidence d obama,confirment explicitement par « ces decisions » que le conflit syrien n est pas pret de voir une lueur d espoir!
    L histoire ,confirmera que le valeureux bachar al assad aura tenu jusqu au bout ,pour qu un pays continuerait a s appeler syrie.
    Esperons de tout coeur que la descendance des 3 millions de refugies syriens ne vivra pas en exil.

    J'aime

    Réponse
    • le prophete de l’islam sws a dit que l’embargo sur la Syrie durera deux fois plus longtemps que l’embargo sur l’Irak…

      J'aime

      Réponse
      • A sa maniere,le roi de jordanie a declare qu effectvement la 3 eme guerre mondiale a deja commence quand daech est apparu en irak et syrie et partout dans le monde!!

        J'aime

        Réponse
  37. A reblogué ceci sur raimanet.

    J'aime

    Réponse
  38. Les défenseurs des villages de Nobul et Zahra ont accueillis, comme ils se doit, les terroristes de Jabhat al-Nusra, du Front Islamique et autres groupuscules de l’ASL.

    J'aime

    Réponse
    • « Les défenseurs des villages de Nobul et Zahra ont accueillis, comme ils se doit, les terroristes de Jabhat al-Nusra, du Front Islamique et autres groupuscules de l’ASL »

      C’est ce qu’on appel vulgairement avoir le sens de l’accueil, lol, plus sérieusement bravo aux villageois de Nobul et Zahra pas de quartiers pour les égorgeurs du Mossad, la CIA, ayant pour dénomination DAECH, Al qaïda-Al Cia, Al Nosra et l’ ASL (armée sioniste libre)

      J'aime

      Réponse

  39. Jacqueline DUBOIS

    Déc 9, 2014 @ 10:36

    Un autre GRAND HOMME

    J'aime

    Réponse
  40. Complot aussi en Ukraine: un excellent retour qui mériterait d’être largement diffusé tant mensonges par omission (« snipeurs » et rémunérations à Maidan,..) ou autres « maladresses » (« pro-russes »,…) sont légions dans les infos « officielles »:
    http://french.ruvr.ru/radio_broadcast/no_program/281047247/?slide-1

    J'aime

    Réponse
  41. Nous serons TOUJOURS là !…pour soutenir, envers et contre tous, le Président Bachar el Assad et sa vision politique de la Syrie et de l’Orient de demain avec les pays patenaires, malgré tous les obstacles.

    J'aime

    Réponse
  42. Sapin confirme l’interdiction de rire pour les sans dents. Valls avait déjà posé la première pierre en censurant Dieudonné
    En hollandie il ne FAUT pas rire de ….hollande
    rire du président allons y carrément ce ne serait pas antisémite ? Faisons plaisir à cukierman puisque la lutte contre l’antisémitisme est désormais cause nationale number one ,ajoutons dans la liste des crimes des lumières, le rire aux dépens de la pâte molle hollandaise.
    le régime est dans sa phase terminale,il patauge dans le ridicule en tentant quelques pathétiques déclarations…

    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Pour-Sapin-rire-d-une-photo-du-president-c-est-servir-l-extreme-droite-29583.html

    J'aime

    Réponse
    • mais est-ce qu’il y a encore photo pour en rire de la photo ?

      remarquez au passage le relook de Patapon probablement sous l’influence de la dame Gayet
      avec ce je ne sais quoi d’intellectuel frenchie à l’aise dans un costume bien coupé

      Patapon caricature de l’inspecteur Clouzot, caricature d’une caricature. Point n’est besoin de photo.

      J'aime

      Réponse
  43. A reblogué ceci sur Chez Dcembreet a ajouté:
    L’Occident est l’ennemi. . .

    J'aime

    Réponse
  44. Réponse
  45. Réponse
  46. Pas depuis 3 ans, mais 4.. 4 ans que les Syriens, Bachar et l’AAS aidés du Hezbollah luttent contre LES PSYCHOPATHES de L’EMPIRE qui représentent l’AXE DU BIEN 😂😂😂☝️☝️☝️💪☝️☝️☝️💪💪💪

    J'aime

    Réponse
  47. J'aime

    Réponse
  48. J'aime

    Réponse
    • La chanson préféré de papa bigdaddy version takfiriste 🙂

      J'aime

      Réponse
      • La révolution de l’Imam Hussein et Achoura par le sheikh Imran Hosein.

        J'aime

        Réponse
        • Une photo de l’ avion sioniste abattu.

          J'aime

          Réponse
          • Deir ez-Zor, BYE BYE.

            J'aime

            Réponse
            • Mouallem examine avec Larijani les relations bilatérales.

              08/12/2014

              Téhéran / Le vice-président du Conseil des ministres, ministre des AE et des Expatriés, a passé en revue avec Ali Larijani, président du Conseil iranien de la Choura, les relations bilatérales et les moyens de poursuivre le soutien à la Syrie face au complot international tramé contre elle.
              Lors de la rencontre, Mouallem a évoqué l’agression israélienne menée hier contre deux sites dans la banlieue de Damas, soulignant que cette agression avait pour objectif de rehausser le moral des terroristes auxquels l’armée arabe syrienne avait infligé de lourdes pertes.
              En outre, Mouallem a remercié la direction iranienne et le peuple iranien pour leur soutien à la Syrie face à la conspiration qui la vise.
              Pour sa part, Larijani a affirmé que le peuple iranien continue à se tenir aux côtés du peuple syrien face au terrorisme qui le prend pour cible.
              Mouallem: Nous œuvrons pour parvenir à un règlement inter-syrien sans toute intervention étrangère
              Par ailleurs, al-Mouallem, a affirmé que la Syrie n’a de choix que de vaincre le terrorisme.
              Dans une conférence de presse conjointe tenue à Téhéran avec son homologue iranien, Mohamed Javad Zarif, le chef de la diplomatie syrienne a affirmé que la Syrie poursuivra sa fermeté et son action pour trouver une solution politique.
              “La Syrie, la république islamique iranienne et les amis en Russie et ailleurs œuvrent pour parvenir à un règlement politique basé sur le dialogue inter-syrien sans aucune immixtion étrangère”, a souligné Mouallem qui a ajouté que cette action se poursuivra jusqu’à la réalisation de cet objectif.
              “L’Iran soutient les deux peuples, syrien et irakien, et nous aspirons à une coordination totale car nous sommes dans le même camp face au terrorisme”, a-t-il assuré.
              Il a souligné que l’objectif de sa visite est de remercier Sayyed Ali Khaminei, le président Hassan Rohani, la direction iranienne, et avant tout le peuple iranien frère, pour son soutien au peuple syrien et à sa fermeté jusqu’à sa victoire contre le terrorisme.
              Pour sa part, le chef de la diplomatie iranienne, Mohamad Javad Zarif a condamné l’agression sioniste contre la Syrie, soulignant qu’elle coïncide avec les agressions des groupes terroristes takfiristes.
              Il a fait noter que notre région fait face à une grande crise régionale et mondiale et que ce sont les deux peuples, syrien et irakien, qui payent le prix.
              Il a affirmé, à cet effet, le soutien de l’Iran à la Syrie et à l’Irak face au terrorisme et à l’extrémisme, précisant que la dualité et les politiques irrationnelles ne résoudront pas le problème du terrorisme dans la région et que la seule solution pratique de ce phénomène est la lutte contre les groupes et les courants terroristes qui menacent la région et le monde tout entier.
              “Des citoyens de plus de 80 pays du monde existent en Syrie et en Irak en tant que force pour Daech et le Front Nosra. Ils avaient été trompé au nom de l’Islam et avaient porté atteinte à son image en commettant des massacres horribles”, a indiqué Zarif qui a souligné que ceux-ci retourneront un jour vers leurs pays et constitueront une menace.
              Il a exprimé, enfin, son espoir de parvenir à une solution politique en Syrie via la coopération avec les autres pays qui aspirent à la paix et à la stabilité.
              Répondant aux questions des journalistes sur les résultats de sa visite à Moscou, Mouallem a assuré qu’il s’etait mis d’accord avec le ministre russe des Affaires Étrangères, Sergueï Lavrov, sur le fait de mener des discussions pour faire réussir l’idée du dialogue inter-syrien à Moscou, soulignant à cet effet l’appui apporté par l’Iran à cette démarche pour la réussite de la solution politique.
              Mouallem a ajouté enfin que le peuple syrien apprécie hautement les efforts déployés par le peuple iranien, qualifiant de “non surprenante” cette coopération entre deux peuples ayant une vision commune envers la situation dans la région et une décision politique indépendante qui sert leurs intérêts.
              Questionné sur les démarches adoptées par la Syrie et l’Iran pour résoudre la crise en Syrie, le ministre iranien des AE a dit: “Nous avons discuté aujourd’hui d’un nombre de démarches pour parvenir à une coopération bilatérale dans les domaines politique et économique”.

              SANA

              J'aime

              Réponse
        • Je ne sais pas si ce sheikh est conscient de ce qu’il dit. De quelle fière nation il parle, je ne connais connu aucune a part les chiites?
          Nous Sunnites célébrons ce triste jour ou l’Imam Hussein s’est fait massacré sous les ordres du tirant de Yazeed que nous Sunnites appelons le Khalife des croyants. Ce jour ou les chiens de Yazeed ont décapité l’Imam Hussein est célébré par nos soit disant fières nations comme le jour ou Moise a aide les Juifs d’Égypte a traverser la mer pour fuir Pharaon. Je ne sais pas qu’est ce qu’on a célébrer cet évènement si ce n’est qu’un moyen pour cacher l’incident de l’Imam Hussein et induire tous les Musulmans a croire au père noël.
          Ils nous disent que lorsque le Prophet est parti a Medine pour la 1ere foi le 10em jour du moi de Muharram (1er moi du calendrier Musulman), il a trouvé les Juifs jeuner. Il leur demanda pour qu’elle raison ils jeunent et ils Lui racontent l’histoire du Pesach (Pâque Juif). Le Prophète leur répondit que nous Musulmans sommes plus prés de Moise et (pour les contrarier) on jeunera 2 jours a l’avenir.
          Mensonge, mensonge, les Juifs n’ont jamais jeune ce jour de Pesach et le moi de Muharram n’existe pas chez eux. Au contraire, les Juifs célèbrent ce jour miraculeux et c’est un jour de joie et non pas de tristesse.
          La réalité est telle que le moi de l’hégire du Prophète n’était pas Muharram mais Rabi’ Al Awwal (2 Juillet 622) et faites votre calcul si vous le préférez.
          Et si nous célébrons ce jour pourquoi ce jour seulement et non pas d’autres? Pourquoi ne célébrons nous pas les jours de fêtes Chrétiennes aussi dans ce cas la?
          Le Coran nous dit  » 53.3. et il (Prophète) ne dit rien sous l’effet de la passion!
          53.4. Ce n’est en fait qu’une révélation inspirée, 53.5. que lui a enseignée un être (Gabriel) d’une force prodigieuse… ». Si tout ce que le Prophète prononce lui a été révélé, comment se fait il que l’ange Gabriel ou Dieu ne savaient pas pourquoi les Juifs jeunaient ce jour la? Drôle de situation et contradiction avec le Coran, ne trouvez vous pas?
          Donc notre version de Ashura est certainement une fabrication d’historiens omeyyades corrompus comme no sheikh le sont aujourd’hui. Mais personne n’ose ouvrir sa bouche pour dire la vérité et contrarier cette version faussée de l’histoire.

          J'aime

          Réponse
      • (Peux pas m’empêcher de le dire.. lol) Sankoukai quelle popularité… Le nombre d’étoile ce doit être un record… Même moi j’ai pas réussi à en faire autant… Lol

        J'aime

        Réponse

  49. Jacqueline Dubois

    Déc 9, 2014 @ 1:04

    En ajoutant les salires des eurodéputés et technocrates psychopathes de Bruxelles, que d’économie ferions nous à sortir de cette fichue Europe.
    Il est temps comme l’Italie d’y bien réfléchir

    Pourquoi l’Italie doit sortir de l’Otan

    Nous publions ici la traduction d’une pétition qui circule actuellement en Italie en vue de faire sortir cet Etat du commandement intégré de l’Alliance atlantique, sur le modèle de ce que fit Charles De Gaulle, en 1966.


    L’Italie, en faisant partie de l’Otan, doit consacrer à la dépense militaire en moyenne 52 millions d’euros par jour selon les données officielles mêmes de l’Otan, chiffre en réalité supérieur que le Sipri quantifie à 72 millions par jour.

    Selon les engagements pris par le gouvernement dans le cadre de l’Alliance, la dépense militaire italienne devra être portée à plus de 100 millions d’euros par jour.

    C’est un colossal débours d’argent public, soustrait aux dépenses sociales, qui pourrait être fortement réduit si l’Italie sortait de l’Otan.

    L’Alliance Atlantique poursuit une stratégie expansionniste et agressive. Après la fin de la Guerre froide, elle a démoli par la guerre la Fédération Yougoslave ; elle a englobé tous les pays de l’ex-Pacte de Varsovie, trois de l’ex-URSS et deux de l’ex-Yougoslavie ; elle a occupé militairement l’Afghanistan ; elle a démoli la Libye par la guerre et tenté de faire la même chose avec la Syrie. Elle a entraîné des forces néo-fascistes et néo-nazies en Ukraine, en organisant le putsch de Place Maïdan qui a ramené l’Europe à une situation analogue à celle de la Guerre froide, en provoquant une nouvelle confrontation dangereuse avec la Russie. Elle a commencé à projeter ses forces militaires dans l’Océan Indien dans la cadre d’une stratégie qui vise la région Asie-Pacifique, en provoquant une confrontation militaire avec la Chine. Dans ce cadre, les forces armées italiennes sont projetées dans des pays extérieurs à l’aire de l’Alliance, pour des missions internationales qui, même quand elles sont définies comme « peacekeeping », sont des guerres finalisées pour la démolition d’Etats entiers (comme il est déjà advenu avec la Fédération Yougoslave et la Libye).

    En sortant de l’Otan, l’Italie se détacherait de cette stratégie de guerre permanente, qui viole notre Constitution, en particulier l’Art. 11, et ruine nos réels intérêts nationaux.

    L’appartenance à l’Otan prive la République italienne de la capacité d’effectuer des choix autonomes de politique extérieure et militaire, décidés démocratiquement par le Parlement sur la base des principes constitutionnels. La plus haute charge militaire de l’Otan, celle de Commandant suprême allié en Europe, revient toujours à un général états-unien nommé par le président des Etats-Unis. Et les autres commandements clé de l’Otan sont aussi confiés à de hauts gradés états-uniens. L’Otan est pour cela, de fait, sous le commandement des Etats-Unis qui l’utilisent pour leurs objectifs militaires, politiques et économiques

    L’appartenance à l’Otan renforce donc l’assujettissement de l’Italie aux Etats-Unis, exemplifié par le réseau de bases militaires des USA et de l’Otan sur notre territoire qui a transformé notre pays en une sorte de porte-avions états-unien dans la Méditerranée.

    Fait particulièrement grave : dans certaines de ses bases, il y a des bombes nucléaires états-uniennes, et des pilotes italiens aussi sont entraînés à les utiliser. L’Italie viole ainsi le Traité de non-prolifération nucléaire, qu’elle a souscrit et ratifié.

    L’Italie, en sortant de l’Otan, réacquerrait sa pleine souveraineté : elle serait ainsi en mesure de jouer la fonction de pont de paix aussi bien vers le Sud que vers l’Est.

    Soutenez la campagne pour la sortie de l’Otan.

    LA PAIX A BESOIN DE VOUS AUSSI.
    sur http://www.voltairenet.org/article186165.html

    J'aime

    Réponse
  50. Petite visite dans la vieille ville d’Alep. Pauvre Alep.

    J'aime

    Réponse
  51. La seule réalité en Europe et pire aux USA c’est les taxes et la crise économique balayant sur son passage plusieurs familles atteintes de la pauvreté. Le reste c’est les mensonges, les illusions des peuples vivant entre l’insomnie et la myopie mais malgré leurs éducation ils restent dupés à un point ou ils ne peuvent raisonner que dans les périmètres tracés grâces aux programmes scolaires et universitaires par les Think-tanks de l’établissement qui est elle même contrôlée par les maîtres des banques centrales Européennes et fédérales US en totalité Satanistes.
    Les populations du tiers monde sont en majorité incultes due à la pauvreté, au manque d’établissements scolaires ou voulu par les gouvernants despotes. Mais malgré cet ignorance, ces gens sont conscient du jeu politique qui est totalement manipulé par la classe de polistituées sous les ordres de leurs maîtres occidentaux. En occident les populations sont beaucoup plus éduquées que celles du tiers monde et l’accès à l’information est à la porté de leurs mains mais malgré cela elles restent en majorité dupées et pire encore elles défendent ce système hypocrite et le plus corrompu au monde.
    Donc dans un système pareil on ne peut s’attendre à une information authentique surtout dans un conflit qui a été en particulier conçu et monté entre l’occident et les Sionistes pour des raisons fantoches comme l’établissement d’un gouvernement démocrate en Syrie mais en réalité pour couper la relation Iran/Syrie/Hizbollah, qu’ils appellent l’axe du mal bien sur.
    On ne doit plus se demander pourquoi la vérité reste enterrée dans un environnement pareil et que les merdia main stream ne publient pas la réalité sur le terrain et ainsi de suite. Toutes les entités attachées au système font automatiquement partie de cette combine Satanique et tant que les populations restent dupées, l’établissement continuera à abuser nos taxes dans des projets de guerres qui nous plongent encore plus dans la crise économique qui est au seuil de nos portes et qui peut frapper a tout moment.
    Pour l’ISIL imbécile heureux, son origine et son rôle sont claires et même le Prophète Mohamed l’a prédit il y a 1400 ans en mentionnant dans un hadith attaquant les habitants de Najd, à l’est du Hijaz qui est aujourd’hui l’Arabie Saoudite. Malheureusement des millions de Musulmans ce trompent sur la vérité et continuent à croire les blablas des sheikhs vendus Salafistes Judeo-Musulmans.

    J'aime

    Réponse

  52. Jacqueline Dubois

    Déc 9, 2014 @ 0:56

    Dans ce monde dirigé par des psychopates , qu’attendons nous pour sortir de cette fichue Europe qui nous coute la peau des fesses.

    Comme calculé par cette pétition italienne ça laise rêveur, et si on y ajoute le salaire des députés européens et technocrates à Bruxelles on ferait de sérieuses économies pour agrémenter au mieux la vie des citoyens.

    Pourquoi l’Italie doit sortir de l’Otan

    Nous publions ici la traduction d’une pétition qui circule actuellement en Italie en vue de faire sortir cet Etat du commandement intégré de l’Alliance atlantique, sur le modèle de ce que fit Charles De Gaulle, en 1966.

    L’Italie, en faisant partie de l’Otan, doit consacrer à la dépense militaire en moyenne 52 millions d’euros par jour selon les données officielles mêmes de l’Otan, chiffre en réalité supérieur que le Sipri quantifie à 72 millions par jour.

    Selon les engagements pris par le gouvernement dans le cadre de l’Alliance, la dépense militaire italienne devra être portée à plus de 100 millions d’euros par jour.

    C’est un colossal débours d’argent public, soustrait aux dépenses sociales, qui pourrait être fortement réduit si l’Italie sortait de l’Otan.

    L’Alliance Atlantique poursuit une stratégie expansionniste et agressive. Après la fin de la Guerre froide, elle a démoli par la guerre la Fédération Yougoslave ; elle a englobé tous les pays de l’ex-Pacte de Varsovie, trois de l’ex-URSS et deux de l’ex-Yougoslavie ; elle a occupé militairement l’Afghanistan ; elle a démoli la Libye par la guerre et tenté de faire la même chose avec la Syrie. Elle a entraîné des forces néo-fascistes et néo-nazies en Ukraine, en organisant le putsch de Place Maïdan qui a ramené l’Europe à une situation analogue à celle de la Guerre froide, en provoquant une nouvelle confrontation dangereuse avec la Russie. Elle a commencé à projeter ses forces militaires dans l’Océan Indien dans la cadre d’une stratégie qui vise la région Asie-Pacifique, en provoquant une confrontation militaire avec la Chine. Dans ce cadre, les forces armées italiennes sont projetées dans des pays extérieurs à l’aire de l’Alliance, pour des missions internationales qui, même quand elles sont définies comme « peacekeeping », sont des guerres finalisées pour la démolition d’Etats entiers (comme il est déjà advenu avec la Fédération Yougoslave et la Libye).

    En sortant de l’Otan, l’Italie se détacherait de cette stratégie de guerre permanente, qui viole notre Constitution, en particulier l’Art. 11, et ruine nos réels intérêts nationaux.

    L’appartenance à l’Otan prive la République italienne de la capacité d’effectuer des choix autonomes de politique extérieure et militaire, décidés démocratiquement par le Parlement sur la base des principes constitutionnels. La plus haute charge militaire de l’Otan, celle de Commandant suprême allié en Europe, revient toujours à un général états-unien nommé par le président des Etats-Unis. Et les autres commandements clé de l’Otan sont aussi confiés à de hauts gradés états-uniens. L’Otan est pour cela, de fait, sous le commandement des Etats-Unis qui l’utilisent pour leurs objectifs militaires, politiques et économiques

    L’appartenance à l’Otan renforce donc l’assujettissement de l’Italie aux Etats-Unis, exemplifié par le réseau de bases militaires des USA et de l’Otan sur notre territoire qui a transformé notre pays en une sorte de porte-avions états-unien dans la Méditerranée.

    Fait particulièrement grave : dans certaines de ses bases, il y a des bombes nucléaires états-uniennes, et des pilotes italiens aussi sont entraînés à les utiliser. L’Italie viole ainsi le Traité de non-prolifération nucléaire, qu’elle a souscrit et ratifié.

    L’Italie, en sortant de l’Otan, réacquerrait sa pleine souveraineté : elle serait ainsi en mesure de jouer la fonction de pont de paix aussi bien vers le Sud que vers l’Est.

    Soutenez la campagne pour la sortie de l’Otan.

    LA PAIX A BESOIN DE VOUS AUSSI.

    Adhésions à : comitatononato@gmail.com

    sur http://www.voltairenet.org/article186165.html

    J'aime

    Réponse
  53. « L’armée israélienne à la rescousse des terroristes en Syrie »

    Une fois de plus, l’aviation sioniste
    d’intervenir au rif de Damas, à Quneitara, à Alep et à Deir Ezzour pour porter secours à l’Internationale islamo-terroriste qui combat depuis trois années l’armée arabe syrienne et commet des crimes barbares contre la population de ce pays. Fidèle à leur propagande, les Israéliens invoquent des frappes préventives « pour empêcher le cheminement d’armes iraniennes au Hezbollah » !

    ien Yediot Aharonot est longuement revenu sur les circonstances et sur les objectifs du double raid criminel que l’aviation israélienne a mené le 7 décembre 2014 contre la Syrie, en mettant l’accent sur « la crainte de Tel-Aviv des missiles Fateh 110 » dont le Hezbollah est en possession.

    Habitué à la propagande de l’auto-victimisation, Yediot Aharanot a rappelé ce que le Hezbollah avait affirmé il y a quelques jours au sujet de ses capacités militaires à viser l’ensemble du territoire israélien, depuis le nord au sud, grâce à ses missiles Fateh 110 de conception iranienne ». En d’autres termes, ce serait l’Iran qui aurait poussé Israël à bombarder la Syrie, par prévention !

    Selon Yediot Aharonot , « Les raids de dimanche après midi ont très probablement visé des convois de Fateh 110 que l’Iran entendait envoyer via la Syrie au Hebollah. Les Pasdarans continuent à jouer avec le feu et à armer le Hezbollah d’armes qui pourraient provoquer trop de dégât en Israël (… ). Les deux localités qui ont été visées sont situées à une longue distance l’une par rapport à l’autre. L’aéroport international de Damas est la première localité et la ville de Dimas en est la seconde ». Toujours selon Yediot Aharonot, « cette dernière ville se trouve à l’est de Damas près des frontières avec le Liban. Dans des cas similaires et à chaque fois que l’Iran avait l’intention de transférer des armes à destination du Hezbollah, les convois étaient déchargés à l’aéroport international de Damas avant d’être transférés dans un entrepôt situé à quelques miles des frontières libanaise et de là tout se dirigeait vers le Liban ».

    D’autres journaux israéliens ont prétendu que les frappes qui ont visé la base aérienne de Dimas, près de l’aéroport international syrien, tout comme des régions de Quneitara , sont une réplique d’Israël à l’alliance stratégique entre la Syrie et la Russie. Ils renvoient évidemment aux récents propos du chef de la diplomatie syrienne tenus à Moscou, lorsqu’il a affirmé que la DCA de son pays, qui sera bientôt équipée de missiles S300 de fabrication russe, ne « permettrait à aucun pays de violer sa souveraineté ».

    Ce ne sont là bien évidemment que des arguments de la propagande israélienne. En réalité, l’aviation sioniste a répondu à l’appel au secours des terroristes et des mercenaires qui saignent le peuple syrien et qui battent en brèche depuis des semaines. Comme l’a indiqué le ministre syrien des Affaires étrangères, Walid Mouallem, lors de sa conférence commune avec son homologue iranien, Mohammad Javad Zarif, ce lundi 8 décembre 2014, « Les derniers raids israéliens, comme ceux d’auparavant, permettent aux terroristes étrangers et aux miliciens d’échapper à la puissance de feu de notre armée… L’aviation israélienne intervient chaque fois que leurs mercenaires sont assiégés ».

    Une fois de plus, l’alliance islamo-sioniste se montre à visage découvert et agit dans l’intérêt du sacro-saint Etat d’Israël et pour affaiblir la Syrie, l’Iran et le Hezbollah, qui constituent l’Axe de la résistance contre l’hégémonisme sioniste.

    http://www.tunisie-secret.com/L-armee-israelienne-a-la-rescousse-des-terroristes-en-Syrie_a1236.html

    J'aime

    Réponse
  54. « L’armée israélienne à la rescousse des terroristes en Syrie »

    Une fois de plus, l’aviation sioniste vient d’intervenir au rif de Damas, à Quneitara, à Alep et à Deir Ezzour pour porter secours à l’Internationale islamo-terroriste qui combat depuis trois années l’armée arabe syrienne et commet des crimes barbares contre la population de ce pays. Fidèle à leur propagande, les Israéliens invoquent des frappes préventives « pour empêcher le cheminement d’armes iraniennes au Hezbollah » !

    ien Yediot Aharonot est longuement revenu sur les circonstances et sur les objectifs du double raid criminel que l’aviation israélienne a mené le 7 décembre 2014 contre la Syrie, en mettant l’accent sur « la crainte de Tel-Aviv des missiles Fateh 110 » dont le Hezbollah est en possession.

    Habitué à la propagande de l’auto-victimisation, Yediot Aharanot a rappelé ce que le Hezbollah avait affirmé il y a quelques jours au sujet de ses capacités militaires à viser l’ensemble du territoire israélien, depuis le nord au sud, grâce à ses missiles Fateh 110 de conception iranienne ». En d’autres termes, ce serait l’Iran qui aurait poussé Israël à bombarder la Syrie, par prévention !

    Selon Yediot Aharonot , « Les raids de dimanche après midi ont très probablement visé des convois de Fateh 110 que l’Iran entendait envoyer via la Syrie au Hebollah. Les Pasdarans continuent à jouer avec le feu et à armer le Hezbollah d’armes qui pourraient provoquer trop de dégât en Israël (… ). Les deux localités qui ont été visées sont situées à une longue distance l’une par rapport à l’autre. L’aéroport international de Damas est la première localité et la ville de Dimas en est la seconde ». Toujours selon Yediot Aharonot, « cette dernière ville se trouve à l’est de Damas près des frontières avec le Liban. Dans des cas similaires et à chaque fois que l’Iran avait l’intention de transférer des armes à destination du Hezbollah, les convois étaient déchargés à l’aéroport international de Damas avant d’être transférés dans un entrepôt situé à quelques miles des frontières libanaise et de là tout se dirigeait vers le Liban ».

    D’autres journaux israéliens ont prétendu que les frappes qui ont visé la base aérienne de Dimas, près de l’aéroport international syrien, tout comme des régions de Quneitara , sont une réplique d’Israël à l’alliance stratégique entre la Syrie et la Russie. Ils renvoient évidemment aux récents propos du chef de la diplomatie syrienne tenus à Moscou, lorsqu’il a affirmé que la DCA de son pays, qui sera bientôt équipée de missiles S300 de fabrication russe, ne « permettrait à aucun pays de violer sa souveraineté ».

    Ce ne sont là bien évidemment que des arguments de la propagande israélienne. En réalité, l’aviation sioniste a répondu à l’appel au secours des terroristes et des mercenaires qui saignent le peuple syrien et qui battent en brèche depuis des semaines. Comme l’a indiqué le ministre syrien des Affaires étrangères, Walid Mouallem, lors de sa conférence commune avec son homologue iranien, Mohammad Javad Zarif, ce lundi 8 décembre 2014, « Les derniers raids israéliens, comme ceux d’auparavant, permettent aux terroristes étrangers et aux miliciens d’échapper à la puissance de feu de notre armée… L’aviation israélienne intervient chaque fois que leurs mercenaires sont assiégés ».

    Une fois de plus, l’alliance islamo-sioniste se montre à visage découvert et agit dans l’intérêt du sacro-saint Etat d’Israël et pour affaiblir la Syrie, l’Iran et le Hezbollah, qui constituent l’Axe de la résistance contre l’hégémonisme sioniste.

    http://www.tunisie-secret.com/L-armee-israelienne-a-la-rescousse-des-terroristes-en-Syrie_a1236.html

    J'aime

    Réponse
  55. Je reposte pour celles et ceux qui ne l’auraient pas encore vu pas vu. Elles chantent pour la Syrie, l’ Irak, le Liban et la Palestine. Ces deux soeurs Syriennes. En Arabe sous titré en Anglais.

    J'aime

    Réponse
  56. Les images de l’interception de l’avion sioniste israélien (allié de DAECH, Al Nosra..) par les missiles sol air syriens.

    J'aime

    Réponse
    • Les débris d’un aéronef (probablement un drône) militaire sioniste israélien (allié de DAECH, Al Nosra..) qui a bien été abattu hier par les forces de défense anti aériennes syriennes.

      J'aime

      Réponse

  57. Jacqueline Dubois

    Déc 9, 2014 @ 0:11

    http://www.mondialisation.ca/la-resolution-758-a-la-chambre-des-representants-us-veritable-declaration-de-guerre-contre-la-russie/5418713

    Obama Ron Paul

    En réponse aux diverses interventions du président Poutine, mettant au clair la position de la Russie sur les grandes questions qui secouent actuellement le monde, la Chambre des représentants des Etats-Unis répond par une résolution, la résolution 758, véritable ramassis de tout ce qui a pu se dire contre la Russie.

    Cette déclaration de guerre froide ne peut qu’ouvrir toute grande la porte à une véritable guerre. L’arrogance exprimée et la dureté des mots employés contrastent d’avec l’attitude et les propos du président Poutine. Autant ce dernier s’exprime dans un langage respectueux et dans le cadre d’une vision d’un monde en mutation profonde, autant les premiers se cantonnent à leur impérialisme et se déchaînent dans tous les sens pour discréditer le président Poutine et, à travers lui, la Russie, plus souvent que moins, confondue par ses adversaires avec l’ex-URSS.

    Cette résolution a fait bondir l’ex-candidat à la présidence des États-Unis, Ron Paul qui en commente la propagande et le non-sens.

    « Aujourd’hui [le 4 décembre 2014], la Chambre des représentants des É.-U. a adopté ce que je considère comme l’un des pires textes de loi jamais votés : la résolution 758, condamnant avec vigueur les actes de la Fédération de Russie, sous le président Vladimir Poutine, qui mène une politique d’agression contre ses pays voisins en vue de leur domination politique et économique. En fait, le projet de loi contient 16 pages de propagande de guerre qui feraient même rougir les néoconservateurs, s’ils étaient capables d’une telle chose. »

    Déjà en 1998, Ron Paul s’était opposé à la Loi sur la libération de l’Irak parce qu’il savait que cela mènerait inévitablement à la guerre. Ce fut effectivement le cas comme ce le sera si cette résolution se transforme en Loi.

    « Voilà pourquoi j’arrive à peine à croire qu’ils s’y remettent, cette fois avec un enjeu encore plus grand : provoquer une guerre avec la Russie qui pourrait causer une destruction totale ! »

    Je vous invite à lire l’ensemble des commentaires de Ron Paul. Je m’en tiendrai à cette dernière référence :

    «Ce texte législatif contient de nombreuses autres affirmations aussi ridicules et horribles les unes que les autres qu’il est inutile d’aborder. Cependant, la partie la plus troublante de cette résolution est l’affirmation selon laquelle l’intervention militaire de la Fédération de Russie en Ukraine constitue une menace pour la paix et la sécurité internationales. Pareille terminologie n’est pas utilisée par accident. Cette phrase est une pilule empoisonnée insérée dans la législation qui servira de prétexte aux résolutions encore plus belliqueuses qui suivront. Après tout, si nous convenons que la Russie constitue une menace pour la paix internationale, comment pourrait-on ignorer pareille chose? C’est s’engager sur un terrain glissant qui mène à la guerre. »

    Il s’agit d’une véritable résolution, remplie de mensonges et de demies-vérité, sujette à devenir la loi conduisant à la troisième Grande Guerre mondiale. Tous les ingrédients y sont et leurs auteurs brandissent déjà leurs armes. Le plus gros mensonge dans tout cela c’est que les véritables envahisseurs de l’Ukraine sont ces mêmes auteurs de la résolution. Ce sont eux qui ont planifié le coup d’État, obligeant le président constitutionnel à s’exiler. Ce sont eux qui ont choisi les personnages clés qui allaient prendre la relève du gouvernement légitime.

    Pour qui veut en savoir plus sur ce coup d’État, voici une analyse fort documentée sur ce coup d’État.

    Il faut dire que les États-Unis voient venir la fin de leur empire sur le monde. Des pans importants de ce monde leur échappent de plus en plus et les fondements sur lesquels reposait leur force, s’écroulent de plus en plus. Le dollar est sous respiration artificielle, ne répondant plus à aucune valeur or et leurs guerres de conquête sont de plus en plus dénoncées. Leur crédibilité se confond le plus souvent avec le mensonge et leur démocratie échappe au pouvoir du peuple et ne répond qu’aux grandes oligarchies financières et des armements. Les acteurs politiques sont devenus des marionnettes qui répondent à leurs ordres.

    Ce n’est ni la Russie, ni la Chine qui sont isolées, mais les États-Unis et leurs alliés. Le vote à l’Assemblée générale pour condamner le blocus des États-Unis contre Cuba, seuls trois pays votèrent contre et tous les autres votèrent pour. Tout récemment, la Russie a présenté une résolution à l’Assemblée générale des Nations Unies pour qu’on s’abstienne de glorifier le nazisme. Trois pays ont voté contre, les États-Unis, le Canada et l’Ukraine et 115 pays ont voté en faveur de la résolution. Qui sont les plus isolés dans toute cette histoire?

    Je termine cet article en vous référant à un autre excellent article, cette fois sur la capacité de manipulation de nos journalistes au service des intérêts de l’empire. L’auteur est John Pilger, journaliste américain de recherche et d’analyse.

    Le temps où nous prenions les médias pour sources de toutes nos certitudes est passé. Quand ma grand-mère trouvait son dernier argument en disant qu’elle l’avait entendu à la radio ou lu dans le journal elle nous convainquait. Aujourd’hui, tout est devenu suspect. En cela, les médias comme les politiciens ont perdu beaucoup en crédibilité. Ils sont devenus des marionnettes qui servent davantage les intérêts des puissants que ceux des peuples et de la vérité.

    Oscar Fortin

    Le 8 décembre 2014

    J'aime

    Réponse

    • Jacqueline Dubois

      Déc 9, 2014 @ 0:19

      Rapport de 16 pages de la chambre des représentants par RON PAUL sur

      http://www.mondialisation.ca/5418560/5418560

      Aujourd’hui [le 4 décembre 2014], la Chambre des représentants des USA a adopté ce que je considère comme l’un des pires textes de loi jamais votés : la résolution 758, condamnant avec vigueur les actes de la Fédération de Russie, sous le président Vladimir Poutine, qui mène une politique d’agression contre ses pays voisins en vue de leur domination politique et économique. En fait, le projet de loi contient 16 pages de propagande de guerre qui feraient même rougir les néoconservateurs, s’ils étaient capables d’une telle chose.

      C’est le genre de résolution que j’ai toujours surveillé de près au Congrès, car ce qui est présenté comme des expressions d’opinion inoffensives conduit souvent à des sanctions et à la guerre. Je me souviens de m’être opposé fermement à la Loi sur la libération de l’Irak en 1998 parce que, comme je le disais alors, je savais que cela nous mènerait à la guerre. Je ne me suis pas opposé à la loi parce que j’étais un admirateur de Saddam Hussein (pas plus que je ne suis un admirateur de Poutine ou de tout autre chef d’État), mais plutôt parce que je savais alors qu’une autre guerre contre l’Irak ne réglerait pas les problèmes et envenimerait même les choses. Nous savons maintenant ce qui s’est passé par la suite.

      Ron Paul brandit une pancarte libertaire, contre la guerre, et fait face à un géant républicain (en éléphant, symbole des Républicains) flanqué d’un bouclier sur lequel est écrit « complexe militaro-industriel » et qui lui demande s’il est vraiment républicain lui aussi.

      Voilà pourquoi j’arrive à peine à croire qu’ils s’y remettent, cette fois avec un enjeu encore plus grand : provoquer une guerre avec la Russie qui pourrait causer une destruction totale !

      Si certains croient que j’exagère en disant à quel point cette résolution est franchement mauvaise, voici juste quelques exemples tirés de la législation :

      La résolution (paragraphe 3) accuse la Russie d’avoir envahi l’Ukraine et condamne la violation, par la Russie, de la souveraineté ukrainienne. Cette affirmation est lancée sans la moindre preuve d’une telle chose. Il me semble qu’avec tous nos satellites perfectionnés, capables de lire une plaque d’immatriculation de l’espace, nous devrions avoir des vidéos et des images de cette invasion russe. Mais rien n’a été présenté. Quant à la violation de la souveraineté de l’Ukraine par la Russie, comment se fait-il que la participation des USA au renversement du gouvernement élu de ce pays en février n’est pas considérée comme une violation de la souveraineté de l’Ukraine ? Nous avons tous entendu les enregistrements des responsables du département d’État complotant avec l’ambassadeur américain en Ukraine pour renverser le gouvernement. Nous avons entendu aussi la sous-secrétaire d’État Victoria Nuland se targuer que les USA ont dépensé 5 milliards de dollars pour obtenir un changement de régime en Ukraine. Pourquoi est-ce que cela est acceptable ?

      La résolution (paragraphe 11) accuse la population de l’est de l’Ukraine d’avoir tenu des élections frauduleuses et illégales en novembre. Pourquoi chaque fois que des élections ne donnent pas les résultats souhaités par le gouvernement des USA, elles sont qualifiées d’illégales et de frauduleuses ? La population de l’est de l’Ukraine n’a-t-elle pas droit à l’autodétermination ? N’est-ce pas un droit fondamental ?

      La résolution (paragraphe 13) exige un retrait des forces russes de l’Ukraine même si le gouvernement des USA n’a fourni aucune preuve de la présence de l’armée russe en territoire ukrainien. Ce paragraphe somme aussi le gouvernement à Kiev de reprendre les opérations militaires contre les régions de l’est qui veulent leur indépendance.

      La résolution (paragraphe 14) soutient que le vol 17 de la Malaysia Airlines qui s’est écrasé en Ukraine a été touché par un missile tiré par les forces séparatistes soutenues par la Russie dans l’est de l’Ukraine. C’est tout simplement inexact, parce que le rapport final concernant cette tragédie ne sera pas rendu public avant l’an prochain et que le rapport préliminaire n’indiquait pas que l’avion a été touché par un missile. Le rapport préliminaire, rédigé avec la participation de tous les pays impliqués, n’a pas non plus blâmé qui que ce soit.

      Le paragraphe 16 de la résolution condamne la Russie pour avoir vendu des armes au gouvernement d’Assad en Syrie. Il n’indique pas toutefois que ces armes seront utilisées pour combattre l’EIIS, que nous considérons comme l’ennemi, tandis que les armes que les USA fournissent aux rebelles en Syrie finissent par se retrouver entre les mains de l’EIIS !

      Le paragraphe 17 de la résolution condamne la Russie pour ce que les USA qualifient de sanctions économiques (mesures économiques coercitives) imposées contre l’Ukraine. Pourtant, les USA n’ont pas cessé d’imposer des sanctions économiques à répétition à la Russie et songent même à en imposer d’autres.

      La résolution (paragraphe 22) affirme que la Russie a envahi la République de Géorgie en 2008. C’est tout à fait faux.

      Même l’Union européenne (qui n’est pas une amie de la Russie) a conclu [3], à la lumière de son enquête sur les événements de 2008 que c’était la Géorgie qui avait commencé une guerre injustifiée contre la Russie plutôt que le contraire ! Comment le Congrès peut-il en arriver à énoncer pareilles faussetés ? Les membres ont-ils pris la peine de lire la résolution avant de voter ?

      Au paragraphe 34, la résolution devient même comique, en condamnant la Russie pour ce qui est considéré comme des attaques contre les réseaux informatiques des États-Unis et l’obtention d’information de manière illicite au sujet du gouvernement des USA.

      Dans la foulée des révélations de Snowden sur l’ampleur de l’espionnage des USA à l’échelle mondiale, comment les USA peuvent-ils prétendre avoir l’autorité morale pour condamner ce genre d’actions menées par d’autres ?

      Ce qui est effarant, c’est que la résolution dénonce aussi les médias financés par l’État russe, en prétendant qu’ils déforment l’opinion publique. Le gouvernement des USA dépense des milliards de dollars dans le monde entier aussi bien pour financer et parrainer des médias comme La Voix de l’Amérique et Radio Free Europe/Radio Liberty, que pour subventionner des médias indépendants dans de nombreux pays outremer. Combien de temps encore avant que des sources d’information alternative comme Russia Today soient bannies des États-Unis ? Cette législation nous rapproche du jour sombre où le gouvernement décidera pour nous du genre de programmes que nous pourrons consommer ou pas au nom de la liberté.

      La résolution (paragraphe 45) donne le feu vert au président ukrainien Porochenko pour qu’il reprenne son attaque militaire contre les provinces orientales qui réclament leur indépendance, en insistant sur le désarmement des forces séparatistes et paramilitaires dans l’est de l’Ukraine. Pareille opération se soldera par des milliers d’autres pertes civiles.

      À cette fin, la résolution engage directement le gouvernement des USA dans le conflit en demandant à son président de fournir au gouvernement de l’Ukraine le matériel de défense létal et non létal, les services et la formation qu’il faut pour défendre efficacement son territoire et sa souveraineté. Cela veut dire que des armes américaines se retrouveront dans les mains de forces armées formées par les USA engagées dans une guerre chaude à la frontière avec la Russie. Est-ce vraiment une bonne idée ?

      Ce texte législatif contient de nombreuses autres affirmations aussi ridicules et horribles les unes que les autres qu’il est inutile d’aborder. Cependant, la partie la plus troublante de cette résolution, est l’affirmation selon laquelle l’intervention militaire de la Fédération de Russie en Ukraine constitue une menace pour la paix et la sécurité internationales. Pareille terminologie n’est pas utilisée par accident. Cette phrase est une pilule empoisonnée insérée dans la législation qui servira de prétexte aux résolutions encore plus belliqueuses qui suivront. Après tout, si nous convenons que la Russie constitue une menace pour la paix internationale, comment pourrait-on ignorer pareille chose ? C’est s’engager sur un terrain glissant qui mène à la guerre.

      Cette législation dangereuse a été adoptée aujourd’hui, le 4 décembre, avec seulement dix votes contre ! Seulement dix législateurs s’inquiètent du recours à de la propagande éhontée et à des faussetés pour s’engager dans des tentatives d’intimidation contre la Russie.

      Voici la liste des membres qui ont voté NON à l’adoption de cette législation. Si le nom de votre représentant ne figure pas sur cette liste, appelez et demandez pourquoi il vote en faveur d’une loi nous rapprochant d’une guerre contre la Russie. Si son nom y figure, appelez pour le remercier de résister aux va-t-en guerre.

      10 membres du congrès ont voté contre la résolution 758 [4] :

      Justin Amash (R-MI)
      John Duncan (R-TN)
      Alan Grayson, (D-FL)
      Alcee Hastings (D-FL)
      Walter Jones (R-NC)
      Thomas Massie (R-KY)
      Jim McDermott (D-WA)
      George Miller (D-CA)
      Beto O’Rourke (D-TX)
      Dana Rohrabacher (R-CA)

      Ron Paul

      Article original en anglais :
      source ; Ron Paul Institute for Peace and Prosperity, 04-12-2014

      Traduit par Daniel pour Vineyardsaker.fr

      J'aime

      Réponse
  58. Arrestation d’ un des leaders talmudo-daeshistes en Irak. C’ est un ancien officier de Saddam Hussein.

    J'aime

    Réponse

  59. Jacqueline Dubois

    Déc 9, 2014 @ 0:01

    http://www.voltairenet.org/article186136.html?utm_medium=twitter&utm_source=twitterfeed

    Comment Vladimir Poutine a renversé la stratégie de l’Otan
    par Thierry Meyssan

    La Russie réagit dans la guerre économique que lui livre l’Otan à la manière dont elle l’aurait fait dans une guerre classique. Elle s’est laissée atteindre par des « sanctions » unilatérales pour mieux emmener son adversaire sur le terrain qu’elle a choisi. Simultanément, elle a conclu des accords avec la Chine pour préserver son avenir, puis avec la Turquie pour désorganiser l’Otan. Comme jadis face à la France ou à l’Allemagne, sa défaite initiale pourrait être la garantie de sa victoire finale.

    Lors du sommet annuel sur la sécurité, organisé par la Fondation Bertelsmann et l’Otan à Munich, en 2007, le président Vladimir Poutine avait souligné que l’intérêt des Européens de l’Ouest n’était plus uniquement outre-Atlantique, mais aussi et surtout avec la Russie. Depuis cette date, il n’a cessé de tenter de nouer des relations économiques, dont la construction du gazoduc North Stream sous la direction de l’ancien chancelier allemand Gerhard Schröder. De leur côté, les États-Unis ont tout fait pour empêcher ce rapprochement, dont l’organisation du coup d’État de Kiev et le sabotage du gazoduc South Stream.

    Selon la presse atlantiste, la Russie aurait été gravement impactée par les « sanctions » unilatérales —en réalité des actes de guerre économique— prises à l’occasion du rattachement de la Crimée à la Fédération ou de la destruction du Boeing de la Malaysia Airlines et par la baisse du prix du pétrole. Le rouble a perdu 40 % de sa valeur, les investissements inutiles dans le gazoduc South Stream ont coûté 4,5 milliards de dollars, et l’embargo alimentaire a coûté 8,7 milliards de dollars. En définitive, assure la presse atlantiste, la Russie est aujourd’hui ruinée et isolée politiquement.

    La presse atlantiste fait par contre l’impasse sur les conséquences de cette guerre économique dans l’Union européenne. Outre que l’interdiction des exportations alimentaires est susceptible de détruire des pans entiers de son agriculture, le renoncement à South Stream pèsera très gravement sur l’avenir de l’Union en renchérissant le prix de l’énergie.

    JPEG – 14.3 ko
    La baisse du cours du rouble par rapport au dollar
    Source : Boursorama

    Il semble que les « sanctions » unilatérales aient eu comme conséquence imprévue la chute des cours du pétrole. En effet, ceux-ci ont débuté le 20 juin, mais ils ne sont sortis des variations habituelles qu’à la fin juillet, lors des premières « sanctions » économiques. Le prix du pétrole n’ayant aucun rapport avec la loi de l’offre et de la demande, mais comme pour tout marché spéculatif, avec le volume des capitaux qui y spéculent, le déplacement des capitaux russes à l’annonce des sanctions ont accéléré le mouvement. Dans un premier temps, on avait attribué la baisse du prix du pétrole à un effort de l’Arabie saoudite pour plomber les investissements états-uniens dans le gaz de schiste et les pétroles non-conventionnels mais, lors de la réunion de l’Opep, il s’est avéré que les Saoudiens n’y étaient probablement pour rien. Au demeurant, il semblait impossible que l’Arabie saoudite spécule contre son suzerain états-unien.

    JPEG – 17.6 ko
    La chute des cours du pétrole.
    Source : Boursorama

    Quoi qu’il en soit, la Russie a surpris Washington en renversant l’échiquier diplomatique : Vladimir Poutine s’est rendu en Turquie, État membre de l’Otan, juste après le vice-président états-unien Joe Biden, pour y conclure de gigantesques accords économiques. Non seulement ils contournent les sanctions unilatérales de l’Alliance, mais ils la désorganisent profondément.

    La Turquie actuelle est un État en passe de redevenir une terrible dictature. Selon le département d’État —pourtant complaisant vis-à-vis d’un membre de l’Otan— l’internet est censuré ; le gouvernement a abusé de son pouvoir pour stopper les enquêtes de corruption conduites contre ses membres et leurs familles ; il a sanctionné les policiers et les magistrats qui ont conduit ces enquêtes ; les minorités n’ont aucun droit, à l’exception des trois minorités désignées dans le Traité de Lausanne en 1923 ; l’administration Erdoğan détient des centaines de prisonniers politiques (principalement des officiers supérieurs coupables d’avoir pris contact avec l’Armée chinoise, des responsables politiques d’opposition, des journalistes et des avocats) ; la torture est généralisée, les détentions arbitraires et les assassinats extra-judiciaires sont légion.

    J'aime

    Réponse

    • Jacqueline Dubois

      Déc 9, 2014 @ 0:03

      suite

      Le président Erdoğan s’est fait construire le plus grand palais du monde. Il l’a fait dans un parc naturel, alors que la Justice le lui avait interdit. Il en a coûté 615 millions de dollars à ses contribuables.

      La dérive criminelle de l’administration Erdoğan est devenue un grave sujet de préoccupation au sein de l’Otan. D’autant que la Turquie s’avère devenir aussi un allié récalcitrant. Ainsi, elle persiste à aider les jihadistes dans leur lutte contre le peuple kurde (pourtant très majoritairement sunnite) au lieu de rejoindre activement la coalition états-unienne contre l’Émirat islamique. C’est pourquoi le vice-président Joe Biden s’est rendu le 22 novembre à Ankara, manifestement pour menacer le président Erdoğan s’il ne rentrait pas dans l’ordre états-unien.

      Or, le 1er décembre, Vladimir Poutine se rendait également à Ankara. Distinguant les questions économiques des politiques, il présentait une offre longuement préparée : une alliance économique sans précédent entre les deux nations. Comprenant que cette offre inattendue était sa seule issue face à Washington, le président Erdoğan signait tous les documents qui avaient été rédigés par les Russes. Il acceptait le renforcement du gazoduc sous-marin reliant son pays à la Russie via la Mer Noire ; il achetait à bon prix du gaz russe et même des centrales nucléaires civiles pour alimenter son industrie ; il livrait ses produits agricoles à la Russie malgré l’embargo de tous les autres États atlantiques ; etc.

      Pour l’Otan, le problème turc vire au cauchemar.

      Vladimir Poutine n’a certes pas changé d’avis sur Recep Tayyip Erdoğan. C’est un petit criminel qui a rejoint les Frères musulmans, a été propulsé au pouvoir avec l’aide de la CIA, et qui se comporte aujourd’hui comme un vrai chef mafieux. Mais le président russe a l’habitude de traiter avec des oligarques ou des chefs d’État d’Asie centrale qui ne valent pas mieux. Lui-même est parvenu au Kremlin en s’infiltrant dans le cercle de Boris Elstine et de Boris Berezovski.

      De son côté, Recep Tayyip Erdoğan sait qu’il doit son pouvoir à l’Otan, et qu’aujourd’hui elle lui demande des comptes. Il n’a aucune difficulté à faire le grand écart : allié de Washington en politique et de Moscou en économie. Il sait qu’aucun État n’a jamais pu sortir de l’Alliance, mais il imagine se maintenir au pouvoir par ce double jeu.

      Maintenant observons la stratégie de Vladimir Poutine.

      La puissance des États-Unis réside à la fois dans leur monnaie, qu’ils imposent au reste du monde via le contrôle du marché du pétrole, et dans leur armée.

      L’Otan vient de lancer une guerre économique contre la Russie. Pour les besoins de la propagande, elle masque ses attaques sous le vocable de « sanctions ». Pourtant des sanctions supposeraient une mise en examen, un procès et un verdict. Pas dans ce cas. Les « sanctions » les plus importantes ont même été décidées après la destruction d’un avion civil en Ukraine alors que, selon toute probabilité, il a été abattu par les nouvelles autorités de Kiev.

      Pour y répondre, Vladimir Poutine a d’abord fait basculer l’avenir de son pays de l’Europe occidentale vers l’Extrême-Orient en signant les plus importants contrats de l’histoire avec ses partenaires chinois. Puis, il a utilisé la Turquie contre l’Otan pour contourner les « sanctions » commerciales occidentales. Que ce soit avec la Chine ou avec la Turquie, la Russie vend son énergie en monnaies locales ou en troc, jamais en dollars.

      Les experts russes ont calculé que Washington interviendrait si le cours du pétrole se maintenait plus de six mois à un cours inférieur à 60 dollars le baril. Il y a deux mois, le gouverneur de la Banque centrale russe, Elvira S. Nabiullina, attestait devant la Douma être prête pour ce scénario, son institution détenant suffisamment de réserves.

      Par conséquent, si pour le moment la Russie est gravement touchée par l’attaque économique de l’Otan, la situation pourrait s’inverser dans six mois. Pour maintenir sa domination sur le reste du monde, Washington serait alors contraint d’intervenir pour faire remonter les prix du pétrole. Mais entre temps, cette guerre aura plombé l’Union européenne et l’Otan, tandis que la Russie aura muté son économie vers son allié chinois.

      En définitive, la Russie agit ici comme elle l’a toujours fait. Jadis, elle pratiquait la « stratégie de la terre brûlée » lorsque la France de Napoléon ou l’Allemagne d’Adolf Hitler l’envahissait. Elle détruisait elle-même ses propres richesses à la place des troupes ennemies et ne cessait de reculer vers l’Extrême-Orient. Puis elle refluait contre les envahisseurs exténués par leur trop longue pénétration.
      Thierry Meyssan

      http://www.voltairenet.org/article186136.html?utm_medium=twitter&utm_source=twitterfeed

      J'aime

      Réponse
  60. Deir ez-Zor, les enfants Syriens passent leurs nerfs sur les terroristes. On peut les comprendre, après toutes les barbaries infligés au peuple Syrien. BYE BYE

    J'aime

    Réponse
  61. Un charmant Bambin patriote, vêtu couleur kaki…Il faut bien faire « jouer », la corde sensible…N’est-ce pas ?…

    https://allainjules.files.wordpress.com/2014/06/syrie.jpg?w=333&h=500

    J'aime

    Réponse
    • C’est vrai que toi tu préfères jouer du couteaux tranchants ;N’est ce pas?Take beer Snackbar!!!

      J'aime

      Réponse
    • J’ai le sentiment que Bernard Cuny est en train de faire son coming-out, comme zip zipo en son temps. Ses positions sont toujours fuyantes et ses analyses bien emberlificotées. On pressentait bien qu’il ne soutenait pas la Syrie laïque de Bachar-Al-Assad, mais tout était noyé dans un galimatia où l’on avait beaucoup de difficultés à savoir ce qu’il pensait vraiment. Tout comme Zip zipo on peut se demander ce qu’il attend de sa participation sur le site d’Allain Jules qu’il brocarde à présent pour cet photo d’enfant. Effectivement elle est touchante et surtout symbolique, mais son opposition au combat de ces syriens qui combattent l’extrémisme islamiste ne pouvait que lui rendre cette photo désagréable.

      J'aime

      Réponse
    • Les civils sont les premières victimes et parmi elles, des enfants qu’ on empêche de naitre.
      Pour la corde, achètes en une et pends-toi, haut et court.

      J'aime

      Réponse

    • Gilles Chapdelaine

      Déc 9, 2014 @ 13:00

      J'aime

      Réponse
  62. Bientôt la fin du monde anglo-saxon. Une nouvelle arme Russe, capable de vaincre les militaires américaines en quelques heures 😉 C’ est pas impossible qu’ ils ont cette arme redoutable.

    J'aime

    Réponse
    • Le gouverneur d’Alep examine avec des représentants du PAM et le directeur de l’UNRWA la situation de l’action de secours.

      08/12/2014

      Alep / Le gouverneur d’Alep, Mohammad Marwan Oulabi, a discuté aujourd’hui avec le directeur des fournitures au PAM en Syrie de la situation de l’action du secours et humanitaire et des efforts déployés pour aider les familles sinistrées du terrorisme.
      Oulabi a souligné le rôle important joué par les organisations internationales et humanitaires dans l’allègement de la souffrance des citoyens sinistrés du fait des crimes commis par les réseaux terroristes armés, réaffirmant la disposition de son gouvernorat à octroyer tout appui pour faciliter l’action de ces organisations.
      Pour sa part, le directeur des fournitures au PAM a souligné l’engagement du PAM à faire parvenir des assistances aux personnes qui en ont besoin, remerciant le gouvernement syrien et le gouvernorat d’Alep pour leur soutien.
      En outre, le gouverneur d’Alep a examiné avec le Directeur de l’UNRWA en Syrie Michael Kingsley-Nyinah, et la délégation qui l’accompagne des efforts déployés pour aider les fils du peuple palestinien résidant à Alep.
      Nyinah a remercié la Syrie qui a accueilli les palestiniens depuis l’année 1948.
      SANA

      J'aime

      Réponse
    • Le gouverneur d’Alep examine avec des représentants du PAM et le directeur de l’UNRWA la situation de l’action de secours.

      08/12/2014

      Alep / Le gouverneur d’Alep, Mohammad Marwan Oulabi, a discuté aujourd’hui avec le directeur des fournitures au PAM en Syrie de la situation de l’action du secours et humanitaire et des efforts déployés pour aider les familles sinistrées du terrorisme.
      Oulabi a souligné le rôle important joué par les organisations internationales et humanitaires dans l’allègement de la souffrance des citoyens sinistrés du fait des crimes commis par les réseaux terroristes armés, réaffirmant la disposition de son gouvernorat à octroyer tout appui pour faciliter l’action de ces organisations.
      Pour sa part, le directeur des fournitures au PAM a souligné l’engagement du PAM à faire parvenir des assistances aux personnes qui en ont besoin, remerciant le gouvernement syrien et le gouvernorat d’Alep pour leur soutien.
      En outre, le gouverneur d’Alep a examiné avec le Directeur de l’UNRWA en Syrie Michael Kingsley-Nyinah, et la délégation qui l’accompagne des efforts déployés pour aider les fils du peuple palestinien résidant à Alep.
      Nyinah a remercié la Syrie qui a accueilli les palestiniens depuis l’année 1948.
      SANA

      J'aime

      Réponse
    • Le patriarche Yazaji : Laissez notre peuple, la Syrie, l’Irak, le Liban et la Palestine vivre.

      New York/Le patriarche d’Antioche et tout l’Orient pour les Grecs-Orthodoxes, Yohana X Yazaji, a appelé les souteneurs du terrorisme en Syrie et dans la région à laisser les peuples en Syrie, en Irak, au Liban et en Palestine vivre en paix.
      Lors de la prière de remerciement, faite à l’église de Saint-Nicolas à Brooklyn à New York, le patriarche a dit: “Laissez nos fils voir de réels efforts pour rétablir la paix, ils n’ont besoin ni de navires de guerre ni de bateaux pour les transporter à l’étranger, ils ont besoin de la paix”.
      Le patriarche a de même dénoncé le mutisme international devant le dossier des deux métropolites enlevés Boulus Yazaji et Yohanna Ibrahim.
      Yazaji a conclu en affirmant que la culture chrétienne persiste aujourd’hui et continue à persister en dépit de toutes les souffrances.
      SANA

      J'aime

      Réponse
      • Lahham: L’agression de l’entité israélienne contre la Syrie dévoile les liens entre cet entité et les terroristes de ”Daech” et le ”Front de Nosra”

        08/12/2014

        Damas/Le président de l’Assemblée de peuple, Mohammad Jihad Lahham a affirmé que l’agression lancée hier par l’entité israélienne contre la Syrie, n’affectera jamais la victoire de l’armée arabe syrienne dans sa guerre contre des mercenaires terroristes et leurs souteneurs, dont en tête l’entité sioniste et ses partenaires d’Al Saoud, Ankara et Washington.
        Lors de la séance de l’Assemblée tenue aujourd’hui, Lahham a fait savoir que cette agression flagrante dévoile clairement les liens entre l’entité sioniste et les deux organisations terroristes de ”Daech” et le ”Front Nosra”.
        Lahham a estimé que cette agression intervient après l’échec de l’entité sioniste, qui assure le traitement aux blessés de groupes terroristes et le soutien logistique et en armes, de faire une percée sur le front sud.
        En plus, il a insisté que la boussole du conflit dans la région ne doit pas se dévier de l’ennemi essentiel qui est derrière tous les problèmes au Moyen-Orient
        SANA

        J'aime

        Réponse
      • La Russie: L’agression israélienne contre des territoires syriens est “rejetée” et mérite d’être condamnée
        08/12/2014
        Moscou / La Russie a condamné l’agression israélienne qui a visé hier deux zones sûres dans la banlieue de Damas.
        Dans un communiqué de presse, Alexandre Loukachevitch, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, a souligné l’inquiétude profonde de Moscou envers ce développement dangereux dans les événements, affirmant que l’usage de la force dans les relations entre les Etats est une chose “rejetée” et mérite d’être condamnée.
        R.F./M.Ch.
        SANA

        J'aime

        Réponse
    • Wow…ça fesse!

      J'aime

      Réponse
  63. L’opposition syrienne est loin d’être unifiée. Et plus le conflit s’enlise plus l’opposition se complexifie. Selon une étude publiée par l’institut britannique de défense IHS Jane’s il y aurait actuellement pas moins de mille groupes de combattants différents en Syrie.

    les principaux groupes et les plus importants sont:

    L’Armée syrienne libre (ASL)
    le Front de libération islamique de la Syrie (FLIS)
    Liwâ’ al-Islâm
    Liwâ’ at-Tawhîd
    Les salafistes
    Jabhat al-Nosra
    daech
    L’Alliance islamique
    Les Kurdes

    J'aime

    Réponse
  64. Aucune inquiétude à avoir…Les escadrilles de « rafales » du Hezbollah ne vont pas tarder à atterrir sur la place…Et ces rafales, bien réelles, ne sont pas de vieux phantoms…

    J'aime

    Réponse

  65. Marie-Christine

    Déc 8, 2014 @ 22:52

    “COMPLOT CONTRE LA SYRIE. L’Occident arme les terroristes en Syrie et dit les combattre”
    Pire encore AJ, elle dit que la « Syrie de Bachar » attire les terroristes du monde entier comme un aimant (Nous avons déjà commencé à l’entendre à plusieurs reprises…).
    Donc, au niveau d’un nouvel argumentaire d’intervention la boucle commence à être bouclée…
    On rend Bachar responsable du mal terroriste que l’on a massivement importé en Syrie (mais qui n’a pas porté ses fruits pour vaincre la résistance syrienne et anéantir le pays dans le chaos) et que l’on continue de soutenir et financer, donc, la « Syrie de Bachar » devient un danger -une menace- mondial versus le terrorisme, donc…
    Il va de soi, bien entendu, que le terrorisme et son extension, comme en Libye, c’est nous !!
    « L’art » de rendre la victime coupable du mal qu’on lui fait subir…

    J'aime

    Réponse

    • Marie-Christine

      Déc 9, 2014 @ 12:08

      La manipulation cynique qui consiste à rendre la victime coupable du mal qu’on lui fait subir (et qui nous menacerait dangereusement…) pour légitimer le coup de grâce qu’on veut lui porter (du moins, on l’espère) avec la « morale » (criminelle) pour soi !

      J'aime

      Réponse
  66. “COMPLOT CONTRE LA SYRIE. L’Occident arme les terroristes en Syrie et dit les combattre”

    Toute proportion gardée, et ce site ne fait il pas le même scénario depuis 2 mois?

    J'aime

    Réponse
  67. Toute proportion gardée, AJ a raison d écrire ceci: » »COMPLOT CONTRE LA SYRIE. L’Occident arme les terroristes en Syrie et dit les combattre «  »

    A un niveau plus minus, est ce que AJ ne soutient ils pas les trolls djihadistes genre Légos et puzzle à 4 pièces pour enfants de 2 ans genre Ben maboule, alias Régfis, Chris, Ananas, Saida, Zip Zip alias K…Si au moins leurs arguments étaient sensées et non pas vulgaires,,,ça irait …mais des légos…c est vexant

    J'aime

    Réponse

  68. Jacques de Fort

    Déc 8, 2014 @ 22:14

    La guerre menée par les États-Unis contre le groupe armé État islamique est un grand mensonge.

    Pourchasser les « terroristes islamiques » et mener une guerre préventive dans le monde entier pour « protéger la patrie étasunienne » sont des concepts utilisés pour justifier un programme militaire. 😦

    J'aime

    Réponse

  69. Jacques de Fort

    Déc 8, 2014 @ 22:08

    J'aime

    Réponse

  70. Coeur de pirate

    Déc 8, 2014 @ 22:08

    Eh bien moi je dis « Vive la Syrie souveraine et vive son président Bachar al Assad, élu à une très grande majorité par son peuple l’été dernier. Longue vie à la petite Syrie et qu’elle retrouve bien vite la paix ».

    J'aime

    Réponse
    • 88,7 % des voix, est en effet un score très enviable…Gageons que si les dernières votations, en 2014, avaient eu lieu dans un autre contexte que celui des affrontements armés, Bachar aurait obtenu un score similaire à celui obtenu en 2007, 97,52 %…

      J'aime

      Réponse
      • @Bernard Cuny
        Comme vous le dites, le peuple syrien a le droit de voter ce qu il a l envie de faire à raison selon beaucoup et à tort selon les Djihadistes, La France et Obama..

        En règle général, le vote du peuple a toujours raison même si quelques uns pensent qu il a tort …

        Et Vous, qui avez vous voté en 2012 et qui voterez vous en 2017 en France, François ou les Français, certes que ne voterez pas les marionnettes ni de l Emir du Qatar ni du Roi Saoud ni Netanayou et BHL?

        J'aime

        Réponse
        • Mon cher Charles, j’ai décidé de ne « voter » que pour moi`même…Ma longue expérience m’a en effet démontré que la « démocratie » dite « représentative » n’était qu’un leurre entre les mains d’une poignée de médiatico-politiciens corrompus, d’un bord à l’autre de l’hémicycle, par la finance internationale dont, entre autres, la famille Rothschild..

          J'aime

          Réponse
      • …Ce dernier « score » étant proche de celui obtenu par son homologue Al Sissi d’ Égypte…

        J'aime

        Réponse

      • Marie-Christine

        Déc 9, 2014 @ 11:41

        Qui êtes-vous Bernard Cuny et de quel bord êtes-vous ? Vos insinuations régulièrement fielleuses me font penser que vous n’êtes pas du même bord que nous et pas de celui du gouvernement syrien et de l’AAS…!!

        J'aime

        Réponse

        • Marie-Christine

          Déc 9, 2014 @ 11:54

          Et votre score d’étoiles inamovible à 4 en dépit d’une évaluation descendante me fait penser que vous avez accointance et recours au système TORtilla, ce qui n’est vraiment pas une bonne référence !!

          J'aime

          Réponse

  71. Jacques de Fort

    Déc 8, 2014 @ 22:07

    L’exécution de Peter Kassig fut d’aileurs un vrai spectacle calculé pour impressionner !

    Preuves que Peter était passé de l’armée à l’humanitaire et que son exécution fut un vrai spectacle :

    Assassinat de Peter Kassig par Daesh : « Une mise en scène presque hollywoodienne »

    http://www.20minutes.fr/monde/syrie…

    Créé le 16.11.2014 à 18:53 Mis à jour le 17.11.2014 à 08:25

    Extrait :

    « La vidéo monte encore d’un cran dans l’ultraviolence », commente Abdelasiem El Drifaoui, docteur en sciences politiques, spécialiste de la propagande islamique, et auteur de Al-Qaida par l’image. Le groupe Etat Islamique (EI) a mis en ligne ce dimanche une nouvelle vidéo de quinze minutes mettant en scène des décapitations.

    18 soldats de l’armée syrienne et l’Américain Peter Kassig

    La séquence commence par un historique sur la naissance en Irak de l’EI, qui était auparavant lié à Al-Qaida, puis évoque le début de son implication dans la guerre en Syrie avant de montrer la décapitation de 18 « soldats de Bachar ».

    Dans la dernière partie, un djihadiste masqué apparaît avec, à ses pieds, ce qui pourrait être la tête de l’otage américain Peter Kassig. « C’est Peter Edward Kassig, un citoyen américain de votre pays », affirme en tout cas l’homme à l’écran, à l’accent britannique (les Etats-Unis n’ont pas encore confirmé l’authenticité de la vidéo). Il lie cette exécution à l’envoi de conseillers américains pour aider les troupes irakiennes dans leur guerre contre l’EI.Peter Kassig, 26 ans, était un ancien ranger de l’armée américaine reconverti dans l’humanitaire.

    Une scénarisation presque hollywoodienne

    Ces exécutions médiatisées ne sont pas une première. Avant Peter Kassig, l’EI avait déjà revendiqué l’exécution de quatre Occidentaux depuis août. « L’organisation terroriste n’en est pas non plus à sa première exécution de masse, rappelle le politologue Antoine Basbous, directeur de l’Observatoire des pays arabes et auteur de Tsunami arabe. Cet été déjà, le groupe avait diffusé des images de soldats de l’armée syrienne exécutés près de Racca (nord de la Syrie) ». Des têtes de soldats décapités avaient même été plantées sur des poteaux de la ville en guise de trophées.

    « Mais dans cette vidéo publiée dimanche, la mise en scène est poussée beaucoup plus loin », observe Abdelasiem El Drifaoui. La qualité de l’image, les gros plans, les ralentis, les bruitages lorsque les bourreaux s’emparent un par un de leur couteau… « Il y a presque un côté film d’horreur hollywoodien dans ces images, reprend le spécialiste. A chaque décapitation, on a l’impression que l’EI cherche à monter d’un cran dans l’insupportable pour éviter que les exécutions ne se banalisent. »

    Un instrument de terreur contre la population locale ?

    Car ces décapitations médiatisées sont un outil de communication puissant aux mains des islamistes. « Cette nouvelle vidéo vise sans doute à répondre à la visite surprise du général Martin Dempsey, chef d‘état-major de l’armée américaine, à Bagdad samedi. L’EI veut aussi montrer qu’elle est toujours debout malgré les revers relatifs enregistrés ces dernières semaines à Kobané (ville du nord de la Syrie défendue par les soldats kurdes, ndlr) ou à Baïji (Irak) », explique Antoine Basbous.

    Incitera-t-elle également les adversaires de l’EI à baisser les armes ? « Elles ne pousseront sans doute pas les Etats-Unis et les autres forces occidentales à stopper leurs interventions en Syrie, poursuit Abdelasiem El Drifaoui. Mais ces vidéos sont aussi bien sûr diffusées localement et ont un impact redoutable sur les populations locales en instaurant la terreur. » Cela ne marche toutefois pas à tous les coups. « L’EI avait exécuté 700 personnes d’une tribu syrienne cet été et 600 autres membres d’une tribu Bounemer, en Irak, il y a deux semaines, rappelle Antoine Basbous. Or ces deux tribus continuent toujours de se soulever contre l’organisation terroriste. »

    J'aime

    Réponse
    • « 20 minutes » est une très bonne « feuille de choux » Jacques, comme d’ailleurs l’ensemble de nos médias mainstream de diffusion d’une propagande dans laquelle il est très difficile de discerner ce qui relève des faits et évènements réels, tout comme dans la propagande, surabondamment relayée ici, des médias iraniens et russes, destinée aux publics de langue française…

      Note : votre lien aboutit dans le désert…

      J'aime

      Réponse

  72. Delmarcelle

    Déc 8, 2014 @ 22:02

    Je suis écoeurée de voir cette éternelle manipulation..! et ce, depuis des siècles……!

    J'aime

    Réponse

    • Marie-Christine

      Déc 8, 2014 @ 23:20

      Depuis des siècles ? Non là, ils poussent très loin la manipulation « diabolique » et qui se veut massive et sans failles de l’opinion mondiale par la mainmise totale des médias…
      Bush jr avait raison  » Avec la guerre contre le terrorisme on tient le bon filon : elle ne s’arrêtera jamais ! ». Le coup d’envoi magistral a été donné le 11 septembre, précédé par la formation d’Al-Qaïda en Afghanistan.
      Et les atrocités qu’en parfaite connaissance de cause et en parfait cynisme ils font subir aux populations, je ne sais pas si cela n’atteint pas un point culminant jamais atteint !? (C’est vrai qu’Hiroshima et Nagasaki pour ne parler que d’eux, c’était pas mal non plus…) :devil:

      J'aime

      Réponse
  73. Prem’s !

    J'aime

    Réponse
1 Trackback For This Post
  1. COMPLOT CONTRE LA SYRIE : L’Occident arme les terroristes en Syrie et dit les combattre | le monde à l'ENVERS

    […] Source:http://allainjules.com/2014/12/08/complot-contre-la-syrie-loccident-arme-les-terroristes-en-syrie-et… […]

    J'aime

Courtoisie et respect. Pas d'insulte. Un lien par post et en rapport avec le texte sinon suppression. MODÉRATRICE.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :