EUROPE DE L’EST. Les dernières nouvelles d’Ukraine, de Russie et du… Donbass

Posted on Mai 24, 2015 @ 9:46

15


alexPar Alexandre Sivov

_______________________________________________________________

Alors que l’assassinat d’un des dirigeants de la République populaire de Lougansk, Alexeï Mozgovoï, est confirmée, voici une petite revue des dernières nouvelles d’Ukraine, de Russie et du Donbass.

Ukraine

Le 20 mai dernier, l’Ukraine a décrété un «moratoire du paiement des dettes extérieures» de façon sélective. Ainsi, peut-on lire:  « Nous n’allons payer les dettes russes mais tenterons de payer celles de l’Occident. » Le gaz russe arrive pour le moment en Ukraine, sans paiement ou presque, le charbon aussi. Pourquoi ? Personne ne comprend ce nouveau « plan de Kremlin» pour mieux alimenter l’Ukraine et son armée.

Russie

Nouvelle №1 des médias russes : Poutine à joué au hockey !  Les médias officiels s’emballent. Quelle joie ! Mais l’économie russe est en chute libre, surtout l’économie réelle – les restes des usines de l’ex URSS encore en marche. Les fusées russes tombent en série suite à la dégradation du tissu industriel de jadis, comme celui de l’aéronautique. Le taux de popularité de Poutine tombe aussi, malgré le hockey.

Donbass

Le Kremlin ne déclare plus que Kiev abrite «une junte fasciste». Au contraire, il annonce que «Porochenko est notre partenaire». La frontière entre la Russie est Novorossia vient d’être hermétiquement fermée. Il y a de cela quelques semaines, pour l’aide humanitaire indépendante. Quant aux fameux «camions blancs», qui ne couvrent que 10% des besoins en nourriture, que du vent. Conséquences: la famine s’installe et des centaines des vieux sont morts de faim dans le Donbass. Le Kremlin multiplie les déclarations officielles en vue de repousser le Donbass de nouveau vers l’Ukraine. Le taux de popularité de Poutine a chuté en Novorossia. Elle est loin l’époque des sondages à 90% du printemps 2014. Il plafonne à 15% maintenant.

Tout est donc fini pour la Novorossia ? Pas du tout. On nous signale que sur le terrain, l’aide militaire russe fonctionne à plein régime, comme jamais auparavant. Pas du pain russe mais des munitions  en abondance pour l’artillerie lourde. La rumeur court même que, les militaires russes s’en foutent de la ligne officielle du Kremlin et préparent une vraie guerre dans le Donbass.

Odessa

La guérilla urbaine a commencé. Une trentaine des bombes artisanales ont explosé contre les bureaux du «Secteur droit», ainsi que de certaines lignes du chemin de fer, sans compter d’autres cibles. C’est n’est, à mon avis, que le commencement d’un processus à venir.

odessa2

La Résistance

Il y a quelques jours, j’ai reçu un e-mail d’un camarade d’Odessa qui est pour le moment en cavale à Moscou, suite à la chasse à son encontre. Ce sont les hommes du SBU d’Odessa qui le traquent. Il a eu de différents contacts de haut niveau. Extraits de mail :

odessa1

Mon séjour ici [à Moscou] confirme l’idée que le gouvernement officiel s’en fout de notre Résistance russe, et de plus, de gauche. Dans le même temps, les forces prêtes à se battre sous la bannière de la lutte contre le nazisme ukrainien, y compris en Russie, sont très énergiques et coriaces, bien qu’ils prennent en compte les réalités politiques. Je pense en réalité que, le pouvoir russe ne viendra pas à bout de ces forces-là.

Alexandre Sivov

Publicités
Posted in: Actualité