Affaire DSK – Les tests ADN ont-ils parlé ?

Posted on Mai 23, 2011 @ 18:37

26


Anne Sinclair entrant au 71 Broadway

Alors que Dominique Strauss-Kahn semblait se remettre après les déclarations de son avocat Me Benjamin Brajman, voilà qu’un couac vient ruiner la machine huilée de la défense. Ce matin pourtant, tout avait bien commencé. Bien entouré par les membres de sa famille, sa fille Camille et son épouse fidèle et femme d’honneur Anne Sinclair, on pouvait croire que le financier français attendait sereinement le jour fatidique du 6 juin.

Dominique Strauss-Kahn sera-t-il finalement reconnu coupable après les résultats des tests ADN qu’auraient transmis la police new-yorkaise au tribunal… et aux autorités françaises ? On se demande bien pourquoi la police américaine enverrait ces tests aux Français.  Pour des révélations, c’est finalement un coup de tonnerre si d’aventure, alors qu’il a encore clamé son innocence en envoyant un courriel aux employés du FMI comme l’a révélé CNN, que Dominique Strauss-Kahn soit finalement considéré comme parjure. 

On se souvient que, pour sa libération conditionnelle, les avocats de DSK avaient déclaré qu’il ne demandera pas son transfert en France s’il est condamné. Ce qui diffère donc de la version de Claude Guéant le ministre français de l’Intérieur qui, visiblement, n’est pas au courant de ce fait. En effet, il a déclaré que si DSK est condamné, s’il fait une demande pour purger sa peine en France, le Gouvernement français serait favorable. Donc, il viendra purger sa peine en France. Revenons sur les tests ADN.

Alors qu’après l’affaire Tristane Banon, la jeune journaliste-écrivain qui aurait été violenté par DSK en 2002, c’est une autre journaliste restée anonyme qui accuse à son tour DSK de l’avoir « agressé » en 2004. Un pedigree qui devient lourd de conséquence. L’accusation semble-t-il, aurait emmagasiné de nombreux témoins et, la veille de l’épisode du Sofitel, selon Paris Match, DSK a dîné le soir dans le très chic Mark Hotel, un palace de l’Upper East Side, en tête à tête avec une jeune femme blonde. Ah, le tombeur tombera-t-il à cause d’un « petite soubrette » ? Ces fameux tests ADN qui aurait  révélé la présence sur la blouse de Nafissatou Diallo du sperme de DSK, ruineront à jamais sa carrière, sa vie.