Browsing All posts tagged under »James Foley«

APOLOGIE DU TERRORISME. Dieudonné et feu Foley : le parquet classe l’affaire

février 9, 2015

27

Le parquet de Paris a décidé de classer sans suite une enquête pour «apologie du terrorisme» à l’encontre de Dieudonné, a révélé mercredi une source judiciaire. Elle avait été ouverte en septembre au sujet d’une vidéo dans laquelle le polémiste ironisait sur la décapitation du journaliste américain James Foley par l’État islamique.

PROPAGANDE. Les espions dans les médias mettent en danger tous les journalistes

septembre 6, 2014

101

  par Wayne Madsen traduction Françoise Lopez

BACHAR AL-ASSAD. Syrie: sale temps pour les terroristes de l’Etat islamique à Al-Tabka

août 23, 2014

70

Bachar al-Assad et l’armée arabe syrienne ne s’amusent pas avec ces fous à lier financé par l’Occident qui joue les vierges effarouchés avec l’affaire James Foley. Nul n’est dupe. Au moins 300 jihadistes de l’Etat islamique (EI) en Syrie ont été tués ces trois derniers jours lors de violents combats dans un aéroport militaire situé […]

PHOTOS – ETAT ISLAMIQUE. James Foley: le MI5 tente d’identifier l’assassin du journaliste

août 23, 2014

81

Le MI5, service de sécurité britannique est sur les dents. Trois jeunes britanniques, quant à eux, sont sur la sellette. Il s’agit de Abdel-Majed Abdel Bary, 23 ans, ex-rappeur londonien, Abu Hussain Al-Britani (de son vrai nom Junaid Hussian), 20 ans, un pirate informatique de Birmingham, et Abu Abdullah al-Britani, 20 ans bientôt, de Portsmouth. parmi ces […]

INDÉCENCE. Irak-Syrie: quand la disparition de James Foley était l’oeuvre de Bachar al-Assad

août 20, 2014

209

La presse mainstream frappadingue avait attribué, sans le début même d’un commencement de preuve, la disparition du journaliste américain James Foley en Syrie, au président syrien Bachar al-Assad. C’était en novembre 2012. Hier, stupeur et tremblements, les jihadistes de l’EI revendiquent non seulement son enlèvement, mais aussi son assassinat par décapitation. Comme tous reprennent la daube […]