GUERRE. En Syrie, Al-Qaïda revendique le rapt de rebelles entraînés par les Américains

Posted on Août 1, 2015 @ 10:43

28


Le drapeau d'Al-Qaida

Le drapeau d’Al-Qaida

Le Front Al-Nosra, branche syrienne d’Al-Qaida, a annoncé vendredi 31 juillet qu’il détenait un certain nombre de rebelles entraînés par les Etats-Unis, les qualifiant d’« agents de l’Amérique ».

En effet, le chef de la « division 30 », Nadim Al-Hassan, et un certain nombre de ses hommes ont été enlevés mardi soir dans une zone rurale au nord d’Alep.

Dans un communiqué, le Front Al-Nosra lance également une mise en garde aux insurgés qui seraient tentés de prendre part au « projet américain ». Le groupe djihadiste ajoute qu’un certain nombre de ses combattants ont été tués par des frappes récentes de la coalition conduite par les Etats-Unis.

Selon des soi-disant opposants syriens, la plupart des quelques dizaines de combattants qui ont jusqu’à présent achevé une formation militaire assurée par les Américains en Turquie appartiennent à la « division 30 ».

Au lieu de s’associer avec l’armée syrienne, l’armée américaine a lancé en mai dernier un programme d’entraînement qui vise à former jusqu’à 5 400 combattants syriens par an afin de créer une « nouvelle force syrienne » en mesure de tenir tête aux… djihadistes. Mais la plupart des candidats ont été jugés inaptes et les autres ont abandonné.

Dans son déni perpétuel de la vérité, le Pentagone a déclaré jeudi, tout en se disant au courant des informations sur cet enlèvement, qu’aucun membre de la « nouvelle force syrienne » n’avait été capturé.

 

Publicités
Posted in: Actualité