ETAT ISLAMIQUE. Daesh, défait à Aïn al-Arab (Kobané), attaque les Kurdes en Turquie…

Posted on Juil 20, 2015 @ 18:22

17


suruc

A force de soutenir le terrorisme, nul n’est à l’abri. Les exemples sont légion. Le président syrien avait prévenu. Sa parole prophétique ne fera qu’être plus forte. En Turquie, aujourd’hui, ce sont les Kurdes qui sont touchés à la suite d’une déflagration qui a fait 27 morts et plus d’une centaine de blessés, lundi, dans un centre culturel de Suruç, à quelques kilomètres de la frontière syrienne. A qui le tour demain ?

Au moins 20 personnes ont été tuées par l’explosion, a affirmé la télévision locale NTV. Un responsable turc a confirmé que la déflagration s’était produite dans le jardin d’un centre culturel de Suruç, qui fait face à la ville syrienne de Kobané d’où les jihadistes du groupe État islamique (EI) ont été chassés en janvier, après quatre mois d’intenses combats face aux milices kurdes de Syrie.

Ce responsable s’est toutefois refusé à confirmer le bilan avancé par NTV. La chaîne a ajouté que 43 personnes avaient également été blessées par cette explosion, qui a provoqué un incendie autour du centre culturel de Suruç. De nombreuses ambulances et un important dispositif de policiers et de sauveteurs ont immédiatement été dépêchés sur les lieux, selon les images des télévisions turques.

Un exode de quelque 200 000 personnes vers la Turquie

La ville de Suruç accueille des milliers de réfugiés Kurdes de Syrie qui ont quitté la région de Kobané lors de l’offensive lancée par les combattants de l’EI en septembre dernier.

Cette attaque et les violents combats qui ont suivi pendant quatre mois ont provoqué l’exode de quelque 200 000 personnes vers la Turquie voisine. Selon les autorités locales turques, seuls environ 35 000 Syriens ont regagné leur pays depuis la fin de la bataille.

>>> L’INTERVIEW DE LA SEMAINE (CLIC)

Advertisements
Posted in: Actualité