LIVRE. Compte rendu analytique: « DIASPORA CAMEROUNAISE: En dehors de l’Etat, au sein de la nation »

Posted on Juil 11, 2015 @ 14:59

2


diaspora-camerounaise-en-dehors-de-l-etat-au-sein-de-la-nationOn ne peut commencer ce compte-rendu du livre « DIASPORA CAMEROUNAISE: En dehors de l’Etat, au sein de la nation », sans saluer la mémoire d’un homme: Valentin Ndi Mbarga. Contributeur de l’ouvrage, il laisse, dans ce livre collectif, une empreinte indélébile, celle que seuls les grands hommes laissent. Un héritage, des mots pour la postérité. Repose en paix, cher aîné !

« DIASPORA CAMEROUNAISE: En dehors de l’Etat, au sein de la nation »c’est sans nul doute l’œuvre scientifique camerounaise la plus aboutie. L’Afrique en général, et le Cameroun en particulier, n’ont pas besoin de l’aumône ou de viatiques pour s’en sortir… « DIASPORA CAMEROUNAISE: En dehors de l’Etat, au sein de la nation » est aussi une œuvre littéraire. D’entrée, les propos liminaires de la préface goupillée de main de maître par le Dr. Théodore Nkodo Foulena, ensuite l’introduction de l’initiateur de ce projet pharaonique, le Dr. Alain Nkoyock, annoncent la couleur. Le tableau brossé dans cet opuscule est la quintessence même du savoir, structuré, bien balancé donc, surtout, et des connaissances qui se mêlent et s’entremêlent dans leur multipolarité comme des cheveux dans un peigne… Pour tout vous dire, concernant les livres camerounais, celui-ci est le plus génial, sur le plan du savoir scientifique, que j’ai jamais lu...

Une vingtaine de spécialistes et d’intellectuels, qui planchent sur l’avenir de leur pays, leur Nation, leur continent. Une œuvre de haut vol qui devrait inspirer plus d’un. Une œuvre politique se voulant…apolitique. La gestion de la société ne peut être que politique…C’est l’aboutissement d’un projet fou, dont le rendu est d’une limpidité divine. Economie, société, santé, agriculture, sciences sociales, migrations, etc, sont traités de manière à présenter les solutions d’émergence, sans incantation. C’est un must, le nec plus ultra, qui est en somme une critique constructive, aux antipodes des controverses viles et sans objet. Le livre met en exergue les associations camerounaises, aussi inutiles que soporifiques, qui servent plus les intérêts d’un village, d’une part, ou personnels, d’autre part, minant le développement de notre pays.

C’est le renversement du code paradoxal du Cameroun. Comment expliquer que, un pays aussi riche en ressources diverses, soit toujours à la traîne ? Comment expliquer que, avec une multitude d’intellectuels, jusqu’à présent, aucune solution fiable n’ait été trouvée pour contrecarrer cette « fatalité » ?  « DIASPORA CAMEROUNAISE: En dehors de l’Etat, au sein de la nation » répond à toutes vos questions et attentes. C’est l’outil idoine pour sortir de ce marasme sociétal qui est nôtre. Tout est clair, personne ne se cache. Il n’existe aucun impératif de confidentialité dans cet ouvrage, qui s’ajouterait aux contraintes d’un code linguistique hypothétique. C’est écrit en français et, une version anglaise serait la bienvenue car, ce livre s’adresse à toute l’Afrique. Pourquoi pas en langues nationales ?

Dix-huit chapitres d’une intensité rare. Nous ne pouvons tous les citer. Ainsi, pêle-mêle, pour éviter l’apocalypse agricole, le Dr. Augustin Wambo Tamdjeu propose un alliage tous azimuts vers l’émergence. Sur le plan de la santé, le Dr. Serge Blaise Emaleu, que nous avons rencontré dans le cadre de nos interviews sur MAMAFRIKA TV décrypte notre système de santé moribond, et énumère ensuite les pistes pour s’en sortir, pour le réformer en profondeur. Des plumes de haut niveau se succèdent avec bonheur. De Alain Koyock à Alain Ndedi, en passant par Charly Gabriel Mbock, Brice Moussong, Cyriaque Sobtafo Mguefack, Alain Anyouzoa Njimoluh, Denise Helly, Daniel Gbetnkom, Innocent Mbakam, Jean-Paul Zoyem, Claude Tadonki, Lisa Kobla-Andela, Pascal Mbala Anyouzoa, Sir Roger B. Jantio, Tagang Meli Loumgam, Vincent Nkong Njock, entre autres…J’en oublie.

« DIASPORA CAMEROUNAISE: En dehors de l’Etat, au sein de la nation » ? Ce livre est un «récital» astucieux. Un rendu majestueux et impérial. S’en passer ou l’ignorer est une faute pour les décideurs…C’est l’outil le plus indiqué à ne rater sous aucun prétexte…

  • Disponible chez l’éditeur Kiyikaat, le livre est vendu à 25 dollars.
  • Disponible aussi sur Amazon, 25 dollars
  • On peut aussi l’acheter au Cameroun chez Meuma Claire, au Relais Enfants-Parents du Cameroun Repcam…(1683 Boulevard de l’OUA, BP : 6626 Yaoundé – Cameroun)
Advertisements
Posted in: Actualité