ARRÊTEZ LE FOU ! « La Russie représente la plus grande menace pour les États-Unis »

Posted on Juil 10, 2015 @ 8:30

52


Joseph Francis Dunford, Jr.

Joseph Francis Dunford, Jr.

« Les fous ne sont pas seulement ceux qui marchent nus » comme le dit généralement ma mère. La Russie représente la « plus grande menace » pour la sécurité nationale des États-Unis, a estimé jeudi le chef d’état-major inter-armées désigné, le général Joseph Francis Dunford, Jr., 60 ans en septembre prochain, qui s’est déclaré également favorable à la fourniture d’armes à… l’Ukraine.

« La Russie présente la plus grande menace pour notre sécurité nationale », a estimé le général Dunford lors de son audition par la commission des forces armées du Sénat, dans le cadre de son processus de confirmation parlementaire.

Cet officier a été nommé par la Maison Blanche pour succéder à l’actuel chef d’état major inter-armées, le général Martin Dempsey. Il doit prendre ses fonctions après l’été, à condition d’être confirmé par le Sénat.

Nucléaire

La Russie est une « puissance nucléaire », qui a « violé » la souveraineté d’un pays indépendant, l’Ukraine, par son annexion de la Crimée, a expliqué le général Dunford. Quelle arnaque !

« Son comportement n’est rien moins qu’alarmant », a-t-il souligné, en ajoutant toutefois qu’il était important que les militaires américains et russes « maintiennent » une relation bilatérale, pour éviter incidents et incompréhensions.

Ukraine

Le probable futur plus haut gradé de l’armée américaine s’est également prononcé en faveur de la fourniture d’armes anti-chars à l’Ukraine, un pas que les Etats-Unis se sont pour l’instant refusés à franchir.

Au sénateur John McCain qui lui demandait s’il fallait fournir ces armes, le général a répondu que « d’un point de vue militaire », « il est raisonnable que nous fournissions ces armements aux Ukrainiens ». « Sans ce type de soutien, ils ne vont pas être capables de se protéger contre une agression russe », a-t-il dit.

Parmi les autres grandes menaces ou inquiétudes pesant sur la sécurité nationale américaine, le général Dunford a cité la Corée du Nord, le groupe Etat islamique et la Chine.

Rétrograde

Décidément, les Américains sont toujours dans l’idéologie et le mensonge. Tout d’abord, comme leurs laquais européens, ils refusent de voir une légitimité au référendum criméen. Ce sont eux qui ont pourtant financé le coup d’état en Ukraine mais accusent la Russie.

Leur rêve d’un monde unipolaire ne verra jamais le jour.

Publicités
Posted in: Actualité