LE CUISTRE DU JOUR. Pour l’escroc Bernard-Henri Levy Botul, les Grecs ne savent rien de la démocratie

Posted on Juil 9, 2015 @ 10:02

29


BHL-Botul

BHL-Botul

Confiant mais toujours frileux, j’aime lire Le Point. Pour rire. J’ai toujours aimé lire les éditos de Sihem Souid, comme celle de ce matin où elle tance Malek Boutih, perdu dans un droitisme abscons sur l’islam. Je ne me lasse jamais de relire celles très littéraires d’une plume magique, celle de Claude Imbert qui n’écrit plus depuis quelques années…Le Point nous a sauvé de BHL en rendant ses chroniques payantes. Elles étaient déjà les moins lues. Maintenant, personne ne les parcourt même plus. La dernière, dont voici l’extrait, tance les Grecs.

Lisez:

Non, amis grecs, le vote de dimanche n’est pas, comme on l’entend partout et comme le claironnent ces conseilleurs-non-payeurs que sont, en France, les Le Pen et autres Mélenchon, une « victoire de la démocratie ». D’abord parce que la démocratie, vous le savez mieux que quiconque, c’est la médiation, la représentation, la délégation réglée des volontés et des intérêts. Ce n’est pas nécessairement le référendum. Ou, si ça l’est, c’est par exception, quand les élus sont à bout de souffle, qu’ils ont perdu la confiance de leurs mandants et que les procédures normales ont cessé de fonctionner…

Heureusement que le reste est payant !

Les admonestations qui pleuvent sur la Grèce, sommée d’adopter les réformes profondes que lui prescrivent les marchés, sont vraiment de vrais crimes. Alexis Tsipras a eu raison, les Grecs aussi. Christine Lagarde leur a donné raison, hier. Nous y reviendrons dans la journée…

Pour BHL, tel un con, ça ose tout !

Advertisements
Posted in: Actualité