GÉNOCIDE RWANDAIS. Vrai coupable: Arrestation du chef des renseignements rwandais

Posted on Juin 23, 2015 @ 9:23

13


Karenzi Karake

Karenzi Karake

Le général Emmanuel Karenzi Karake, poursuivi pour génocide par la justice espagnole, a été arrêté samedi à Londres en vertu d’un mandat d’arrêt européen émis par l’Espagne. En réalité, cet homme, proche du président génocidaire Paul Kagame, a toujours été l’organisateur des assassinats des hommes politique hutus. Aujourd’hui, chef de tous les services de renseignements du Rwanda, dans son pays, il jouissait d’une impunité crasse. Normal, avec Paul Kagame, ce sont eux les vrais génocidaires, et non les Hutus…Bien sûr, tous les tutsis ne sont pas des génocidaires…

Le général Karenzi Karake est l’un des quarante officiers du Front patriotique rwandais (FPR) visés par des mandats d’arrêt internationaux émis par la justice espagnole depuis 2008. Ce sont eux les vrais génocidaires, assassins du président Juvenal Habyarimana, accusé à tort d’en être l’instigateur.

L’assassinat de Juvenal Habyarimana s’est fait avec la complicité des gouvernements des États-Unis d’Amérique, de Grande-Bretagne, de Belgique , du Canada, d’Ouganda, du Burundi et de la Tanzanie. Pire, l’ONU elle-même a également été complice. Du coup, on se dit que cet homme rentrera au Rwanda…

«Nous avons été informés par la police londonienne le 20 juin qu’ils avaient arrêté le général Emmanuel Karenzi Karake, chef des services de renseignement et de sécurité du Rwanda, en vertu d’un mandat d’arrêt européen émis par les autorités en Espagne», a déclaré un porte-parole du Foreign Office.

La vérité sur le « génocide » ne peut arriver qu’avec le départ de Kagame. Puidque ce sont les vainqueurs qui écrivent l’histoire…Or, La principale raison qui pousse Kagame à ne pas lâcher les rênes du pouvoir en 2017 c’est son lourd passif en termes de violations des droits de l’homme depuis le début de sa présidence. Il est en passe de violer la constitution…

Publicités
Posted in: Actualité