ALLO ERDOGAN ! Turquie: Daesh est accusé d’être lié aux attentats antikurdes

Posted on Juin 9, 2015 @ 19:00

9


EIIL

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a accepté mardi la démission du gouvernement du Premier ministre Ahmet Davutoglu et lui a demandé d’expédier les affaires courantes, deux jours après le revers de leur parti aux législatives. Quant à Daesh, hasard ou connexion de fait avec le pouvoir turc ? L’État islamique (EI) et/ou Daesh a été accusé mardi d’être derrière les attentats qui ont visé le parti prokurde lors de la campagne des législatives en Turquie.

Trois personnes ont été tuées dans deux explosions, vendredi, dans la grande ville kurde de Diyarbakir, dans le sud-est de la Turquie, quelques minutes avant le début d’une intervention d’un des deux coprésidents du HDP, Selahattin Demirtas. Le double attentat a fait au moins 200 blessés.

L’attentat de vendredi, a indiqué Selahattin Demirtas, ainsi que deux autres attentats à Adana et Mersin contre des bureaux du HDP au mois de mai, qui n’ont pas fait de morts, sont à relier à l’EI. «La personne qui a placé les bombes (à Adana et Mersin) s’était apparemment rendue en Syrie récemment et avait passé un certain temps avec l’EI. De même, l’autre personne impliquée dans le troisième attentat avait des liens avec l’EI», a déclaré M. Demirtas.

Il n’a pas dit comment il avait obtenu cette information ni quelles preuves liaient les attentats à l’EI. Il a cependant critiqué les services de sécurité turcs pour n’avoir pas été capables d’empêcher les attentats. Le HDP a obtenu 80 sièges de députés à l’issue des législatives de dimanche. La formation devient le premier parti d’obédience kurde à être représenté au Parlement après avoir franchi le seuil de 10% des suffrages nécessaires.

>>> NOUVELLE OPÉRATION 1000. MERCI DE CLIQUER !

Publicités
Posted in: Actualité