GUERRE AU DONBASS. Ukraine: « Offensive majeure » des prorusses en Ukraine

Posted on Juin 3, 2015 @ 18:27

16


Est-ce le début de la fin pour Kiev ? Les prorusses de l’est de l’Ukraine, lassés de voir des attaques incessantes sur leurs positions, ont déclenché mercredi, une « offensive majeure » contre les positions ukrainiennes, laissant craindre une nouvelle escalade du conflit en dépit de la trêve instaurée mi-février. La meilleure défense c’est l’attaque…

donbass

Il s’agit de la plus importante attaque depuis la reprise par les rebelles du noeud ferroviaire stratégique de Debaltsevo, à mi-chemin des bastions rebelles de Donetsk et de Lougansk, peu après l’entrée en vigueur du cessez-le-feu le 15 février, à la suite des accords de paix de Minsk.

La zone concernée, autour de Mariinka, se situe à une vingtaine de kilomètres de Donetsk. Il suffit de lire l' »indignation » de Kiev, pour s’en convaincre:

« Vers 04H00 (01H00 GMT) les terroristes russes, en violation des accords de Minsk, ont lancé une offensive majeure sur les positions ukrainiennes », a indiqué l’État-major de l’armée ukrainienne. « L’ennemi a envoyé en direction de Mariinka plus de 10 chars et jusqu’à 1.000 hommes contre les forces ukrainiennes ». L’Etat major a ajouté que les soldats ukrainiens avaient jusqu’à présent pu repousser l’attaque. Mais ils ont dû recourir « à de l’artillerie, qui se trouvait auparavant dans une zone éloignée conformément aux accords de paix de Minsk », a-t-il admis.

Les armes de calibre supérieur à 100 millimètres auraient normalement dû être retirées de la ligne de front selon ces accords.

Selon Viatcheslav Abroskine, le chef de la police de la région de Donetsk, loyal à Kiev, les rebelles ont également eu recours, outre les chars, à des lance-roquettes multiples Grad, qui auraient eux aussi dû être éloignés de la ligne de front.

Les autorités séparatistes ont nié avoir lancé une offensive, mais ont confirmé que des combats étaient en cours près de Mariinka.

« Un civil a été tué et 4 blessés à Donetsk », a précisé un représentant de la République populaire autoproclamée de Donetsk.

Le bilan restait cependant encore très flou.

Le « ministre » de la Défense de la DNR, Vladimir Kononov, a ainsi fait état de 15 morts, selon une agence officielle séparatiste. Il n’a pas été possible dans l’immédiat de confirmer ce chiffre.

Côté ukrainien, un représentant du département de la Santé de la région de Donetsk a seulement fait état de six civils et de 11 soldats blessés à Mariinka.

En raison des tirs, tous les postes de contrôle permettant de passer de la zone tenue par les rebelles en territoire sous contrôle de Kiev ont été fermés à la circulation, bloquant des centaines de véhicules.

Ces informations font craindre que les accords de Minsk, qui visaient à mettre fin à une crise qui a conduit à une confrontation sans précédent depuis la Guerre froide entre la Russie et les Occidentaux, ne volent en éclat.

>>> DECOUVREZ LA BELLE RISKA L.

Publicités
Posted in: Actualité