CRIME CONTRE L’HUMANITÉ. Irak: Daesh vient de franchir un nouveau palier dans l’horreur

Posted on Juin 3, 2015 @ 22:04

21


bagdadi

Craignant l’offensive engagée par l’armée irakienne, le groupe terroriste Etat islamique a engagé une «guerre de l’eau» en Irak en fermant les vannes d’un barrage à Ramadi. La fermeture de ce barrage à Ramadi par les djihadistes, rend encore plus complexe l’opération de reconquête de cette ville lancée par les forces irakiennes.

Cette initiative de l’EI témoigne de la difficulté à reprendre les territoires conquis par les djihadistes en Irak et en Syrie malgré le soutien réaffirmé mardi par les pays de la coalition internationale réunis à Paris. Quelle ironie !

Voilà des gens qui profitent de la situation et jouent les vierges effarouchées. Quel monde ! D’ailleurs, le Gouvernement irakien a fustigé ces mensonges, en attaquant vertement cette fameuse communauté internationale. De l’esbroufe encore, de l’esbroufe toujours.

Il faudra «probablement une génération ou plus» pour vaincre la «menace mondiale» que représente l’EI, a d’ailleurs affirmé ce mercredi 3 juin le général John Allen, l’émissaire américain pour la coalition dirigée par les Etats-Unis. «Ce sera une longue campagne», a-t-il assuré lors d’un forum à Doha, chez les…financiers. Quelle ironie !

Or, il n’y a qu’une seule façon efficace d’éradiquer Daesh: une offensive terrestre, après des bombardements massifs. Ne l’ont-ils pas fait pour tuer Saddam Hussein, d’abord, et ensuite le frère Guide Mouammar Kadhafi ? S’ils ne le font pas, c’est qu’ils ont d’autres intérêts et priorités…

>>> DECOUVREZ LA BELLE RISKA L.

Publicités
Posted in: Actualité