LA BLAGUE DU JOUR. Syrie: les USA accusent Assad d’aider Daesh (EI) près d’Alep

Posted on Juin 2, 2015 @ 17:36

66


assad

SYRIE — Encore un mauvais procès ! Ils ne savent plus vraiment quoi inventer. Donc, si l’on suit bien leur jugement, Bachr al-Assad lutte contre ses propres intérêts en Syrie. Quelle folie ! L’armée de l’air syrienne a évidemment nié mener des frappes aériennes permettant de soutenir l’avancée du groupe Etat islamique. Il faut plutôt se tourner vers ceux qui financent ces barbares…

Les Etats-Unis ont accusé mardi 2 juin l’armée syrienne de mener des raids aériens pour appuyer la progression des djihadistes de l’Etat islamique (EI) et/ou Daesh face à des groupes rebelles rivaux près d’Alep, la grande ville du nord de la Syrie. Damas parle d’accusations absurdes. Et avec raison d’ailleurs.

«Des informations montrent que le régime mène des frappes aériennes pour soutenir l’avance de Daesh sur Alep, aidant ainsi les extrémistes au détriment de la population syrienne», lit-on sur le compte Twitter de l’ambassade des Etats-Unis en Syrie. L’armée «évite non seulement les positions de Daesh mais cherche à les renforcer», ajoute cette source.

Les Etats-Unis continuent à publier des messages sur le compte Twitter de leur ambassade à Damas, dont les activités sont suspendues depuis 2012.

Proche de la Turquie

Les djihado-terroristes ont marqué des points dimanche face à des groupes rebelles rivaux dans le nord de la Syrie, près de la frontière turque, en prenant le contrôle de la ville de Soran Azaz et de deux villages voisins après de violents combats. L’EI contrôle désormais la route conduisant vers le nord au poste-frontière de Bab al Salam, qui relie la province syrienne d’Alep et la province turque de Kilis.

A plusieurs reprises, le gouvernement de Damas a dénoncé l’«absurdité» des accusations de Washington et de certains opposants syriens selon lesquelles il aiderait Daesh face aux autres groupes insurgés. «L’armée syrienne combat Daesh partout où celui-ci se trouve en Syrie», a assuré mardi un responsable militaire syrien.

L’agence de presse officielle syrienne SANA a rapporté de son côté que les forces gouvernementales ont «éliminé» des djihadistes de Daesh dans la campagne près d’Alep et que l’aviation a détruit des véhicules du groupe islamiste. Incapable de déloger le président syrien, et conscient que Daesh joue simplement et uniquement pour son « califat », les Etats-Unis ne savant plus à quels saints se vouer après avoir accepté le financement de ces clowns en espérant qu’ils allaient combattre le pouvoir syrien…

Si les terroristes se battent entre eux, c’est tout bon pour Damas, et tout mauvais pour les USA !

VOICI NOTRE DEUXIÈME INTERVIEW (CLIC)

 

Publicités
Posted in: Actualité