FORZA BACHAR ! Syrie: quand l’armée arabe syrienne sauve la Syrie et le monde

Posted on Mai 18, 2015 @ 9:00

37


Bachar Al-Assad

Bachar Al-Assad

L’Etat Islamique (Daesh) a été chassé de Palmyre par l’armée arabe syrienne c’est à dire les forces armées de la Syrie souveraine. Toute honte bue, sans des félicitations alors que la patrimoine mondial de l’humanité est menacé, la presse mainstream note que « Les forces du régime syrien ont chassé dimanche du nord de la ville de Palmyre l’EI mais les combats continuent. » Toujours dans le lynchage abscons.

 « Les forces du régime ». Et puis quoi encore ? Nous savons tous que la menace demeure car les jihadistes sont présents presque tout autour de la ville, et notamment à un kilomètre du célèbre site archéologique de Palmyre (Tadmor en arabe). Mais, de Washington à Paris en passant par Londres, hormis les instances de l’UNESCO, personne n’a levé le petit doigt. certains disent même que les hommes sont plus importants puisque les 200 000 morts sont outrageusement attribuées au Gouvernement syrien comme si en face, personne ne combattait, ne tuait, ne violait, avec l’accord tacite des pays du Golfe et l’Occident. Ah, les « gentils rebelles ! »

Les voleurs des Antiquités syriennes sont au taquet, prêts à bondir pour piller et voler ce trésor pour leur djihad. Bien sûr, avec la bénédiction de l’Arabie saoudite à l’origine de la percée fulgurante des terroristes ces derniers temps en Syrie. Mais, silence, c’est le règne de l’argent roi. L’Arabie saoudite, ce pompier pyromane ou pyromane chef des pompiers doit se gausser de voir ce silence assourdissant de la part de l’Occident…

Selon donc le Frère musulman pris en charge par Londres, chef de l’imposture OSDH, la bataille de Palmyre a fait au moins 315 morts (123 soldats et miliciens loyalistes, 135 combattants de l’EI et 57 civils) depuis mercredi. Les forces syriennes n’ont pas confirmé ces informations. Come le dit la presse, Palmyre revêt une importance stratégique pour l’EI puisqu’elle ouvre sur le grand désert syrien, limitrophe de la province irakienne d’Al-Anbar. Va-t-elle réussir son coup ? Ce serait vraiment la fin probable de l’Irak…pas de la Syrie. Ils disent pourtant combattre Daesh en Irak et pourtant, ces soldats de l’apocalypse inéluctablement, avancent…

Forza Bachar !

Publicités
Posted in: Actualité