PLAGIAIRES. Cameroun: après « Le Messager », au tour de « Mutations » de nous plagier

Posted on Mai 13, 2015 @ 12:58

7


plagiaires

Surtout pas de polémique !

Alors que mes publications sont libres, considérant que je n’ai pas fait mon blog pour gagner de l’argent, je suis surpris des pratiques de la presse camerounaise. Elle refuse systématique de donner ses sources. Malgré de nombreuses sollicitations, je n’ai jamais cédé aux sirènes de la publicité. Entre couardise et falsification, une certaine presse se permet de signer et de s’arroger la paternité de mon travail. Alors que j’ai réalisé récemment une enquête fouillée sur l’escroc Patrice Bodo Nouma, cette presse ne semble pas penser à reprendre cette enquête qui met à nu un imposteur. Ambiance.

Tout avait commencé le 24 août 2014 lorsque le journal Le Messager avait repris mot pour mot l’introduction intégrale d’un de mes articles concernant un prix littéraire qu’avait remporté la romancière Calixthe Beyala.(Clic) Mon papier avait été publié le 21 août. Avec une malhonnêteté intellectuelle crasse, le journal le publiait sans y apposer de signature. Or, le site Camer.be l’avait repris et inséré le copyright Le Messager. Je passe sur les explications du directeur de publicaton, qui m’avait fait une communication surréaliste.

Jugez le plagiat en cliquant sur la photo:

plagiat1

Cette fois-ci, c’est au tour du quotidien Mutations de s’arroger la paternité d’un autre de mes articles. Le 10 mai dernier, nous avons publié un article concernant l’assassinat d’une dame d’origine camerounaise en Suisse.(Clic) Le 11 mai, le journal Mutations reprend l’article et revendique la paternité. Quel intérêt de publier des articles ne vous appartenant pas et de les signer, comme en dessous « NG » ? J’avoue que le procédé me dépasse un peu.

plagiat

Néanmoins, n’étant pas du tout procédurier, je voulais simplement mettre au courant l’opinion publique. Je n’attends absolument rien. Je ne veux non plus créer une polémique…C’est dit !

Publicités
Posted in: Actualité