FRANCE – CAMEROUN. Musique: entretien avec l’artiste André Marie Tala

Posted on Mai 5, 2015 @ 10:00

2


Michel Tagne FokoPar Michel Tagne Foko

_____________________________________________________________________

En pleine préparation de son grand show à l’Olympia, l’artiste Camerounais André Marie Tala, nous a généreusement accordé une exclusivité.

Talla

Dans cette Afrique où les gros poissons mangent les tous petits, nous sommes subjugués devant le parcours artistique de cet homme mal-voyant, né en Afrique et qui a fait le tour des grandes salles de spectacles et travailler avec les plus grands noms de la chanson et de la musique.

Bonjour et merci d’avoir accepté de vous plier à cet exercice en répondant à nos questions.

Avez-vous déjà presté à l’Olympia ?

Non, C’est la première fois.

Quelles sont vos appréhensions pour le 17 mai ? Quel serait votre souhait lors de votre prestation ?

Je n’ai pas d’appréhension, j’ai par contre des souhaits. Mon souhait c’est de remplir la salle et d’offrir à ce public un spectacle riche en son et en lumière, en somme : un bon spectacle.

Quelles sont les artistes qui vont vous accompagner durant ce show ?

San Fan Thomas a toujours été à mes côtés lors des grands événements que j’ai organisé autour de ma carrière. Nous serons accompagnés par le « Tshamasih Bande », groupe composé de musiciens de plusieurs nationalités.

Quelle est la complicité que vous avez avec San Fan Thomas ?

Nous sommes amis, frères et collègues et nous travaillons ensemble depuis « les tigres noirs » ou encore appelé communément « Black Tiger’s », orchestre que j’ai géré pendant 10 ans au Cameroun.

Pour vos 45 ans de carrière, Quel est le message que vous aimeriez transmettre ?

Le message d’amour et un souhait d’une paix durable dans toute l’Afrique et la conscientisation des jeunes pour qu’ils prennent le destin de l’Afrique en main.

Quand on a 45 ans de carrière comme vous, que peut-on encore faire que vous n’ayez pas fait ou pu faire avant ?

Tant que je serai debout, j’ai la conviction que la vie reste dynamique. Par conséquent, il y a toujours des choses à faire; par exemple l’école de musique que je suis en train de mettre sur pied au Cameroun et une école de Braille que je compte mettre en place les années à venir et sans compter ma carrière proprement dite.

Quel est votre plus beau souvenir qui peut résumer votre carrière ?

Le coup de fil personnel du président Félix Houphouët-Boigny de la république de Côte d’Ivoire, m’annonçant qu’il mettait à ma disposition son avion personnel pour me rendre à Abidjan en l’an mille neuf cent quatre vingt cinq (1985)

Parlez nous un peu de votre nouvel album

L’album « Trajectoire », composé de dix titres inédits reprend des termes connus qui reviennent toujours chez moi tels que : l’amour entre les êtres humains, la lutte contre la corruption et contre les fossoyeurs de l’Afrique, décrier l’Afro pessimisme, etc…

Où peut-on se procurer vos CD ?

Pour avoir plus d’information, je vous invite à vous renseigner à l’adresse Chakanta@yahoo.fr ou à appeler au numéro : (+33) 06 01 95 52 50

Quels messages, conseils, voulez–vous partager avec vos fans et lecteurs ?

Toujours le message d’amour et rester optimiste par rapport à l’Afrique et sa jeunesse.

Merci.

Michel Tagne Foko
Ecrivain / Chroniqueur
Publicités
Posted in: Actualité