VIOLENCE & XENOPHOBIE. Afrique du sud: religieuse tuée et violée dans son couvent

Posted on Avr 23, 2015 @ 15:26

29


evil racismeL’Afrique du sud, un pays construit sur le racisme anti-noir, voit depuis un certain nombre de jours, la xénophobie. Une Autrichienne âgée de 86 ans a été probablement violée avant d’être assassinée dans la campagne sud-africaine, a indiqué la police locale jeudi. Aucune arrestation n’a encore eu lieu.

La victime a été trouvée morte samedi dans sa chambre du couvent du Sacré-Coeur à Ixopo, un village au sud-ouest du Durban (est). Ses mains étaient attachées avec le cordon électrique d’une machine à écrire et elle a été étouffée avec une serviette, selon la police, qui indique également que de l’argent a disparu.

«Nous pensons que la victime a été violée avant d’être tuée», a indiqué dans un communiqué le chef de la police régionale Mmamonnye Ngobeni. Celui-ci a qualifié le meurtre de «barbare».

«Pleure, ô pays bien-aimé»

La religieuse vivait en Afrique du Sud depuis une cinquantaine d’années. Son meurtre a profondément choqué à Ixopo, un paisible village connu pour avoir servi de cadre au célèbre roman «Pleure, ô pays bien-aimé» d’Alan Paton.

Les dernières statistiques font état de 17’068 meurtres et 62’649 plaintes pour violences sexuelles – les viols n’étant pas comptabilisés à part – en Afrique du Sud sur l’année 2013-2014.

Publicités
Posted in: Actualité