ABUS DE POUVOIR ? Etats-Unis (vidéo): un policier blanc écrase volontairement un suspect noir

Posted on Avr 15, 2015 @ 12:00

26


Capture d'écran/YouTube

Capture d’écran/YouTube

Une vidéo montre un agent de police foncer avec son véhicule sur un homme armé, en Arizona. Une nouvelle affaire qui vient remettre en cause le travail des forces de l’ordre.

«La police est-elle hors de contrôle?» C’est la question que se pose le site de CNN après la publication mardi d’une vidéo montrant un policier écraser volontairement un suspect armé, Mario Valencia, le 19 février à Tuscon, en Arizona. «Tout sur cet enregistrement prouve que la police abuse de son pouvoir. C’est un miracle que mon client ne soit pas mort», a raconté l’avocate Michelle Cohen-Metzger.

Avant de se faire écraser, le suspect de 36 ans était déjà suivi par une autre voiture de police. Le trentenaire était accusé d’avoir volé un fusil et d’avoir tiré des coups de feu en l’air. Le chef de la police de Marana, Terry Rozema, défend le comportement de l’agent: «Si nous avons le choix entre arrêter une personne potentiellement dangereuse et attendre encore un peu pour voir ce qui se passe, alors nous pencherons toujours du côté des personnes innocentes qui risquent d’être blessées».

Une nouvelle bavure policière ?

L’agent qui se trouvait au volant du véhicule a affirmé pour sa part que Mario Valencia avait pointé plusieurs fois son arme sur les forces de l’ordre et qu’il se dirigeait vers une usine où travaillent plusieurs centaines de personnes. Un argument que Michelle Cohen-Metzger ne peut pas comprendre: «Mon client avait le dos tourné et le policier lui a foncé dessus. C’est la même chose que tirer dans le dos d’une personne qui s’enfuit».

Mario Valencia devra comparaître devant la justice le 18 mai prochain. L’agent en question, lui, n’a pas été inculpé, affirment les autorités locales. Cette affaire, qualifiée de bavure policière par divers médias, vient remettre une nouvelle fois en cause le travail des forces de l’ordre américaines. Lundi, un policier blanc qui avait tué par balle un homme noir non armé lors d’une course-poursuite en Oklahoma, a été inculpé d’homicide involontaire. Il avait « confondu » son Taser avec son arme à feu. Début avril, Walter Scott, un homme noir de 50 ans, avait été abattu dans le dos par un policier blanc en Caroline du Sud.

Publicités
Posted in: Actualité