LA FOLIE DU JOUR ! Guerre au Yémen: l’Arabie saoudite demande des troupes et des avions

Posted on Avr 7, 2015 @ 7:10

51


Houtis

Aucune nation dite civilisée ne peut accepter cette agression arabo-arabe initiée par les fous Saoud contre le Yemen. Les Etats-Unis, très silencieux, ont plutôt demandé à leurs ressortissants de partir du Yemen. Ce front ouvert par l’Arabie saoudite a même les faveurs de l’Occident, qui ose, dans sa dialectique morbide, mensongère et mortifère, parler des « rebelles Houthis aidés par l’Iran », une façon de créer une psychose et surtout une guerre confessionnelle opposant les chiites contre sunnites…

Dans la foulée donc, Toute honte bue, l’Arabie saoudite a demandé des soldats et des avions de combat au Pakistan pour son opération contre les rebelles au Yémen, a affirmé lundi le ministre pakistanais de la Défense, affirmant qu’Islamabad cherchait pour l’heure une solution « pacifique » au conflit yéménite.

A la demande du Premier ministre Nawaz Sharif, les parlementaires pakistanais tenaient lundi une assemblée spéciale afin de débattre de la participation ou non du Pakistan à la coalition menée par l’Arabie saoudite contre les rebelles chiites Houthis dans ce pays de la péninsule arabique.

Le Pakistan tente actuellement de ménager son allié saoudien va-t-en-guerre et son voisin iranien farouchement opposé à cette intervention armée au Yémen, malgré les annonces par Ryad de la participation d’Islamabad à la coalition.

« Les Saoudiens nous ont demandé des avions, des navires militaires et des troupes au sol », a déclaré lundi au parlement le ministre de la Défense Khawaja Asif.

Il a affirmé que le Pakistan n’avait pas encore pris sa décision et qu’il privilégiait une solution « politique » et « pacifique » à ce conflit, tout en s’engageant à défendre la souveraineté du territoire saoudien si celle-ci venait à être menacée. Tiens donc. Menacé par les « qui » ?

Le ministre a par ailleurs annoncé la visite mercredi à Islamabad du chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, afin de discuter de la situation au Yémen, dans ce qui pourrait être un effort conjoint du Pakistan et de la Turquie pour trouver une solution diplomatique à ce conflit.

La visite de M. Zarif à Islamabad est en effet programmée au lendemain de celle à Téhéran du président turc Recep Tayyip Erdogan, qui a dit soutenir l’intervention saoudienne.

Aussi, une délégation du ministère égyptien de la Défense est attendue à partir de mardi à Islamabad. Or l’Egypte a déjà annoncé que son aviation et sa marine participaient à la coalition menée par l’Arabie saoudite et s’est engagée à mettre des troupes à disposition de la coalition pour une intervention au sol si nécessaire.

C’est vraiment dommage de voir les arabes entrer dans la même vision guerrière que l’Occident, qui lui, défend ses intérêts vitaux, c’est à dire économiques, alors que les arabes, eux, c’est pour défendre des intérêts…religieux. La pire des choses, c’est que ça se passe toujours dans des conflits arabo-arabes, comme en Syrie. Une vraie honte !

Publicités
Posted in: Actualité