TERRORISME. À qui la faute ? Les jihadistes ont recruté plus de 25 000 étrangers, surtout en Syrie

Posted on Avr 3, 2015 @ 12:30

85


logo onuGrâce ou à cause de la propagande médiatique contre la Syrie, surtout, un nombre sans précédent d’étrangers, provenant de plus d’une centaine de pays, ont rejoint des groupes tels que l’EI ou al-Qaïda, en Syrie, en Irak et en Libye, selon l’ONU. Les « qui » sont derrière ce fléau ? Parce que, il faut revenir à la genèse de la guerre contre l’Irak et Saddam Hussein, puis, contre la Libye et Mouammar Kadhafi et maintenant contre la Syrie et le président Assad, pour tirer de vrais conclusions…L’ONU qui lance aujourd’hui des cris d’orfraie, a pourtant, par ses résolutions criminelles participé à cette calamité…

Selon ce rapport réalisé par un panel d’experts, plus de 25’000 combattants étrangers sont engagés dans les conflits armés. Ils viennent de plus d’une centaine de pays. «Le rythme du flux est le plus élevé que l’on a jamais vu, et est principalement en direction de la Syrie et de l’Irak, avec un problème grandissant qui est également évident en Libye», a relevé ce rapport. Ces chiffres constituent une mauvaise nouvelle pour les Nations unies qui s’efforcent de tarir le flux des extrémistes étrangers, ce que le rapport a qualifié d’«urgent problème de sécurité mondiale».

Le Conseil de sécurité a adopté une résolution en septembre appelant les gouvernements à considérer comme une grave infraction le fait que leurs ressortissants deviennent des combattants. Selon le rapport, le nombre de combattants étrangers a progressé de 71% dans le monde entre mi-2014 et mars 2015, avec une forte hausse signalée depuis les pays d’Europe et d’Asie.

Qui va juger ces criminels qui sèment le chaos à travers le monde ? C’est la vraie question…Mais, le retour de tous ces tueurs à gages, en Europe, fera peser une insécurité sans précédent sur le vieux continent…

Publicités
Posted in: Actualité