MUSIQUE – GOSPEL. Cameroun: le talent éternel de Ndedi Eyango avec « Merci Seigneur »

Posted on Mar 28, 2015 @ 16:07

3


Ndedi Eyango/Capture d'écran YouTube

Ndedi Eyango/Capture d’écran YouTube

On ne présente plus l’enfant de Ngalmoa, cette icône de la musique africaine en général, et de la musique camerounaise en particulier. L’ex Prince Ndedi Eyango désormais le Roi Mouan Nkum, connu aussi sous le sobriquet de Prince des Montagnes (Roi des Montagnes), pseudo relatif à sa région du Mont Manengouba, à Nkongsamba dans le Moungo (Littoral) est un génie de la musique. Ceci, depuis son très jeune âge. Virtuose de la guitare, l’entendre chanter avec cette voix suave et drôlement sympathique, on est comme pris d’extase et emporté dans un volcan plein de tendresse. La voix, les sons et les arrangements sur mesure, sans oublier les riffs de guitare, qui vous transportent très loin.

Le propre d’un génie est de fournir des idées aux crétins une vingtaine d’années plus tard. Il suffit d’écouter sa discographie et celle des nouveaux talents pour s’en rendre compte. Le Roi Mouan Nkum peut exceller même dans un registre où personne ne l’attend. C’est ainsi que l’un des meilleurs auteurs-compositeurs-interprètes du Makossa ou du Soul Botingo, toujours flamboyant, vient de gratifier ses fans d’un sublime Gospel intitulé « Merci Seigneur », mâtiné de rythmes africain et caribéen. Une touche savamment orchestrée par cet artiste hors pair. On retrouve dans cette nouvelle chanson 2015, après un premier single intitulé « Les Héros » qu’on a vu et revu sur Trace Tv, le même air de « Bantene Mi », autre tube de ce feu-follet et gentleman de la musique camerounaise.

Les sons 2015:

« Merci Seigneur »

« Les Héros »

Quand on a été abreuvé par la puissance d’un tube planétaire comme « You must Calculer », on se dit que les idoles ne meurent jamais. Que dire du sublimissime « Soul Botingo » ? Finalement, tout ce qu’il touche se transforme en or. Et que dire de « Patou »(1989), cette chanson dont le message est d’actualité dans tous les pays africains ? Et son titre « Les Problèmes » ? Du grand art…! On ne peut tous les citer. La force de cet artiste de talent, ce sont aussi ces paroles de sagesse où, la moralité fait force de loi. Un vrai régal.

Les années 1980:

Posted in: Actualité