CONTRADICTIONS. Voile: Nicolas Sarkozy se contredit (encore) sur la laïcité-égalité

Posted on Fév 19, 2015 @ 19:55

263


Sarkozy/Capture d'écran Dailymotion

Sarkozy/Capture d’écran Dailymotion

On ne peut, lors d’une même interview, déclarer haut et fort qu’on est laïc, et d’autre part, la main sur le coeur, parler du sacré. Dans son interview, l’ex chef d’Etat argue avec force que la France ne veut pas de voile. Ok. Mais alors, pourquoi veut-il, au nom de la sacro-sainte « égalité », que les femmes ne portent pas le voile ? Un libre choix, parce que plusieurs femmes le font par choix et non contrainte, dégrade-t-il la femme vis à vis de l’homme ? Il veut même que cette pratique tolérée dans les universités soit supprimée.

Nicolas Sarkozy, président de l’UMP, a affirmé, jeudi 19 février sur Europe 1, qu’il ne voulait« pas de femmes voilées » en France, au nom de « l’égalité » entre les hommes et les femmes. Il a justifié cette position au nom de l’égalité homme-femme « dans la République », et non pour des raisons religieuses ou des « raisons d’interprétation de l’islam » (à 6’45 » dans la vidéo ci-dessous).

Dans la même interview, l’ancien président, toutes dents dehors et vent debout contre l’islam a rappelé que son parti proposerait, par ailleurs, « un texte » dont il a « confié la responsabilité au jeune maire de Tourcoing Gérald Darmanin et Henri Guaino, sur la question absolument centrale des efforts que doit faire l’islam pour être compatible avec les valeurs de la République ». Une façon explicite de dire comme les autres que c’est à l’islam de s’intégrer à la République et non l’inverse. Si on suit son raisonnement, on est en droit de se poser des questions sur le bien fondé de la création de l’organisation UOIF (Union des Organisations Islamiques de France) initié par ses soins.

Petit track-back:

« C’est un problème considérable parce que les tensions sont si fortes dans notre pays en ce moment que nous ne pouvons pas nous permettre un mot qui puisse dépasser la pensée de chacun, provoquer des fractures et des violences dans notre pays ».

« La laïcité s’est construite dans la douleur dans notre pays et il y a un certain nombre de pratiques sociétales que nous ne voulons pas », a-t-il poursuivi, citant, en plus du voile,« les prières dans la rue ».

En réalité, caché derrière de longs discours et des mots incompréhensibles, c’est surtout une attaque en règle contre l’islam. Il est vrai que certains aiment bien arguer que dans le Coran, il n’y a nulle part où il est mentionné de se voiler pour les femmes. Mais, dans les us et coutumes de l’islam, justement, des hadits le recommandent. Alors, il faut clairement demander aux savants de l’islam de renier leurs écrits ?

La sourah Noor dit dans un verset: »Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît, et qu’elles rabattent leur voile sur leur poitrine. Et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leur mari, ou à leur père, ou au père de leur mari, ou à leur fils, ou aux fils de leur mari, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs soeurs, ou aux femmes musulmanes… »[Le Coran, 24:31]. Est-ce à dire que l’islam n’est pas compatible avec une société où ceci n’est pas possible ? Autant dire qu’ils ne veulent pas de l’islam (2e religion) en France que de prendre des mesures inutiles..

Posted in: Actualité