AFRIQUE. Journalistes expatriés, agents de renseignement au service des puissances étrangères

Posted on Déc 4, 2014 @ 7:17

9


le sphinxPar Gabriel Makang

sphinxIl y a quelque temps, un article publié par le Sphinx Hebdo et intitulé: Pour Qui Travaille Fanny Pigeaud ? évoquait la possibilité qu’elle fût un agent de renseignement français opérant au Cameroun. Cette thèse a été renforcée par les révélations qu’Udo Ulfkotte, journaliste allemand et auteur d’un livre intituléBought Journalists” ou “Journalistes Achetés a faite au cours d’une interview donnée à la chaine de télévision, Russia Today (RT).

Udo Ulfkotte

Udo Ulfkotte

« Ce n’est pas juste ce que j’ai fait dans le passé, manipuler les gens, faire de la propagande. Et ce n’est pas juste ce que mes collègues font et ont fait dans le passé parce qu’ils sont soudoyés pour tromper les gens non seulement en Allemagne, mais dans toute l’Europe « , at-il dit à RT. «J’ai été un journaliste pendant 25 ans et je ai été éduqué pour mentir, trahir, et ne pas dire la vérité au public. »

Il dit avoir honte et regrette avoir participé à la propagande que les journalistes allemands et américains  font pour provoquer une guerre entre l’Europe et la Russie en peignant la Russie sous une image négative. Il dit avoir reçu le support de la CIA pour écrire contre la Russie. Formaté à écrire des articles pro-européens et pro-américains, il aurait même été fait à cause de ses positions pro-atlantistes citoyen d’honneur de l’Etat d’Oklahoma. 

Selon lui, beaucoup de jeunes journalistes sont approchés par des organisations transatlantiques pour être utilisés comme agents. Evidemment ces agents atlantistes ne les approchent pas en leur disant qu’ils travaillent pour la CIA, le MI 6  ou la DGRE. Les agents de ces organisations qui sont des couvertures pour les services de renseignement, commencent par établir avec les journalistes visés des relations sociales qui progressivement deviennent  “d’amitié. « Ils jouent sur votre ego, vous font sentir importants et un jour vous demandent des faveurs » dit-il. C’est ainsi qu’il a été invité à visiter les Etats-Unis tous frais payés par le US Marshall Funds et mis en contact avec des gens qu’on voulait qu’il rencontre.

Ces infiltrations ne s’arrêtent pas aux journalistes allemands mais s’étendent à des français, britanniques, israéliens, australiens, néo-zélandais, taiwanais, jordaniens. Ces professionnels de l’information sous des allures respectables sont en réalité des agents de renseignements clandestins utilisés pour livrer des informations et influencer l’opinion publique selon les intérêts de ces services de renseignements et donc de leurs gouvernements. En tant qu’agents clandestins, ils ne reçoivent pas de soutien de ces services si les choses tournent mal.

L’influence de ces journalistes a été perçue au Cameroun à travers les interventions des journalistes tels que Fanny Pigeaud ou de journaux tels que Jeune Afrique qui écrivent des articles ayant pour but de mettre le feu au Cameroun ou de liguer les populations, spécialement celles du Nord contre le pouvoir de Yaoundé. Malheureusement, à cause de leur appartenance à des « grands » groupes médiatiques, les journalistes locaux et le public africain leur accordent une crédibilité qu’ils ne méritent pas.

Souvent les représentants de ces services de renseignement viennent carrément dans les bureaux des journalistes pour leur demander d’écrire des articles. C’est ainsi qu’un jour des agents du BND, le service de renseignement allemand qui sont un service allié et subalterne de la CIA lui demandent d’écrire un article sur la Lybie et le Colonel Kadhafi. Il leur répond qu’il n’a pas d’informations confidentielles sur lui. Ils lui en fournissent et il écrit un article qui est publié dans le journal pour lequel il travaille, le Frankfurter Allgemeine et qu’il signe de son nom. Cet article qui accuse la Lybie et le colonel Kadhafi de vouloir construire en secret une usine de fabrication de gaz toxique a été publié deux jours plus tard à travers le monde.

En fait, le BND recherchait un journaliste à travers lequel diffuser des informations. Udo a publié plusieurs articles écrits par la CIA et le service de renseignement allemand qu’il a signé de son nom et a les a aidés dans d’autres situations dont il dit avoir honte.

Qu’est ce qui se passerait si vous refusez? Un pilote d’hélicoptère travaillant pour une unité de sauvetage d’accidentés, en Allemagne appelée les Yellow Angels fut approché par les services de renseignements allemands et il refusa l’offre de travailler pour eux. Il perdit son travail à cause de cela. Il porta plainte contre son employeur et le tribunal décida que s’il refusait de coopérer, son employeur ne pouvait pas être r de sa loyauté et par conséquent avait des raisons de le renvoyer.

La maison d’Udo a déjà été fouillée six fois mais il a décidé de parler malgré le risque encouru  car il est prêt à mourir pour la vérité.

Combien de journalistes étrangers sont des agents de renseignements et surtout combien de journaux, de websites d’informations et de journalistes camerounais travaillent pour des services de renseignements étrangers ?

Gabriel Makang pour le Sphinx Hebdo

 

Posted in: Actualité