SCANDALE. Ukraine: l’insupportable assassinat du photographe russe Andreï Stenin

Posted on Sep 3, 2014 @ 15:21

10


C’est l’histoire d’un crime atroce, qui fait les choux gras des médias russes. L’expertise a établi que, dans l’automobile complètement brûlée découverte le 23 août sur une zone que venaient de prendre l’armée du Donbass aux soldats de l’Ukraine se trouvaient les restes d’un corps. Hélas, pas n’importe lequel, celui du célèbre correspondant et photographe russe, Andreï Stenin, 33 ans. C’est formel. 

 Andreï Stenin

Andreï Stenin

Le 16 août dernier, Edouard Limonov, leader du parti l' »Autre Russie », affirmait que Stenin était mort en se fondant sur ce qu’Anton Gerashchenko, du ministère ukrainien des Affaires intérieures avait déclaré publiquement. Il s’agissait du fait qu’Andreï Stenin se trouvait entre les mains du SBU. Il était accusé d’avoir assisté à des fusillades des soldats ukrainiennes. Edouard Limonov vient de dire ceci, en substance :

Après sa déclaration, Gerashchenko a immédiatement démenti ses propos. En vertu de ça, j’ai supposé qu’on a arrêté Stenin, puis, on l’a torturé au SBU. Mais, je n’ai pas mesuré le degré de cruauté auquel il a été soumis. Stenin est décédé sous les coups de cette torture. Pour cacher les traces de ces tortures, ils ont fait asseoir le cadavre dans une voiture et l’ont fait brûler. Je connais des histoires semblables. Un membre de notre parti a péri ainsi en novembre 2000 à Barnaoul, il s’agit de Victor Zolotariov, qui est mort sous les tortures et son corps défenestré. Le 30 mars 2001, à Moscou, après des tortures, Alexandre Burygin est décédé dans la ville de Electrostal. C’est une méthode issue de KGB, mais le SBU ne s’est nourri que de la mamelle du KGB. Je demande au groupe des juges d’instruction de tenter de définir, quand est-ce Andrei Stenin a péri. Je suis sûr que son corps se consumait quelque part au moment même où Anton Gerashchenko faisait sa déclaration. Ce n’est pas le 5 août, mais quand il a disparu. La délration de Gerashchenko sur le SBU ne saurait être une coïncidence.

Sergei Fomchenkov

Sergei Fomchenkov

Lisons un fragment du discours que Sergei Fomchenkov, dirigeant des Brigades Internationales, a prononcé  à Moscou pendant la « Stratégie – 31 » :

Je me trouve dans la subdivision qui s’occupe du renseignement au sein du bataillon Zaria (fr. – l’Aube), soumise directement au ministère de la Défense. Toutes nos interceptions des émissions radio (de Kiev, ndrl) captent des conversations en polonais, arabe, ou même des langages africaines. Depuis longtemps, dans ces émissions, la langue ukrainienne est absente.

La Russie ne peut introduire officiellement des troupes dans le Donbass parce que l’OTAN introduira aussi des troupes. Il n’y a que des volontairement dans le  Donbass. Quand l’armée d’Ukraine a pris Novosvetlonka, ils ont appelé tous les hommes autochtones à s’engager dans l’armée d’Ukraine. Ceux qui ont refusé de servir ont été simplement liquidés sans autre forme de procès. Les femmes sont forcées de creuser des tranchées sous la menace de fusils… La principale guerre passe ici pourtant  par le créneau des avions, de l’artillerie, et des roquettes. La stratégie de la guerre n’est pas l’affaire des Kalachnikovs, mais c’est tout une technique.

Alexandre Sivov

Posted in: Actualité