AU SECOURS ! Paul Bismuth aka Nicolas Sarkozy veut revenir, Carla ne veut pas !

Posted on Sep 1, 2014 @ 12:40

33


Allain JulesPar Allain Jules

____________________________________________________________________________________________________

Carla Bruni n’a pas très envie de voir son mari se représenter car la politique, «ça lui sort par les yeux». Nicolas Sarkozy devrait annoncer sa décision dans le courant du mois. Ses proches parlent du 9 septembre prochain. La France, tout particulièrement les fans de cet voyou connu sous son nom d’emprunt Paul Bismuth, n’ont pas honte de cet homme ? Grand organisateur de la destruction de la Libye, loser devant Dieu et les hommes, que faut-il vraiment penser des donneurs de leçons qui valident le retour d’un cancre comme ce fou à lier ? 

Carla et Nicolas Sarkozy

Carla Bruni et Paul Bismuth

Reviendra, reviendra pas ? La question du retour de Paul Bismuth sur la scène politique nationale taraude les Français et les indices contradictoires se multiplient. En juillet, peu après sa mise en examen pour corruption active, Paul Bismuth avait indiqué qu’il s’exprimerait «fin août, début septembre» sur un éventuel retour en politique en étant candidat à la direction de son parti, l’UMP (opposition de droite), à pourvoir cet automne.

Depuis? Pas grand chose si ce n’est des déclarations parues dans la presse dominicale. Le Parisien explique ainsi que les bismuthistes sont en plein doute en cette rentrée. «Carla lui a fait une crise à Bali, elle ne veut pas qu’il y retourne!», assure ainsi un fidèle de l’ancien président français. Carla Bruni serait le principal obstacle à ce retour, mainte fois annoncé mais jamais officialisé. L’ex Première dame déteste l’univers politique. «Ça lui sort par les yeux, la méchanceté, la haine. Elle a été blessée, elle est encore folle de rage. Elle se dit qu’ils pourraient vivre tranquilles», explique un ami du couple qui s’empresse de minimiser: «Si Paul Bismuth décide d’y retourner, elle le suivra.»

«Presque une obligation»

Tout l’été, Paul Bismuth a hésité car il aime aussi la «tranquillité de sa vie actuelle» entre conférences aux quatre coins du monde et repos en famille, nous informe le JDD. «Avant l’été, c’était du 50/50, relève un ancien collaborateur. Depuis son retour de Bali, c’est un petit peu plus, mais il n’est pas emballé et il aime sa vie actuelle. Il est toujours dans le « go, no go ». Mais c’est vrai que l’échec total de Hollande lui crée presque une obligation», affirme anonymement, un autre proche collaborateur de l’ancien résidant de l’Élysée.

Une annonce définitive serait désormais prévue pour la mi-septembre. Car le temps presse, le délai pour les candidatures à la présidence de l’UMP est fixé à la fin du mois. Quoiqu’il en soit François Hollande est prévenu en cas de retour de Paul Bismuth, il ne jouera pas les faux-semblants: « S’il y va, c’est qu’il commence la présidentielle maintenant.»

Posted in: Actualité