FOLIE. Guerre à Gaza: Israël dépense 60 millions $ par jour et un massacre du Hamas

Posted on Août 22, 2014 @ 11:14

90


folieCertains Israéliens se rendent bien compte que le pouvoir en place roule, non seulement à tombeau ouvert, mais aussi à l’aveugle. Faire la guerre perpétuelle à Gaza en pensant que ça protégera Israël c’est de la navigation à vue. Pire, la guerre actuelle sert simplement le Premier ministre Benyamin Netanyahu, qui joue simplement sa propre carrière politique loin des intérêts nationaux en usant et utilisant le sang des Palestiniens avec le concours du Hamas qui vient de massacrer 11 Palestiniens.

Le coût global de l’opération israélienne à Gaza a franchi la barre des 2,5 milliards de $ après 41 jours de combats, laissant un grand trou dans le budget de l’Etat. Mais, Netanyahu n’en a cure. Pour une roquette tirée sur Israël, la riposte disproportionnée crée un trou abyssal dans l’économie israélienne mais, l’homme joue simplement sa symphonie morbide au même titre que les dirigeants du Hamas, dits « résistants ».

Le Hamas, non content de la mort de trois grands commandants militaires, qui n’a jamais pleuré la mort de civils palestiniens, à moins que je ne me trompe, a exécuté 11 Palestiniens soupçonnés d’être des informateurs de Tsahal, ce vendredi matin. Les 18 personnes ont été déclarées coupables par un tribunal de Gaza et dans la foulée exécutées au siège de la police de la Ville de Gaza. Un jugement supersonique sans la moindre preuve.

Les tirs de roquettes depuis Gaza sur Israël et les frappes aériennes israéliennes sur la bande ont continué ce vendredi matin. Des sources palestiniennes ont rapporté que quatre personnes avaient été tuées dans une attaque israélienne sur une zone agricole à Nusseirat, dans la bande de Gaza. Au moins six roquettes ont été interceptées par le système  dit Dôme de Fer (Iron Dome) à Sderot et dans d’autres parties du sud du pays. Un Israélien de 33 ans dont le nom n’a pas été révélé a été atteint par une roquette à Eshkol et il serait entre la vie et la mort.

Sentant qu’Israël s’enfonce et ne pouvant assurer, d’une part, la reconstruction à Gaza, et d’autre part, renflouer les caisses israéliennes, l’Allemagne, la France et la Grande-Bretagne ont commencé à travailler sur une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU qui mettrait fin aux combats dans la bande de Gaza. C’est pas trop tôt. Les États-Unis qui laisse faire, piégés ont été obligés, à l’instant, de rejoindre l’initiative européenne.

Personne ne sera gagnant, ni Israël ni le Hamas. C’est de la folie !

Posted in: Actualité