BIENTÔT L’HORREUR. Le Maroc alerte : 3000 jihadistes sont en route pour l’Espagne

Posted on Août 19, 2014 @ 14:11

55


Les djihadistes, qui sont originaires pour la plupart des villes du nord (Tanger, Tétouan et Nador), sont également détenteurs de permis de passage (ou de cartes de résident), qui leur donnent la possibilité de se rendre plus facilement dans les villes autonomes de Sebta et de Melilla. Ces permis sont délivrés aux marchands ou personnes habitant les régions de Tétouan et Nador.

Cette inquiétude a été confirmée ce matin même par le démantèlement d’une cellule terroriste qui avait, selon les autorités marocaines, des ramifications à Fès, Tétouan et Fnideq, ville située à moins d’un kilomètre de la ville de Sebta. En plus de chercher un appui pour financer leurs opérations, ces présumés terroristes devaient également recruter des Marocains et des étrangers pour aller combattre en Syrie et en Irak.

Du côté marocain, on s’inquiète de voir la région du nord du pays devenir un terreau de djihadistes. Les membres de la plupart des réseaux démantelés ces derniers mois dans le Royaume provenaient de cette région.

De même, certaines vidéos publiées par des combattants marocains en Syrie confirment que la majorité des combattants viennent de la région de Tétouan et de Fnideq, à l’image de Mohamed Hamdouch, alias Kokito. Ce jeune originaire de Fnideq a la particularité de poser sur des photos et des vidéos sur YouTube avec des têtes qu’il a lui même coupées « au combat ».

Source: AWDNews

Posted in: Actualité