VIDEO. Donbass: Coup de gueule de Sergei Fomchenkov, membre du comité exécutif de l’«Autre Russie»,

Posted on Août 13, 2014 @ 21:39

53


alexPar Alexandre Sivov

 

_____________________________________________________________________________________________________

Sergei Fomchenkov

Sergei Fomchenkov

J’ai déjà écrit sur Simon Verdiyan, membre du parti l’«Autre Russie», ainsi que de toute son équipe d’ambulanciers. Ils ont été arrêtés par l’armée ukrainienne et transférés au siège du SBU à Kiev. Tous ces ambulanciers sont accusés de terrorisme. Visiblement, Kiev ne souhaite pas que les populations du Donbass soient secourues. 

Sergei Fomchenkov, membre du comité exécutif de l’«Autre Russie», chef des «Brigades Internationales pour l’aide au Sud-Est de l’Ukraine» au sein des Forces d’autodéfense de la République Populaire du Lougansk revient sur ce dossier. Son coup de gueule concerne donc l’arrestation de ces ambulanciers dans le Donbass.

Je rappelle que les Brigades Internationales invitent dans leurs rangs, des combattants de n’importe quel pays, ainsi que des volontaires sur le plan médical, de l’aide militaire, ou encore financier. Sergei Fomchenkov habitait auparavant à Moscou. Son épouse et son enfant s’y trouvent toujours. Il raconte:

Simon m’a téléphoné et m’a dit que leur ambulance a été mitraillée près des villes de Marinovka et Stepanovka. Après ça, ils ont été stoppés. Il m’a dit aussi qu’ils ont allumé le signal d’alarme (sirène) de l’ambulance pour qu’ils ne tirent plus sur leur véhicule. Quelques minutes, après son téléphone ne répondait plus. Il est donc avéré que leur équipe a été arrêtée par l’armée ukrainienne. Kiev a officiellement annoncé l' »arrestation de cinq terroristes. » Ils ne sont pas des combattants, simplement une équipe médicale. Hélas, on les a torturé, selon quelques informations.

Si vous voulez mener la guerre, allez chez vous, chez les gens armés. Et vous devez relâcher toute cette équipe médicale. Nous trouverons quand même la possibilité de les faire relâcher, nous ne laisserons pas nos camarades en péril.

Le pouvoir en Ukraine est vraiment hors de toutes limites. En Russie, au pouvoir, ce ne sont pas des enfants de chœur mais, ils n’ont jamais atteint ce degré de folie. En Ukraine, les lois ne sont pas respectées, on compte des milliers des prisonniers politiques mais la communauté internationale se tait. Rien qu’à Kharkov, il y a des centaines de prisonniers politiques. A Odessa, une femme prisonnière a tenté de suicider. Les vrais terroristes, ce sont les membres de la junte de Kiev. Quant à ceux qui protègent les populations, ce sont des  libérateurs. 

Posted in: Actualité