CAMEROUNIAISERIES. Cameroun: Guillaume Soro, Armel Kana-Biyick et Boko Haram

Posted on Juin 4, 2014 @ 17:19

5


Les réseaux sociaux sont des pépites. Il y a du bon et du moins bon, du trash parfois, comme ce jeune camerounais de Douala en…string et montrant ses fesses relevées et soutenues comme celles d’une femme, qui s’exhibe sur Facebook. Il y a ce voyage de Guillaume Soro au Cameroun et les critiques qui vont avec. Et aussi cette sortie par la petite porte de Jean-Armel Kana-Biyick qui prend sa retraite à 24 ans, accusant les Lions d’être l’empire de la magouille. Ambiance.

Les pleurnicheries de Jean-Armel Kana-Biyick

Jean-Armel Kana-Biyick

Jean-Armel Kana-Biyick

Remonté comme un coucou Suisse, le joueur des Lions Indomptables et sociétaire de Rennes (Ligue 1 France), Jean-Armel Kana-Biyick, fils du célèbre Andre Kana-Biyick, 24 ans, annonce prendre sa retraite internationale. Les raisons: sa non sélection pour le Brésil et la « magouille au sein des Lions Indomptables ». Brocardé, le jeune Kana-Biyick ne doit pas venir jeter un oeil sur les réseaux sociaux. Il est lynché, insulté et très critiqué.

>>>Rejoignez-nous sur Facebook

>>>Suivez-nous sur Twitter

Mais, entre nous, connaisseurs du ballon rond, on peut dire sans se tromper qu’il n’avait pas sa place dans cette équipe. A son poste, il est barré par les excellents Dany Nounkeu (Besiktas) et  Aurelien Chedjou (Galatasaray), tous les deux remplaçants, barrés eux-mêmes par le choix du coach qui préfère faire jouer Joël Matip (Shalke 04). Ce dernier est milieu défensif pourtant. Jean-Armel, soit honnête, ces trois joueurs, tu ne peux jouer à leur place…Pire, il n’a retouché le ballon que le 30 mai dernier. Il dit qu’il n’était plus blessé…Certains Camerounais disent qu’il pleure sa prime ratée, rien de plus…

Le voyage de Guillaume Kigbafori Soro, président de l’Assemblée nationale ivoirienne.

Guillaume Kigbafori Soro

Guillaume Kigbafori Soro

Ah, encore une camerouniaiserie ou des camerouniaiseries relatives au voyage de l’Ivoirien Guillaume Soro ! Certains Camerounais sont fâchés, que dis-je, très fâchés de sa prochaine visite au Cameroun. Le programme de la 2e personnalité de Côte d’Ivoire n’a pas manqué de provoquer le courroux de ses détracteurs camerounais. Pour eux, il n’a rien à faire au Cameroun. Traité de meurtrier, il lui est même conseillé de passer par la porte prison de la Haye, avant de venir au Cameroun.

Les pro-Gbagbo voient quand même la réaction des anti. Ces derniers, dans l’humour corrosif camerounais leur demandent, de montrer enfin qu’ils sont des hommes et d’aller se coucher sur la piste de l’aéroport de Nsimalen. D’autres leur conseillent d’aller perturber son discours qu’il tiendra devant l’Assemblée nationale. Enfin, la dernière pépite trouvée sur Facebook demande au pro-Gbagbo, de convaincre les députés camerounais de porter un tissu pagne à l’effigie du président Gbagbo, pour dire à Soro qu’il n’est pas le bienvenu au Cameroun…

Boko Haram entre l’union sacrée et les niaiseries des aigris

boko

La psychose provoquée par les attaques de Boko Haram semble avoir ressoudé des liens rompus depuis des lustres. Les ennemis du Cameroun qui avaient pris pratiquement la défense du groupe extrémiste se font plus discrets. Enfin, depuis l’offensive de l’armée camerounaise qu’ils brocardaient en l’accusant de…dormir. Du coup, dépourvus d’argument, ils font de la diversion maintenant, ou alors ils préfèrent raser les murs.

« Man no run » crient les patriotes camerounais sur les réseaux sociaux, « cessez de faire votre Jeune Afrique », en harcelant les professionnels de la diversion, lorsqu’ils sont coincés. Les petites phrases assassines ont disparu et leur jeu favori, depuis deux jours, est de tenter de parler des Camerounais expulsés du Gabon ou de Guinée équatoriale. Ces pays parlent de défaut de carte de séjour. Ils vont même jusqu’à parler d’un pays faible, incapable de peser par rapport à ses voisins. Ils veulent sans doute que le Cameroun attaque ces pays comme il le fait avec Boko Haram.

Posted in: Actualité