NECROLOGIE. Cameroun (vidéos): Bell’a Njoh, le chanteur de makossa, a rangé son micro

Posted on Mai 27, 2014 @ 12:57

15


Bella NjohBell’a Njoh, le père de « Kossa kossa », de « Diwouse longo », de « Bulu », de « Bole bolo » ou encore de « Belle mère » mais surtout de l’incontournable classique « Mambo Penya », des chansons qui ont bercé notre jeunesse, s’en est allé. Loin, là-bas, où nous nous retrouverons tous. Il fut l’un des pères du makossa moderne, surtout celui qui n’a jamais accepté les influences extérieures qui minent aujourd’hui l’expansion de cette musique camerounaise qui a été la première à s’exporter.

Cette triste nouvelle vient de nous parvenir et, il y a quelques années déjà, Bell’a Njoh avait perdu son unique fils. Il faut avouer que le destin avait frappé très fort. Le monde musical camerounais est donc en deuil ce matin. Le chanteur est décédé ce matin à 4 heures à l’hôpital Laquintinie  de Douala de suite d’une longue maladie. Il était hospitalisé depuis 3 semaines et son état ne faisait que se détériorer au fil des jours. 

Bell’a Njoh – Kossa Kossa

Bell’a Njoh – Lambo la wodja

Bell’a Njoh– Mambo Penya

RIP Bell’a Njoh !

 

 

Posted in: Actualité