CAMEROUN. Le maître-chanteur Patrice Nouma règle ses comptes avec ses ex-amis !

Posted on Mai 24, 2014 @ 18:15

27


Maison d'arrêt de la Santé

Maison d’arrêt de la Santé

Le repris de justice et ancien caporal (braqueur selon ses détracteurs) de l’armée de l’air camerounaise est devenu, en l’espace de deux vidéos, la nouvelle coqueluche du Net camerounais. Il est même en passe de « faire tomber le Cameroun », disent ses fans. Dans sa dernière vidéo (en dessous), il fait des révélations qui sont probablement plausibles. Mais, que cachent réellement ces affaires ? Il ne s’agit aucunement de chercher à protéger des faussaires et autres criminels financiers, qu’il faut dénoncer, ce n’est donc pas le propos de ce post. Petit décryptage.

Il faut rendre à Cesar ce qui appartient à Cesar; et à Dieu ce qui est à Dieu. Cette révélation est salutaire mais, quand ça vient d’un falsificateur de première et bonimenteur reconnu, il faut démêler le bon grain de l’ivraie. La dénonciation de la gabegie au sein de la Mission permanente de la République du Cameroun auprès de l’Organisation des Nations Unies (sise au 22 East 73rd Street, New York, N.Y. 10021) et à l’Ambassade du Cameroun à Washington DC (sise au 1700 Wisconsin Ave. NW Washington, DC 20007 États-Unis), cache en réalité l’histoire d’un faussaire en mal de sensation. Patrice Nouma, puisque c’est de lui qu’il s’agit, règle simplement ses comptes. Le passage de ce flambeur et escroc à Paris, n’est pas passé inaperçu. 

Les documents obtenus par cet homme ne sont pas un hasard. En effet, comme à Paris auparavant, il arrive toujours à s’introduire dans les cercles du pouvoir en bon escroc qu’il est. C’est ainsi qu’à Paris, il avait fait une entrée fracassante en se présentant comme un proche d’Etoudi. Hors de l’Ambassade, auprès des non-Camerounais, l’homme se présentait comme étant le vice-consul de l’Ambassade du Cameroun à Paris. Les personnes escroquées, qui avaient cru en cette casquette de diplomate n’ont eu que leurs yeux pour pleurer. Dans son zèle, ne pouvant avoir un pouvoir de nuisance au sein de l’Ambassade pour faire chanter les diplomates, l’homme alla même jusqu’à promettre à l’Ambassadeur actuel, Lejeune Mbella Mballa, de le faire virer. Excusez du peu. Ceci, simplement parce que l’ambassadeur lui avait interdit l’accès à ce petit territoire camerounais après ses multiples forfaits.

>>>Rejoignez-nous sur Facebook

>>>Suivez-nous sur Twitter

Après avoir été arrêté à Paris et purgé une peine de prison à la célèbre Maison d’arrêt de la Santé (sise au 42, rue de la Santé, 75674 Paris Cedex 14) pour Faux et usage de faux en écriture privé, escroquerie en bande organisée et tentative d’escroquerie -qui ne sont pas des faits factuellement erronés-, le voici qui devient comme par enchantement, le chevalier blanc de la rectitude morale. Aux autres ! Cette réaction parce que j’ai été accusé de protéger certains. Que nenni. En réalité, les personnes citées dans la vidéo, je ne les connais ni de près ni même de loin, n’ayant pas remis mes pieds au Cameroun depuis belle lurette. Passons.

La vérité est simple. Selon nos informations, fiables et vérifiables, ce monsieur est aigri. En réalité, il se retourne contre ses anciens compagnons de route qui « ont mangé seul » comme on dit de façon triviale au Cameroun. Il voulait sa part du gâteau. Ne l’ayant pas obtenu et ayant pénétré les cercles des représentations diplomatiques camerounaises aux Etats-unis, il avait de quoi faire trembler ses compagnons de gabegie, qu’il dénonce aujourd’hui. S’il avait pu être membre de la mangeoire, rien de tout ce qu’il dit aujourd’hui ne serait sorti. Pire, il aurait menacé certains de représailles. Ces derniers, confiants, lui aurait dit d’apporter des preuves en le narguant. la vengeance étant un plat qui se mange froid, il a donc pris sa revanche sur des ex-amis.

Je ne crois pas que du jour au lendemain, après avoir eu un pedigree criminel comme le sien, le sieur Nouma puisse devenir comme par un coup de baguette magique, un Robin des bois, un bon samaritain. Quand on aide vraiment une personne, pas besoin de le montrer urbi et orbi via le Net. Non, c’est un escroc, un imposteur, qui règle ses comptes parce qu’il a été nargué par ses anciens amis. Le reste n’est donc que du dumping verbal, surtout vaseux. A trop se voir en haut de l’affiche, il risque de vite se brûler. Si le chef de l’Etat réagit, ce sera sa victoire, une victoire méritée sur ses ex-amis mais, rien de nouveau sous le soleil car, depuis des années déjà, les pratiques dans ces représentations diplomatiques camerounaises aux Etats-Unis sont dénoncées par des diplomates, notamment le commissaire cité dans la vidéo. Nous pensons, ici, que les personnes incriminées doivent rendre des comptes mais réaffirmons encore une fois que l’informateur règle simplement ses propres comptes, l’amour du Cameroun étant un faux prétexte…

Posted in: Actualité