UKRAINE. Moscou n’a pas besoin d’envahir l’Ukraine, son armée est faible

Posted on Avr 29, 2014 @ 23:27

49


pro-russe

LUHANSK, Ukraine – Après avoir validé le désordre à Kiev, le coup d’état aussi, il est amusant de voir les Américains condamner ce qui se passe à l’est de l’Ukraine.  Aujourd’hui, la ville de Luhansk est tombée comme un fruit mûr. Les séparatistes pro-russes ont ouvert le feu sur un poste de police pour prendre les armes, après avoir saisi le siège du gouvernement régional. Kiev a perdu des pans entiers de l’est de l’Ukraine. Son pouvoir s’évapore.

L’est ukrainien a encore été sous le feu des projecteurs. Une véritable journée d’action, surtout sans opposition, a vu de nombreux sites tomber entre les mains des séparatistes. Il y a eu simplement quelques échauffourées entre la police et les insurgés. On ne signale aucun blessé grave. 

Les militants pro-Moscou, en prenant le siège du gouvernement de la région de Luhansk, deuxième institution à tomber ce mois-ci après que la région de Donetsk voisine, il faut avouer que les incantations de Kiev, de Washington ou de Paris ne sont que des coups d’épée dans l’eau. Quand on va au front, il faut être prêt. Visiblement, les fascistes de Kiev ne l’avaient sans doute pas compris…

>>>Rejoignez-nous sur Facebook

>>>Suivez-nous sur Twitter

A Luhansk, la ligne de policiers anti-émeute qui a encerclé l’arrière du bâtiment du gouvernement, face à des centaines d’hommes et de femmes, n’a pu rien faire. A l’avant, des dizaines d’hommes, certains en tenue de camouflage vert et boucliers de maintien, avaient marché sans opposition dans l’imposant bâtiment blanc, tandis que d’autres ont brisé les fenêtres et ont soulevé le drapeau tricolore russe après avoir brûlé l’ukrainien. Tant que le pouvoir usurpé de Kiev, qui n’a donc aucune légitimité se contentera de son langage martial, rien ne se fera.

A cette allure, il (pouvoir fasciste de Kiev) est obligé de négocier…

Posted in: Actualité