CENTRAFRIQUE. Musulmans en fuite: une honte pour l’Afrique, un complot occidental

Posted on Avr 28, 2014 @ 9:24

17


Michel Djotodia & François Bozizé

Michel Djotodia & François Bozizé

L’ONU est décidément le vrai bras armé des pays occidentaux dits « communauté internationale », qui se cachent derrière elle pour commettre les pires génocides qui soient. La Russie et la Chine ont opposé leur veto mercredi 24 avril 2014 aux sanctions du Conseil de sécurité contre l’ancien président centrafricain François Bozizé et deux personnalités liées aux affrontements qui ont plongé le pays dans le chaos. 

Comment expliquer que ces pays-là, qui ont soutenu Michel Djotodia et sa rébellion puissent outrageusement (honteusement), permettre que ce leader de pacotille puisse vivre en paix au Bénin, alors que c’est lui qui est à l’origine de ce chaos ? Véritable cheval de Troie des Occidentaux, cet homme a laissé ses milices massacrer des chrétiens innocents et, aujourd’hui, leur fameuse communauté internationale assure le transfert des musulmans vers d’autres cieux et d’autres lieux, pour mieux piller le pays.

L’évacuation des musulmans s’est faite avec leur aval et la garantie tacite d’obtenir un état dans les zones du nord. Quand l’Occident lance ses armées à la conquête d’un empire colonial, c’est toujours pour  satisfaire les besoins de certains intérêts économiques. François Bozizé a eu le « tort » d’octroyer une concession pétrolière à la Chine, située au nord. Et, il a aussi dénoncé la vente par le canadien Uranim, du gisement d’uranium de Bakouma, dans le sud-est du Centrafrique, à Areva.

>>>Rejoignez-nous sur Facebook

>>>Suivez-nous sur Twitter

La France à fric manoeuvre donc, avec la complicité de ses amis. Une fois, dès qu’ils arriveront au nord, les musulmans feront donc allégeance aux membres de la « communauté internationale », en les remerciant de les avoir sauvé des barbares chrétiens, qu’ils ont auparavant massacré avec l’aval des maîtres et en demandant leur indépendance. Bangui n’aura que ses yeux pour pleurer car, il a accepté la présence des prédateurs, le loup dans la bergerie. Tous les musulmans partis, il n’y aura plus besoin de l’opération Sangaris.

Pour un pays aussi grand que la France et peuplé d’un peu moins de 6 millions d’habitants, le déstabiliser est tellement facile. Or, depuis la nuit des temps, musulmans et chrétiens ont vécu ensemble sans heurt. Pourquoi maintenant ? Cherchez l’erreur ! Diviser pour mieux régner est le scénario idoine. À défaut de pouvoir contester ces horreurs, ces gens s’appuient honteusement sur leur bras armé, l’ONU, pour faire diversion…On court vers une sécession

En décembre dernier, j’étais sur Télésud pour parler du Centrafrique:

Posted in: Actualité