UKRAINE: chaos: des pro-russes investissent les locaux de l’administration à Donetsk

Posted on Avr 6, 2014 @ 22:44

9


Manifestation pro-russe à Donetsk

Manifestation pro-russe à Donetsk

Alors que certains patrons ukrainiens virent de leurs entreprises des russophones, la Russie serre désormais la vice sur le gaz. Il faut choisir, boire ou conduire. L’Ukraine refuse l’augmentation du gaz, alors qu’il est devenu « européen ». Un petit chantage sur le passage des gazoducs sur son sol. Moscou étudie les possibilités de contourner l’Ukraine. on  va bien rigoler. Quand on sème le vent, on récolte le tempo la tempête. L’administration à Donetsk, a été pris d’assaut par les pro-russes. Les lâches vont accuser Moscou. Ils ont créer le désordre et sont maintenant victimes de leur propre fiente…

Les pro-russes ont hissé le drapeau russe sur le bâtiment administratif de Donetsk, ville en majorité russophone. Ce détail n’est pas négligeable, d’où le refus des « démocrates  » de Kiev soutenus par Washington et amis des nazis -étrange quand même-, de refuser un référendum. La peur a changé de camp. Plus de 2 000 protestataires manifestaient près des locaux gardés par la police quand, à la fin du rassemblement, environ 150 personnes, déjouant la vigilance de la police, dépassée, ont pris le bâtiment de l’administration locale d’assaut. Une réaction aussi équivalente à ce que les pro-Maïdan faisaient à Kiev. A qui la faute ?

Des manifestants ont amené le drapeau ukrainien qui flottait sur le bâtiment de 10 étages et hissé à la place un drapeau russe. Les manifestants brandissaient des panneaux avec les slogans «Donetsk, ville russe», «Donnez-nous un référendum» sur l’indépendance et le rattachement à la Russie, ou «Otan dehors». Mais bien sûr, les mêmes clowns diront que la ville de Donetsk a été annexée, tout comme la Crimée…

Il faut noter, en passant, que, des députés de Svoboda et Pravyi Sector (Secteur droit), des fascistes reconnus et amis de qui vous savez, préparent une loi scélérate  sur l’interdiction de la langue russe dans les services administratifs, les bibliothèques, les écoles et les universités…

Comme je le disais récemment sur La radio La Voix de La Russie, ces gens se sont tirés une balle dans le pied…

 

Posted in: Actualité
9 Responses “UKRAINE: chaos: des pro-russes investissent les locaux de l’administration à Donetsk” →
  1. A reblogué ceci sur Veloce Express Transport.

    J'aime

    Réponse
  2. BONJOUR MR ALLAIN JULES ! AURIEZ-VOUS DES INFOS SUR LA POPULATION DE GAZA ? CA NOUS CHANGERAIT DU QUOTIDIEN
    CORDIALEMENT

    J'aime

    Réponse
  3. Poutine avance doucement mais sûrement ,Obama doit être entrain de se bouffer les c…… !

    J'aime

    Réponse
  4. c’est tout le contraire d’un chaos qu’on peut observer dans les régions de l’est pro-russes où ce sont l’ordre et les forces structurantes qui prennent le dessus, sous la forme d’initiatives populaires saines. Le mot chaos est mal-venu dans le titre de l’article d’Allain Jules.

    A contrario le chaos va se répandre à l’ouest, dans les régions réputées favorables à l’Europe et à l’Otan. Bref, l’ordre russe va progressivement s’installer dans les provinces de l’est et le chaos, l’arbitraire et la crise économique vont gagner le reste de l’Ukraine.

    J'aime

    Réponse
  5. Rien de nouveau sous le soleil… C’était prévisible !

    J'aime

    Réponse

  6. Vidéo d’élans s’enfuyant du Yellowstone

    Une nouvelle vidéo très inquiétante circule. On y voit des élans fuir le prc du Yellowstone. Les USA viennent, et c’est là aussi très inquiétant, l’asile de leur population, ces nations sont l’Afrique du sud, l’Australie, Le Brésil et l’Argentine.

    Les signes d’un réveil du YS se multiplient, espérons que nous sommes face à un simple avertissement.

    J'aime

    Réponse
    • Dans le Film 2012, les survivants du cataclysme, càd les riches de l’occident, car une place ( un siège) dans l’arche coûtait 3 milliards de dollars, ont accosté à Cap Town en Afrique du sud. C’est là où le nouveau monde a commencé….

      C’est marrant que les usa demandent à l’Afrique du sud de loger les américains en cas d’éruption de Yellowstone.

      J'aime

      Réponse
  7. Yellowstone : Les USA demandent l’aide d’autres pays pour reloger leur population en cas d’éruption du Supervolcan

    Cette nouvelle paraît étrangement dans un contexte particulier, bisons et élans du parc ayant été filmés en pleine évacuation des lieux. Que faut-il donc en penser ?

    Selon un article publié par le journal Sud-Africain « The Afrikaaner », le parlement (ANC) d’Afrique du Sud a reçu une offre des États-Unis keur proposant de faire partie d’un plan de gestion des catastrophes où l’Afrique du Sud serait payé $ 10 milliards de dollars par an pendant dix ans. Le plan prévoirait le logement temporaire de millions d’Américains en Afrique du Sud en cas d’éruption du super-volcan de Yellowstone.

    Les autres pays qui participeront à ce plan sont le Brésil, l’Argentine et l’Australie. Un porte-parole du ministère sud-africain des Affaires étrangères, M. Sipho Matwetwe, a déclaré que l’Afrique du Sud « n’en fera pas partie, car il existe un risque que des millions d’Américains blancs puissent être envoyés dans notre pays dans une situation d’urgence et nous considérons que ce serait une menace à la culture nationale noire et à notre l’identité « .

    Un super-volcan est cent fois plus puissant qu’un volcan normal et en plus de causer la mort de millions de personnes, il pourrait éliminer toute une civilisation. Si le supervolcan de Yellowstone explose, l’ensemble du continent nord-américain serait dévasté et la Terre pourrait être plongée plusieurs années dans un hiver volcanique.

    La dernière éruption connue d’un super-volcan s’est probablement produite il y a environ 70000 années le long du lac Toba, à Sumatra, en Indonésie. Il a provoqué un hiver volcanique qui a duré de six à huit ans ainsi qu’une période d’effets globaux de mille ans.

    Une analyse scientifique récente de la roche en fusion sous le parc national de Yellowstone aux États-Unis a révélé qu’une éruption était possible sans aucune influence extérieure.

    Auparavant, les scientifiques pensaient que la plupart des éruptions de super-volcans étaient d’abord précédées par un tremblement de terre brisant la croûte terrestre et laissant s’échapper le magma. Mais une nouvelle étude démontre qu’elles peuvent se produire spontanément à la suite d’une augmentation de pression.

    Les super-volcans représentent la deuxième plus grande menace pour la vie sur Terre, après une collision de la Terre avec des astéroïdes. Par le passé, ils furent responsables d’extinctions massives d’espèces, de changements climatiques à long terme et d’ hivers volcaniques qui sont causés par la cendre volcanique cachant la lumière du soleil.

    Des scientifiques américains ont identifié l’Afrique du Sud comme une région où les gens pourraient survivre à l’hiver volcanique que le super-volcan Yellowstone pourrait entraîner. Bien que le gouvernement américain cherche à éviter toute panique parmi ses citoyens, il désire un plan d’urgence » au cas où le pire surviendrait.

    Le volcan est surveillé en permanence par des sismographes disposés en 45 points et il est probable que le gouvernement des États-Unis auraient un préavis de plusieurs semaines jours pour envoyer un grand nombre de ses citoyens à l’étranger, en particulier vers l’hémisphère sud.

    Le super-volcan de Yellowstone a explosé il y a 600.000 ans et a vomit plus de 1.000 kilomètres cubes de cendres et de lave dans l’atmosphère soit environ 100 fois plus que l’éruption du Mont Pinatubo aux Philippines en 1982 qui avait provoqué une importante période de refroidissement global.

    Bien que le ministère des Affaires étrangères et celui de la science et de la technologie d’Afrique du Sud aient étés pleinement informés du plan des États-Unis ainsi que des grandes sommes d’argent qui seraient payées pour lelogement temporaire des américains dans le Karoo et le Kalahari, le cabinet a décidé de rejeter la demande des États-Unis.

    Le Dr Sipho Mathetwe a déclaré : « le gouvernement sud-africain a de la sympathie pour le défi américain que représente Yellowstone, mais nous avons nos propres défis en Afrique du Sud. Il y a 200 millions de blancs en Amérique et si un trop grand nombre d’entre eux fuient vers l’Afrique du Sud, cela serait un gros problème, même s’il y a suffisamment de logements et d’infrastructures disponibles. Cela déstabiliserait le pays et pourrait même ramener l’apartheid. L’Afrique du Sud n’est pas à vendre ».

    L’ambassadeur des États-Unis à Pretoria s’est refusé à faire tout commentaire.

    http://www.turnerradionetwork.com/news/400-pat

    Traduction :
    http://leschroniquesderorschach.blogspot.com/

    J'aime

    Réponse
  8. Prem’s !

    J'aime

    Réponse

Courtoisie et respect. Pas d'insulte. Un lien par post et en rapport avec le texte sinon suppression. MODÉRATRICE.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :