VIDEO. Ukraine: comment Vladimir Poutine se moque du poker menteur des sanctions

Posted on Mar 26, 2014 @ 18:09

47


Vladimir Poutine

Vladimir Poutine

«Les Etats-Unis et l’Europe sont unis» dans la crise ukrainienne et «la Russie est seule», a affirmé M. Obama au cours d’une conférence de presse, aujourd’hui, à Bruxelles, en Belgique. Il n’y a pas meilleur manière de croire en ses mensonges et de le dire tout haut et toute honte bue. En réalité, il s’agit d’agitation dans un petit bocal de la part du président américain. Il sait très bien que les Européens ne peuvent le suivre dans sa dérive mensongère.

Il est pitoyable de sa part d’ignorer la condamnation des pays du BRICS face aux sanctions contre des personnalités russes. Mais, son agenda caché est de pousser les Européens à rompre avec la Russie pour que les Etats-Unis leur vendent du gaz de schiste. Point. M. Obama a estimé que la crise ukrainienne démontrait «la nécessité pour l’Europe de diversifier ses sources d’énergie» alors qu’elle est très dépendante des importations de gaz russe. Les derniers de ses soucis est donc l’Ukraine, encore moins, les Ukrainiens. Faudra expliquer ça aux clowns qui pensent qu’ils sont des hommes après avoir été aidés dans leur coup d’état à Kiev.

Rien que de regarder et écouter Vladimir Poutine railler les sanctions occidentales, est bon pour nos zygomatiques.

Traduction : SAVED7ASAN

En plus de railler avec humour l’absurdité & l’inanité de mesures qui semblent dictées par la rage, le dépit et l’impuissance, Vladimir Poutine fait montre de patriotisme et d’un véritable sens de la responsabilité : il a en effet ouvert un compte personnel dans une banque russe injustement ciblée par ces sanctions, et a demandé à ce que son salaire personnel y soit versé. Nos élites politiques sont bien loin de tout cela…

QUESTION D’UN JOURNALISTE : Vous vous êtes déjà exprimé au sujet des sanctions qui ont été imposées [contre diverses personnalités russes] lors de la réunion du Conseil de sécurité qui s’est tenue aujourd’hui, mais néanmoins, la liste comprend des noms dont la présence est difficile à expliquer, comme M. [Gennady] Timchenko, MM. [Arkady et Boris] Rotenberg et M. [Yuri]Kovalchuk, par exemple. Sont-ils visés parce qu’ils sont considérés comme vos amis, ou parce qu’ils sont liés aux événements de Crimée d’une quelconque manière ?

VLADIMIR POUTINE : Eh bien, pour être honnête, oui, j’avoue que ce sont eux, les « hommes armés courtois » [de Crimée] vêtus en tenue de camouflage et portant des fusils semi-automatiques au côté. Et [c’est vrai que] leurs noms de famille étaient un peu bizarres aussi. Les noms que vous venez de mentionner, par exemple: « Kovalchuk », « Rotenberg », « Timchenko » – ce sont tous des noms typiquement « Moskals » [terme ukrainien désignant les Russes]. Je pense que je serais sage de garder mes distances avec eux…

Les sanctions visent également une banque. Étant donné que cette banque n’a absolument aucun lien avec les événements de Crimée, et qu’elle a de nombreux clients, nous devrons certainement lui accorder notre protection et faire tout ce que nous pouvons pour nous assurer qu’il n’y a pas de conséquences négatives pour la banque elle-même ou pour ses clients.

Comme vous le savez, j’ai déjà déclaré que j’allais ouvrir un compte personnel dans cette banque, et j’ai d’ores et déjà donné pour instruction à la Direction administrative présidentielle de transférer mon salaire sur ce compte. J’ai également adressé une requête à la Banque centrale, non pas au sujet de mon salaire, mais en vue d’apporter un soutien à cette banque, d’autant plus qu’elle porte le nom très symbolique et vibrant de « Rossiya » [Russie].

Regardez.

>>>> MA DIVA A MOI, C’EST TOI…. 

 

Posted in: Actualité