DIEUDONNE. « Asu Zoa »: l’humoriste triomphe devant plus de 3300 fans à Bordeaux

Posted on Jan 26, 2014 @ 21:57

26


Patinoire Méridiack, 17h30, aujourd'hui

Patinoire Méridiack, 17h00, aujourd’hui

PATINOIRE MERIADECK, Bordeaux – Malgré la fine pluie qui tombait sur Bordeaux en fin d’après-midi, la patinoire Meriadeck était noire de monde dès 17h30 aujourd’hui. Les fans étaient ravis. Début janvier, le préfet de la Gironde et d’Aquitaine Michel Delpuech avait déclaré qu’il allait prendre un arrêté d’interdiction du spectacle « Le Mur » de Dieudonné, « dans le cadre des pouvoirs de police qui sont les siens, afin de prévenir les troubles à la tranquillité et à l’ordre public ». Ironman aka Dieudonné avait alors mis sur la table « Asu Zoa », dribblant avec classe les censeurs. 

Alors que la Licra Gironde avait annoncé une manifestation -les « qui » provoque ?-, aucun chat n’est venu troubler l’ordre public. Pluie ? Peur du ridicule ? Néanmoins, Alain Juppé, le repris de justice, avait mandaté  des huissiers de justice, pour qu’ils  assistent à la représentation, afin de s’assurer de la teneur non-répréhensible des propos entendus. Tout un programme, qui rend encore plus sarcastique et incisif, le chansonnier. Une représentation encadré par la police, donc. Et la police de la pensée, aussi. Loufoque.

Toujours est-il que, quand l’humoriste est arrivé sur scène, dans un vacarme indescriptible, sans donner le la, ses fans se sont chargés de le faire à sa place.  Dieudonné est devenu l’ennemi n° 1 du premier flic de France, ce Sarkozy de gauche insignifiant et vulgaire, père de basses manœuvres petitement politiques. En effet, le spectacle a été enregistré. Le contenu sera ensuite analysé. Que cherche ces gens ? Souhaitent-ils nous imposer un rire sur commande ?

>>>Rejoignez-nous sur Facebook 

L’humoriste a encore rendu fou ses détracteurs. Hollande, Valls, ou le président de la Licra. Un moment de bonheur pour les fans. A la fin de la représentation, l’humoriste a fait monter, sur scène, trois enfants, qui ont fait le geste de la quenelle avec lui. Une façon de dire aux quenellophobes que, la révolution de la quenelle ne s’arrêtera jamais. Sa viralité est inarrêtable…Tout le monde a ri de bon coeur. Chacun est reparti chez lui, sans incident. Il est vrai que les cars des CRS pouvaient en dissuader beaucoup, surtout ceux qui veulent que l’humoriste soit interdit.

Bordeaux a été comblé…

Tenez, le final  !

Addendum: 09h10 le 27/01/2014

Entrée du public !

Posted in: Actualité