DICTATURE. La jurisprudence Dieudonné ou l’arbitraire au coeur du pouvoir !!?

Posted on Jan 8, 2014 @ 11:26

174


Encore une fois, à tous les censeurs, sachez raison garder. On ne le dira jamais assez, qui plus est, dans un état de droit et surtout donneur de leçons, la France, qu’il y a dictature quand on prive un citoyen de sa liberté d’expression. Certains auront beau évoquer tout et n’importe quoi, cette liberté fondamentale et irréfragable est encadrée par la loi. Il s’agit d’un droit élémentaire que certains veulent bafouer, par mauvaise foi et dans l’illégalité la plus totale tout en faisant passer leurs émotions en force de loi. Pire, ceux qui valident cette action des bras cassés et incultes se croyant intelligents, qui nous gouvernent, ils ne sont que des crapules. Ambiance.

Ouverture de la boîte de Pandore.

Ce n’est pas Dieudonné qui veut casser la République. Ce sont ceux qui, avec leur discours martial, parce qu’ils ont le pouvoir, veulent casser cette République. De Nantes à Bordeaux, en passant par Tours ou Orléans, ce n’est pas aux édiles de dire qui fait de l’humour ou qui n’en fait pas. Pire, ce n’est pas à eux de déterminer qui ont doit aimer ou détester. Ce n’est non plus, parce qu’on est dépositaire d’un quelconque pouvoir, qu’on est habilité à légiférer à tort et à travers selon les besoins du moment. C’est de la falsification, du viol des consciences, de la folie. Certains ne mesurent pas ce qu’il est entrain de se passer. On est en plein obscurantisme.

Ceux qui veulent transformer un état de droit en vaste capharnaüm avec des prétextes fallacieux feraient mieux de mettre la même énergie pour résorber les problèmes d’emploi. Ce serait plus porteur électoralement que de se fourvoyer ainsi. Si cette jurisprudence scélérate, imposée par des officines de haine, anti-républicaines et essentiellement communautaristes passe, on assistera, en France, à tout et n’importe quoi. Il suffira de détester un artiste, un homme politique et consorts, pour faire interdire son meeting ou son spectacle. Où va-t-on ? Ces gens osent même parler d’un sursaut républicain, c’est une lapalissade. Quelle ironie !

Hystérie collective et glissement conséquent vers la pornographie.

queOn assiste à la mise en place d’une pornographie gratuite que nous servent les politiques avec l’appui nauséabond des médias. Les prostituées au moins, se font payer. Alors que rien ne prouve juridiquement que le geste de la « quenelle » est ce que veut faire croire la Licra, puisque nous sommes régis par des lois et nul n’est censé l’ignorer, on a appris, hier, que, deux adolescents ont été brièvement placés en garde à vue, pour avoir exécuter le geste de la « quenelle » au sein de leur lycée. Pire, l’un d’eux, serait mis en examen pour « apologie de crime contre l’humanité ». Si ce n’est pas un délire ça, je ne sais pas où va la France.

Dans le même ordre d’idée, un mannequin statique et en plastique (photo), la précision en vaut la peine, placé dans une vitrine d’un magasin de la marque italienne Diesel, dans le quartier de l’Opéra, entre le 9e et le 8e arrondissement de Paris, a aussi créé la polémique, hier. Ce mannequin innocent, faisait le fameux geste de la « quenelle. Encore ? On se demande finalement si, à la place du cerveau, ces gens ont des matières fécales ou de l’eau. Car, écouter leurs salmigondis tirés des fosses septiques, on se dit que la France marche sur la tête. N’est-il pas ?

Dieudonné est-il un citoyen de seconde zone et pourquoi ?

Procès d’intention, invectives, diffamation. Tout se mélange. Certains vont jusqu’à dire que l’homme est un antisémite. il faut rétablir la vérité: il n’a jamais été condamné pour antisémitisme. Jamais.  Harcelé par les officines de la pleurniche hypocrite, surtout des croqueurs de diamants, depuis 10 ans – excusez du peu-, cet homme, après plus de 30 procès, en a perdu 7. En réalité, des procès politiques et rien d’autre, et des jugements tirés par les cheveux. Nous avons assisté à ces parodies rendues, qui plus est, au nom des Français. Quelle falsification !

La férocité des adversaires et ennemis de Dieudonné dépasse l’entendement. Pour une personne qui ne fait que parler, cette tentative de bâïllonement, ressemble étrangement à un aveu. De faiblesse, celui de refuser d’entendre la vérité. Sinon, pourquoi cet acharnement alors que les tribunaux sont là pour juger ?  Mais, quand on sait que ce sont uniquement et essentiellement les propos de l’humoriste qui sont condamnés, on se demande pourquoi cette falsification ? Dieudonné est-il un citoyen de seconde zone ? Si oui, déchirons la Constitution et faisons une nouvelle révolution, par la….quenelle.

Un complot ourdi par le pouvoir et qui ne fait aucun doute.

A moins d’être autiste et de porter des oeillères, chacun sait que le but est d’abattre cet homme. Un résistant baptisé dans les fonts baptismaux de cette fraude antiraciste, qui n’est que du commerce fait sur des minorités avec nos impôts. Quand on tente de vous voler votre travail, quand on vous harcèle financièrement, quand on vous condamne sous de faux prétextes alors que vous êtes un humoriste, il y a maldonne quelque part. L’hypertrophie sur le geste de la « quenelle » prend finalement, et encore et encore, une dimension très humoristique, quand on voit comment des gens font le forcing pour entrer par effraction dans la tête des autres. Une vraie folie.

Amusant d’entendre Rachida Dati dire que Dieudonné est « un sale personnage, il doit être poursuivi et condamné », ce matin sur BFMTV. C’est vraiment le monde à l’envers, l’hôpital qui se fout de la charité. Mais bien sûr, dans les médias, toujours des reportages à charge, jamais équilibrés, toujours dans l’outrance, le mensonge et la désinformation. C’est peu dire. On peut comprendre ces médias subventionnés mais, quelle fierté pour ces reporters, qui usurpent le métier de journaliste, n’ayant sans doute que le parchemin, sans vraiment faire leur travail ? Ils participent à cette pornographie incroyable et ce complot insipide…

En conclusion, comme le disait Malcom X, « si vous n’êtes pas vigilants, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment ». A méditer. Putain, 10 ans d’acharnement abscons !

Publicités
Posted in: Actualité