EDF. Bleus: Jean-Michel Larqué veut (aussi) son heure de gloire et attaque Patrice Evra

Posted on Nov 18, 2013 @ 9:14

8


Patrice Evra

Patrice Evra

Comme une évidence. Comme une suite logique. Tant qu’ils n’auront pas la peau de Patrice Evra, il n’y a pas de doute possible ils poursuivront. Reproché d’avoir fait une sortie au plus mauvais moment, le joueur des Bleus Patrice Evra avait été brocardé par une certaine caste qui se croit tout permis et surtout croit parler au nom des Français. Que nenni.

Le viré de TF1, Jean-Michel Larqué, a en remis une petite couche haineuse sur le défenseur de Manchester United, croyant parler au nom de la France et des Français. Mais qui est-il ? Après une carrière chez les Stéphanois et un passage chez les Bleus qui n’a laissé aucun souvenir aux officianidos du football, il veut, aujourd’hui, son heure de gloire. Mimétisme ? Quand un footballeur de Cromagnon, se prend pour une lumière, là, il faut dire stop. Que peut-on reprocher à Evra sur le plan sportif quand on ne lorgne pas sur sa couleur de peau ? Les « qui » sont responsables de la défaire de Kiev ? Surtout pas lui, il faut que les responsabilités soient cherchées ailleurs…Passons.

J’avoue avoir oublié à quoi il ressemble ce Larqué, avant son passage, hier, sur Canal+. Voici ce qu’il dit à propos de Patrice Evra, l’homme qui devrait, si on les écoute, marquer tous les buts des Bleus, défendre et surtout être, aussi, le gardien-araignée, qui n’encaisse aucun but. Ces gens-là, la haine chevillée au corps, des sorties toujours mâtinées de racisme, me gonfle de plus en plus. Ils ne se taisent pas ? Nous aussi on va leur dire ce que nous pensons. Le timing choisi prouve bien que ces gens souhaitent la non-qualification des Bleus, pour cracher leur fiel nauséabond.

Voici ce que ce Larqué déclare après la question suivante « Même s’il y a prescription, pensez-vous que la sortie d’Evra était dans le bon timing ? »:

« Ils sont comme ça, ils sont en désaccord complet avec la France et notamment la France du football »

«Le peuple du football ne l’aime pas»

« Quand j’entends Evra qui dit : ‘Moi, le peuple m’aime’, je ne sais pas lequel mais en tout cas le peuple du football ne l’aime pas. Moi, je suis bénévole et je suis dans le football de base, le football amateur, et tous les jours de toute la semaine de toute l’année, je peux vous dire que personne ne l’aime. »

Son timing à lui est donc très logique dans la mesure où, son envie, est la non-participation des Bleus au Mondial brésilien de 2014, pour ensuite se lâcher à fond. Ces gens sont dangereux pour la cohésion nationale. Ce sont des monstres…

Posted in: Actualité