TRISTE MONDE ET JOYEUX MONDE. Info: la planète en feu et la planète du jeu

Posted on Oct 27, 2013 @ 10:49

16


Diantre. Dès potron-minet, après avoir parcouru la presse, et puis jeté un un petit coup d’oeil sur Internet, sans même profiter de l’heure de repos supplémentaire à nous accordée, on tombe des nues. Mais où va le monde ? Un peu estomaqué, désabusé même, on se pose des questions sur notre devenir. En cette pause dominicale, on apprend que le monde s’est encore embrasé à Bagdad, ou qu’en Turquie, il y aura des cris de joie ou des larmes. Fichtre. 

Turquie: commençons par la bonne nouvelle, du moins, celle qui nous empêche de pleurer. Oui, quelque part en Turquie, un petit sourire vient plus ou moins illuminé la journée. Ah, encore une bonne nouvelle pour la numéro 1 mondiale Serena Williams ? Comme vous le savez sans doute, elle participe à sa finale des Masters. Elle sera opposée à la chinoise Li Na. C’est vrai que jamais chinoise n’a été à pareille fête mais, elle très en forme tandis que Serena Williams semble lasse. Li Na a facilement battu la Tchèque Petra Kvitova (6-4, 6-2), tandis que Serena Williams a rencontré beaucoup plus de difficultés face à la Serbe Jelena Jankovic (6-4, 2-6, 6-4). On saura cet après-midi mais, je la vois déjà portant le trophée. Nous y reviendrons,

Irak: Ah, Bagdad ! Que de morts, que de larmes; que de bombes, que de folie; que de tristesse, que de tueries. Sale dimanche en Irak, Au moins 26 personnes ont été tuées dimanche dans l’explosion de huit voitures piégées dans la province de Bagdad portant à plus de 600 le bilan des morts dans les violences en Irak depuis le début du mois. Les autres explosions ont eu lieu dans les quartiers de Bayaa, Baladiyat, Machtal, Hourriya et Dora à Bagdad et à Saba al-Bur, une banlieue nord de la capitale. Ceci porte à 5.300 mort depuis le début de l’année. Mais alors, tout ça pourquoi ? Sans cynisme, pour rien, ou si, pour tuer…

Cameroun: le philosophe et politologue camerounais Achille Mbembe, enseignant d’histoire et de sciences politiques à l’université de Witwatersrand à Johannesburg en Afrique du Sud et à Harvard aux États-Unis, vient de publier un nouvel opuscule. Intitulé « Critique de la raison nègre » ( Editions La découverte). Dans cet essai de 270 pages, il propose d’en finir avec la notion de race. « Face au nègre, la raison perd la raison. » clame-t-il dans une interview qu’il donne ce matin dans le magazine LePoint.fr (clic), fustigeant l’attitude des personnes qui ont traité Taubira de guenon.

France: Alléluia ! Nous sommes sauvés ? De quoi donc ? Face à la grogne des Français, qui se voyaient déjà revenir aux petites liasses cachées sous le matelas, le gouvernement revoit finalement sa copie de soumettre l’épargne aux prélèvements sociaux. Seule l’assurance-vie restera concernée par cette réforme très controversée. Ah, quand la raison a finalement raison…tautologie ? On s’en faut ! L’essentiel est que, rien ne change finalement…quoique, ceux qui ont des assurances vies vont rager. Tiens donc, je n’en ai pas. Faudrait quand même y penser…

Posted in: Actualité