POLEMIQUE. Patrice Evra se défend face à la corporation et le clan des petits racistes

Posted on Oct 21, 2013 @ 10:28

21


Patrice Evra

Patrice Evra

La haine chevillée au corps, des accusations mensongères et surtout mâtinées de racisme, en quelques heures, la réponse vraie de Patrice Evra à des attaques constantes s’est transformée en vrai lynchage médiatique, en règle. La corporation médiatique s’arroge donc le droit d’attaquer, mais, en retour, refuse toute critique. Quand on parle de la famille d’un joueur, comme l’a fait Pierre Menès-« Bibendum », on ne critique plus ses performances mais l’homme. C’est ce que vit le défenseur français, le mancunien Patrice Evra.

Toutes les personnes qu’il a chatouillé, à juste titre d’ailleurs, crient au loup. Or, ils ont fait pire, de « Tournevis » Courbis en passant par « Fernandel » aka Fernandez. Ce dernier dit qu’il va porter plainte pour injures publiques. Ils avaient tous demandé la tête du défenseur, meilleur latéral gauche français depuis des années et l’un des meilleurs du monde, aussi – n’en déplaise aux esprits chagrins-, après la coupe du monde ratée d’Afrique du sud. Hélas, ils reprochent aujourd’hui à Laurent Blanc et à Didier Deschamps de l’avoir rappelé et de le maintenir à son poste. Quelle ironie ! Est-ce à ces aigris de constituer l’équipe de France sans fonction aucune ?

Quand Bixente Lizarazu dit sur Téléfoot qu’il n’a jamais été sélectionné avec Evra, tout le monde prend sa parole pour argent comptant or, il ment outrageusement. Evra arrive en sélection en mai 2004. La France va à l’Euro sans lui mais avec Liza. De dire un mensonge aussi bas, devant la France entière, c’est prouver qu’on a pour seule expression que le mensonge pour enfoncer son successeur chez les Bleus. Il suffit d’écouter Liza pendant les matches de l’équipe de France pour comprendre qu’il déteste Evra. Quand Clichy l’autre défenseur gauche a joué, il annonçait fièrement: « Clichy marque des points et restera probablement ». Un message subliminal qui en dit long sur cette envie de ne pas voir l’enfant des Ulis en Bleu. Qui se souvient encore du coup de gueule de Liza après la coupe du monde ? Il demandait de virer toute l’équipe. On peut donc le comprendre mais, comprendre aussi Evra et son exaspération.

On peut critiquer une personne. C’est normal. En revanche, quand on s’abrite derrière le mensonge et la mauvaise foi, c’est pire, c’est petit et regrettable. Pierre Menes, sur Canal+, a déclaré qu’Evra était un piètre joueur. Je ne sais pas si, lui, il a poussé dans sa jeunesse dans une petite balle, même de tennis, avec ses pieds, pour parler du football. Et que dire de Courbis-Tournevis ? Ce repris de justice a fait fort. lisez seulement:

« Evra, pour moi, est un ailier gauche moyen, qui se rappelle de temps en temps qu’il joue arrière gauche. Il accompagne ses adversaires sans les empêcher de centrer. Il parle de lui en disant que c’est un guerrier et il tourne le dos dès qu’il y a un tir de peur de la prendre dans la poitrine ou sur le visage. Il n’a aucune connaissance de son poste. Evra, c’est le seul arrière gauche au monde à être de temps en temps hors-jeu, c’est un exploit. »

Quand on lit une telle attaque ridicule et mortifère, on se dit qu’on a atteint le fond de la haine et du mensonge. Qui de Alex Fergusson ou de Courbis peut parler football ? Franchement, revenons aux choses sérieuses. Courbis s’est reconverti en chroniqueur foot, lui, entraîneur d’un club algérien. D’ailleurs, seul les officianidos du foot comme moi connaissent  l’USM Alger. Sans faire une insulte au football algérien, sérieusement, on ne peut se targuer d’être un bon coach, après un passage aux Girondins puis à l’OM pour se retrouver à Alger.

Mais, quand un membre du clan des petits racistes jaloux entre dans la danse, ça frise la folie. Un certain Riolo prie et pleure en souhaitant que la France ne se qualifie pas pour le prochain mondial. En 2008, il disait de Lizarazu: « Je savais que Liza, ce n’était pas un bon gars. Il y a pas mal de mecs de la génération 98 qui ne sont pas des mecs super et Liza en fait partie. » Aujourd’hui par communautarisme ou corporation, il charge Evra. Sur de nombreux forums, le même sentiment des racistes qui ne veulent pas que la France se qualifie. Ils disent pourtant aimer la France ces clowns ! Le tweet de ce Riolo suivi d’un des ses amis se passe de tout commentaire:

riolo

Après ils vont nous dire qu’ils ne parlaient que des performances du joueur or, ce n’est que le racisme qui les accompagne…Patrice Evra a eu raison de s’insurger. Peu importe le calendrier ou le timing comme ils disent, c’est de l’esbroufe. Personne ne peut accepter d’être sali à longueur de journée sans réagir. Enfin, probablement, si c’est un noir. On le saura par rapport à ce qui arrivera à Evra après son passage devant Deschamps et Noël Le Graët à la fédé.

Basta ya, marre des racistes !

Posted in: Actualité