INDISCRETIONS. Lions Indomptables: les vraies raisons du « départ » de Samuel Eto’o

Posted on Sep 9, 2013 @ 13:17

12


Samuel Eto'o Fils

Samuel Eto’o Fils

YAOUNDE, Cameroun – Le pichichi Samuel Eto’o Fils, actuel sociétaire du club londonien de premier ligue Chelsea, joueur camerounais le plus titré sur le plan international et probablement qui le restera, fait une sortie par la petite porte. Il a donc annoncé, à la surprise générale, qu’il arrêtait sa carrière internationale, laissant les Lions indoptables du Cameroun qui luttent encore pour leur qualification pour le Mondial brésilien, sur le carreaux, d’autant plus qu’il est le capitaine de cette équipe.

Les mauvaises langues disent qu’il souhaite, en secret, un appel du président camerounais Paul Biya, remake de son appel à Roger Milla pour le Mondial italien de 1990. Mais, ce Cameroun-là est-il capable de se qualifier pour le prochain mondial ? C’est moins sûr, vu son niveau actuel avec en face, des équipes comme les Eléphants de Côte d’Ivoire, les Supers Eagles du Nigéria ou encore la modeste équipe du Cap Vert qui a fait mordre la poussière à la Tunisie avec lesquelles il faudrait se battre pour partir à Rio…

Hier, à Yaoundé la capitale politique du Cameroun, au stade Ahmadou Ahidjo, les Lions affrontaient l’équipe de Libye. Les Camerounais ont remportés leur match à l’arraché, en battant les Libyens ( Chevaliers de la Méditerranée) avec le plus petit des scores, 1 but à 0. Le spectacle se déroulait aussi en dehors de l’aire du jeu, avec les photos du frère Guide Mouammar Kadhafi brandies dans les tribunes comme le montre la photo en dessous.

yaoundé

Revenons à nos moutons. Pourquoi Samuel Eto’o a quitté aussi petitement les Lions indomptables ? Selon de nombreuses sources, le feu-follet et goléador a compris, avec le nouvel entraîneur Volker Finke, qu’il ne pouvait plus imposer ses vues. C’est ainsi qu’il n’a pas aimé le fait que ses protégés, en l’occurrence Achille Webo et Carlos Kameni, ne soient pas dans le 11 de départ. Pour lui, pour ce genre de match décisif, Choupo-Moting qui surclassait Achille Webo, était très tendre. Quant à Charles Itandje, Samuel Eto’o aurait reproché au portier camerounais de n’avoir pas été là au moment opportun, notamment, quand le Cameroun le sollicitait et qu’il refusait de venir. A certe époque, accuse Eto’o, il rêvait, lui, de porter le maillot de l’équipe de France.

Alors que le ministre des sports camerounais, contraint, alait tenter de faire une médiation, c’est alors que Samuel Eto’o déclara qu’il n’allait plus porter les couleurs des Lions si sa volonté n’était pas respectée. Le coach allemand Volker Finke indiqua alors que lui aussi ne voulait plus travailler avec lui et que, s’il restait,  il lui retirait le capitanat en faveur du marseillais Nkoulou. Le ministre pria alors Eto’o de jouer, car le match était décisif. Il accepta et donna sa parole au ministre.  Volker Finke, rétissant à lui donner le brassard, allait se résoudre à le lui donner pour ne pas l’humilier. Le goléador fut plutôt bon et indiqua a ses coéquipiers, à la mi-temps, qu’il n’allait plus porter le maillot des Lions à l’issue de la rencontre. Blessé, il allait sortir avant terme, et profita alors de dire aurevoir au public venu nombreux applaudir les Lions.

Un coup de tête donc, qui peut lui faire regretter car, il a encore de belles années devant lui. Si les Lions se qualifient pour le prochain Mondial et que le président Biya ne demande pas son retour, il risque d’avoir des regrets, d’autant plus qu’une participation au Mondial étofferait son palmarès.

Palmarès haut en couleurs et non-exhaustif:

  • Quatre trophées de meilleur joueur africain de l’année : 2003, 2004, 2005, 2010
  • Meilleur marqueur des phases finales de la coupe d’Afrique des Nations (CAN): 18 buts.
  • Vainqueur de la ligue des Champions (2006 et 2009 avec le Barça) et (2010 avec l’Inter de Milan)
  • Champion Olympique (2000)
  • Lion d’or africain : 2004, 2009, 2010 et 2011
  • Meilleur buteur de l’année IFFHS : 2010
  • Meilleur joueur du championnat de Russie : 2013
  • Meilleur buteur de l’histoire du Cameroun avec 55 buts

Etc…

Que dire de plus ? Bye bye champion !

Posted in: Actualité