L’AVEU ET LE DENI. Cameron : « le président Bachar al-Assad est maintenant plus fort »

Posted on Juil 21, 2013 @ 21:16

37


David Cameron / Photo: BBC/Getty

David Cameron / Photo: BBC/Getty

Le Premier ministre britannique a affirmé, ce matin, lors de l’émission Andrew Marr Show sur la chaîne BBC1,  que, le Royaume-Uni ne fournira pas d’armes aux rebelles syriens, malgré la pression exercée sur l’Union européenne (UE) pour la levée de l’embargo sur les armes.

David Cameron a admis que le président syrien, Bachar al-Assad , a renforcé sa position ces derniers mois, tout en avertissant que, le pays était confronté à une «trajectoire déprimant ».

Dans cette interview du Andrew Marr Show sur la BBC1, le Premier ministre a donné, enfin,  son indication la plus claire en ce qui concerne la Grande-Bretagne sur la fourniture d’armes aux rebelles syriens.

>>>>Rejoignez-nous sur Facebook

Néanmoins, David Cameron a insisté en indiquant qu’il était toujours engagé à aider l’opposition syrienne tout en admettant qu’en son sein,  il y a  « beaucoup de méchants». Il a également reconnu que Bachar al-Assad a renforcé sa position.

Le Premier ministre a déclaré:

« Je pense qu’il est plus fort qu’il ne l’était il ya quelques mois mais, je peux décrire la situation comme une impasse. Et oui, nous avons des problèmes avec une partie de l’opposition, qui regorge d’extrémistes et bien sûr, nous n’avons rien avoir avec eux. « 

Mais, Cameron a déclaré qu’il serait erroné d’abandonner l’opposition, bien qu’il ait souligné que la Grande-Bretagne ne fournirait que du matériel non létal.

Il a poursuivi, usant de métaphores:

«Avoir des extrémistes dans l’opposition n’est pas une raison pour tout tirer vers le haut, le pont-levis, ou de mettre notre tête dans le sable. Ce que nous devrions faire est de travailler avec nos partenaires internationaux pour les aider. Ces millions de Syriens, qui veulent être libres et voir une Syrie démocratique, ont encore de l’espoir « .

A propos de l’armement de l’opposition, le premier ministre a déclaré:

«Nous n’allons pas intervenir en fournissant des armes, mais je pense que nous pouvons, avec les partenaires … renforcer les parties de l’opposition syrienne qui peuvent vraiment représenter le peuple syrien. »

Cameron a nié que son épouse, Samantha, qui avait été profondément émue par le sort des réfugiés syriens quand elle a visité un camp de réfugiés au Liban, lui a dicté la politique du gouvernement britannique, comme l’a rapporté la semaine dernière, le journal The Times, indiquant qu’elle a fait pression sur lui pour une intervention.

«C’est totalement une légende urbaine », s’est défendu Cameron,  « Samantha est allé dans un camp de réfugiés au Liban, parce qu’elle voulait voir par elle-même, d’autant plus qu’elle travaille pour Save the Children. Elle a été très émue par ce qu’elle a vu. Vous entendez des gens, qui fuient une régime épouvantable, qui assassinent leurs maris, épouses et enfants, détruisant leurs communautés etc.

« Il faut aussi savoir que le régime complote avec les groupes extrémistes, afin qu’ils puissent dire au reste du monde, regardez ces extrémistes épouvantables, l’alternative à Assad. « 

Le Premier ministre a ajouté, à propos de son épouse:

«Elle n’a aucune influence sur ma politique ou sur ce que je suis car, je suis très passionné par ce qui se fait (en Syrie) depuis très longtemps. Je n’accepte ps l’idée de savoir que nous sommes sur une trajectoire déprimante. Nous devons changer cela..»

L’interview. « A partir de la 11’50 »

Source: The Guardian,

Traduction: Allain Jules

______________________________________________________________________________________________________

Note: vous l’aurez compris, ces gens ne se trompent jamais et ont toujours raison. En proie à la défaite qui pointe son nez en Syrie, ils sont droits dans leurs bottes, pour ne pas perdre la face alors que leurs jugements de départ étaient biaisés. En privé, ils reconnaissent la victoire du président Assad, et en public, ils poursuivent dans ce fiel outrancier…Un déni inquiétant qui montre néanmoins que la propagande ne passe plus…

Publicités
Posted in: Actualité