FOLIE. Syrie: embargo levé, reportage bidonné du Monde, armes chimiques etc

Posted on Mai 28, 2013 @ 23:58

260


masqueL’Europe veut par tous les moyens exister mais, il ne pèse plus dans la balance monde. C’est rapé. Le vieux continent, qui a toujours pensé que la force seule résout les problèmes aime bien le sang versé. C’est acté. Les « qui » sont derrière l’esclavage ? Les « qui » sont derrière la première et la seconde guerre mondiale ? Passons. Malgré les dénégations des politicards sans perspective, qui crient au loup quand nos jeunes vont combattre en Syrie, ils sont les vrais instigateurs de cet engouement…Attention au retour de bâton.

Mais, la levée de l’embargo sur les armes aux terroristes, n’est que théorique, parce que les Européens savent très bien que ces armes, si elles sont livrées, se retourneront contre eux. Ils disent que c’est uniquement au CNS que ces armes, si elles sont livrées, le seront. Or, les terroristes sur le terrain -ils le savent-, ne reconnaissent même pas ces gens. Eux-mêmes, n’arrivent même pas à s’entendre. Mais, nous verrons, à la guerre comme à la guerre mais, dans ce jeu morbide et mortifère des Européens, leurs terroristes seront perdants.

Quand on entend le régime français prendre pour argent comptant les salmigondis des journalistes du Monde, on ne peut que s’étrangler de rire. Ils auraient apporté des échantillons d’armes chimiques collectés par des médecins syriens et, ces derniers seraient actuellement analysés. Encore une fois, ces gens nous prennent pour des demeurés. La vraie question est: avec qui ils étaient en Syrie ? Très drôle…

Lisez cette excellente tribune de Claude Petrovic:

Des gaz de combat en Syrie, vraiment ?

par Claude Petrovic R, lundi 27 mai 2013, 18:15

« Reportage »… ou farce macabre ? .

– Les Qatariotes se sont payés le PSG et les palaces parisiens, ils peuvent se payer pas mal de… monde…

– La plupart des gaz de combat (sarin et autres neurotoxiques, vésicants…) passent par la peau et un masque à gaz ne sert à rien si on se promène sans une combinaison ou, au moins, un treillis traité, avec des manches longues boutonnées aux poignets.

– Avec une barbe, un masque à gaz ne sert à rien : les gaz passent entre les poils.

– Les masques industriels ne sont pas adaptés à la protection contre les gaz de combat.

– Les « journalistes » n’ont pas été contaminés, quelle chance !

– Les seules images relatives au « fond » du propos montrent des barbus auxquels on administre un collyre.Vachement probant !

– Les deux terroristes et les mercenaires qui sont morts à l’hôpital islamiste sont probablement décédés suite aux injections d’atropine injustifiées.

– Les terroristes interviewés donnent des versions différentes des faits. Les symptômes indiqués relèvent principalement d’un état de stress intense et de terreur panique (bien justifiée : ils ont rendez-vous avec les 72 vierges).

– Tout ça pue la mise en scène de bas étage et l’improvisation hâtive. Même les studios d’el Jazirat nous avaient habitués à plus de professionnalisme dans leurs montages. Les complices otanesques des wahhabo-fascistes doivent vraiment être désespérés. Tant mieux.

– On a opportunément oublié de rappeler que les seules forces mises en cause devant l’ONU (et pas dans la presse à scandale) pour utilisation de gaz de combat sont, justement, les égorgeurs barbus de la soi-disant « ASL ».

– On nous prend encore une fois pour des cons avec les « armes de destruction massive », le pire est que la majorité des gens continuent d’avaler les mensonges des médias dominants.

Posted in: Actualité