PSG. Emeutes du Trocadero et justice: mais où sont donc les descendants d’esclaves ?

Posted on Mai 16, 2013 @ 7:53

73


Jean-Sébastien Vialatte

Jean-Sébastien Vialatte

Le procès des casseurs lors des festivités du titre de Champion de France du PSG a débuté par des comparutions immédiates, hier, mercredi soir, au palais de justice de Paris. Les petits fils d’esclaves devaient faire la UNE mais, bizarrement, il n’y en avait quasiment aucun. La 23e chambre du tribunal correctionnel traitait 12 dossiers et, 16 allaient être poursuivis ce matin mais, selon nos informations, il faut un microscope pour trouver les descendants d’esclaves.  Or, selon l’élu de la République, Jean-Sébastien Vialatte, député-Maire de Six-Fours-les-Plages dans le Var, ils sont les responsables. Les Six-Fournais ont un élu raciste et ignorant qu’il faut condamner. Le député UMP de la 7ème circonscription du Var a été comme on s’en doute, blanchi par son parti…raciste. Quand je pense qu’il a des descendants d’esclaves qui votent pour ce parti…

De là à ce qu’on disent que, les noirs courent très vite, il n’y a qu’un pas que certains internautes ont déjà franchi, accusant les policiers d’êtres complices, faibles et fainéants, puisqu’ils ont laissé filer les vrais coupables. Mais, dit en passant, il y a plus de fierté d’être descendants d’esclaves que d’esclavagistes, à moins que le renversement de l’échelle des valeurs soit la chose la mieux partagée en ce moment en France. Oui, les Six-Fournais ont un élu raciste et ignorant qu’il faut condamner. 

Les « qui » ont donc fait face à la justice, prenant de légères peines, des sursis, surtout que le Qatar qui avait voulu peu de policiers et la Mairie de Paris parlent de petits incidents ? Nicolas, 23 ans, chauffeur de poids lourds et au casier judiciaire vierge, originaire du Val d’Oise, était accusé d’avoir dégradé un scooter. Tariq, Franco-pakistanais, 18 ans, de Sucy-en-Brie, comparaissait pour un jet de canette en direction des forces de l’ordre.  Alexandre, 26 ans, originaire de Seine-et-Marne, Mickaël, 27 ans, sans emploi, vivant chez ses parents dans le VIIIe arrondissement de Paris, et trois Brésiliens, un père de famille, son frère et son neveu, pour ne parler que d’eux.

Elle bien loin l’image de ces dégâts vus à la télévision ou commentés. On parle aujourd’hui de 1 million d’euros, pour la facture des pillages et des violences au Trocadéro et sur les Champs-Élysées. Une broutille pour le Qatar. L’inventaire des dégâts a été fourni par les services municipaux et les élus des arrondissements concernés, après qu’ils ont effectué un recensement de tous les sinistres auprès des riverains, des commerçants et des acteurs publics ou privés concernés par ces débordements.

Posted in: Actualité