PHOTO. Syrie: Les zones de la ville de Raqqa prises par Al-Nosra deviennent un califat

Posted on Mai 10, 2013 @ 23:02

16


La question syrienne nous propose plusieurs thèmes de réflexion que le penseur le plus abouti de tous les temps, selon moi, Confucius (né en -551), avait expérimenté en nous léguant des citations de légende. L’homme d’Etat et philosophe chinois, contrairement aux affirmations occidentales, pour peu qu’on l’étudie, n’a pas seulement, pas ses idées, influencé toutes les civilisations d’Asie de l’Est. C’est allé au-delà, dans la mesure où, ses idées étaient basées sur la croyance en la capacité de l’homme ordinaire à modifier son propre destin…

Confucius avait dit: « Je ne cherche pas à connaître les réponses, je cherche à comprendre les questions.  » Justement, comment comprendre des gens qui soutiennent des terroristes qu’ils seront amenés à combattre dans le futur ? Pas besoin d’avoir la réponse, puisqu’il s’agit du cynisme le plus animal qui soit: faire la guerre pour s’enrichir. Mais alors, ne s’agit-il pas simplement des gens qui posent toujours des questions inexistantes ? « Combien de temps encore Bachar al-Assad va tenir ? », se demandait un leader européen. On comprend tout de suite que, c’est pour commencer à mener la guerre contre Al-Qaïda et/ou Front al-Nosra, puisqu’il est entrain de mettre en place des petits califats dans les zones où les armes occidentales -le Qatar n’étant pas fabricant d’armes-, leurs ont permis de prendre ces villes ?

Le Front al-Nosra, seul vrai groupe combattant en Syrie, a catégoriquement refusé que les civils, qui en Turquie, qui, aux Etats-Unis etc, ne s’installe dans les zones où il a pris le contrôle. C’est pourquoi vous assistez à ce revirement, notamment de la France. Les Occidentaux en voulant par tous les moyens éliminer le président syrien se sont alliés avec le diable, ont créé des monstres qui, aujourd’hui, leur échappe. Comme on dit en Côte d’Ivoire, c’est ça qui est la vérité. Si les membres du Front al-Nosra étaient pour l’installation de ceux qu’ils accusent de prendre tout l’argent donné sans s’occuper d’eux, nous n’en seront pas là… Le terroriste n’existe à leur yeux que s’il est leur ennemi  En revanche, s’il lutte contre Bachar al-Assad, c’est un résistant…

Pour conclure, Confucius avait dit: « Une image vaut mille mots ». Observez l’image en dessous. La partie de la ville de Raqqa contrôlée par le Front Al-Nosra affiche désormais des pancartes qui glorifie l’islam salafiste. Quand on sait que la Syrie est multiconfessionnelle, comprenez donc que les Occidentaux, sous prétexte de démocratie et de liberté, ont détruit un pays, simplement pour faire la guerre, encore la guerre et toujours la guerre, pour s’enrichir. Le peuple syrien qu’ils ont à la bouche n’est qu’une parade…

Raqqa

Elle est belle la liberté ! Ces gens sont à nos portes…

Posted in: Actualité