ALERTE INFO. Guantanamo: des prisonniers torturés et nourris de force, transférés en Syrie ?

Posted on Avr 20, 2013 @ 21:54

18


guatanamo

GUANTANAMO BAY, Etats-Unis – Le 14 avril dernier, nous vous parlions de cette soixantaine de détenus qui avaient été transférés dans des cellules communes du camp et 6 en cellules individuelles, après l’intervention des gardiens militaires amenés à tirer des balles non létales pour contrôler une révolte des détenus. Le titre de cette brève peut paraître comme une transgression voire provocateur. Il n’en est rien, connaissant les réactions parfois irréfléchies des dirigeants américains, devrais-je dire, de mépris, n’ayant aucune solution, ils peuvent se dire, envoyons-les en Syrie. Pourquoi pas ?

En effet, depuis 18h, heure française, des scènes ubuesques, dans la plus « grande démocraie » du monde sont entrain de se dérouler. 77 détenus sur 166 ont décidé de faire une grève de la faim et là, ils sont ligotés, menottés et nourris de…force à l’aide de tubes reliés à l’oesophage. Comme quoi, ils n’ont aucun droit, ne peuvent s’exprimer, malgré leur condamnation illicite, selon le droit international. Et pourtant, ailleurs, ils veulent s’impliquer ces Ricains.

Imaginez un instant si ça se passait quelque part, disons, en Iran. Les cris d’orfraie allaient s’enchaîner, les indignations sélectives et autres pétitions allaient être mises en branle. BHL-Botul allait signer un pamphlet sous forme d’édito dans Le Point, et tous les dictateurs de la pensée unique aussi.  Mais là, tout le monde bouche son nez. Ainsi va la vie, les Américains étant fiers de dire que, ces prisonniers forcés de s’alimenter, se portent bien et que leurs vies ne sont pas en danger.

Posted in: Actualité